Partagez | 
 

 Chapitre 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité







MessageSujet: Chapitre 2   Jeu 2 Sep - 13:47

Chapitre 2

J'arrivais devant chez moi, il était déjà sept heures passées et après ces émotions de l'après-midi, je n'avais qu'une envie : me coucher et m'endormir. Le sommeil me permettrait peut-être d'oublier mon chagrin, de le noyer dans les bras de Morphée. J'ouvris la porte de mon petit appartement, enfin plutôt une chambre d'étudiante que mon travail m'avait permis de louer. Elle n'était certes pas très grande et pas très moderne mais elle me plaisait et je l'avais arrangée à mon goût. Quelques touches équines en grande partie, elle reflétait largement ma personnalité, sans grande expression féminine. Je n'étais pas garçon manqué, loin de là, mais je n'aimais pas les trucs féminins comme le maquillage, la mode et toutes les autres passions des jeunes
filles de mon âge. Certes, je faisais parfois un effort quand la tenue était de rigueur mais je n'étais pas du genre à me faire belle pour aller au travail, et donc dans la vie de tous les jours. Le dossier que m'avait donné Maître Chambert était toujours dans
ma main depuis que j'étais sortie de ma petite Clio. Regardant la couverture ocre, il me dégouta et je m'empressais de le balancer sur mon lit, encore défait. Ce dossier venait de changer ma vie, il venait de m'enlever ma soeur de coeur, hors de question que je me mette à le chérir.

Je partis dans la salle de bain et pris une bonne douche. L'eau chaude coulant sur mon corps me relaxa. Chaque goutte m'apportait chaleur et réconfort que personne ne pouvait m'apporter. Sortie de la douche, j'enroulais une serviette autour de mon buste mais laissais mes cheveux à l'air frais, les gouttes d'eau refroidies coulaient dans mon dos, me donnant des frissons qui effacèrent vite fait cette sensation de chaleur et d'apaisement. Me dirigeant vers le frigo afin d'engloutir quelque chose même si l'envie n'était pas là, j'attrapais le dossier ocre et m'assit à ma table en bois. Cette dernière était contre un mur gris, devant une fenêtre par laquelle je regardais. Les souvenirs de Laura, Marion, Jacques et Sam me revenaient en tête pendant que mon croque-monsieur grillait au mini-four...

J'arrivais devant la maison en pierre apparente où ils habitaient. Je constatais que j'allais loger ici, alors que toute ma vie j'avais vécu dans l'écurie, une chambre parmi les box. J'étais touchée... Toute ma vie, non pas toute... mais c'est du passé n'en parlons plus. Ma dernière expérience m'avait fait garder un mauvais souvenir des chambres dans les écuries. Je me rappelais encore de cette haleine d'ivre, ces mains poisseuses et dégoûtantes, ces muscles qui dirigeaient ma vie... Secouant la tête, j'effaçais ces moments pour me focaliser vers l'entrée. La maison était dans un style entre le moderne et l'ancien. Quelques meubles avaient été retapés pour s'incruster dans le décor moderne et provençale bien que nous soyons dans la banlieue parisienne. Cette maison apportait une sérénité que je n'avais pas connue depuis bien longtemps... Laura me suivait, Marion était devant et Samouraï entre mes jambes. Il jappait pendant que nous avancions vers un escalier. Sam était surement le membre avec lequel je m'attacherai le plus vite possible. Il était plus simple pour moi de m'attacher aux animaux, c'étaient les seuls qui ne vous décevaient jamais.

« Eh bien je crois que Sam t'a adopté! » me lança Laura en souriant.

Elle m'attrapait déjà le bras et m'entraînait pour suivre sa mère. Je rougissais, gênée, je n'étais pas trop habituée à ce genre de relation amicale. J'étais plutôt du genre à rester seule dans un coin et penser aux chevaux... Sa mère ouvrit une porte qui donnait sur ma future chambre. Elle était immense, enfin mieux que mon 9m² à mon ancien travail. La décoration était très... équine! J'entrais dedans, Jacques nous suivait avec ma valise.

« Eh bien voilà Eve, j'espère que la chambre te plait. Nous avons essayer de l'arranger au goût des palefreniers, donc sur les chevaux, mais si tu as des idées ou des objections n'hésite pas à nous en parler.
-A... A vrai dire... je n'ai jamais rien connu d'aussi beau depuis... merci. »


J'avais malencontreusement failli révéler mon passé par mon hésitation, il fallait que j'apprenne à contrôle mes pensées. Laura sautilla vers moi, toute contente, ses petites tresses faisant du trampoline sur ses épaules, elle me prit les main toute contente.

« Tu sais Eve, ma chambre est juste à côté si tu as besoin d'aide! Et on a notre salle de bain en commun!
-Euh... Cool. »

Oui, je n'avais rien trouvé d'autre à dire que ça... Samouraï avait déjà décrété son nouveau lit : mon lit! J'avais l'impression que cette boule de poil ne me quitterait plus...

Le minuteur du mini-four me réveilla de mes pensées. Assimiler la réalité n'était pas très facile pour moi. Ce soir, les pensées noires allèrent s'emparer de moi, je le pressentais. Le soleil commençait à tomber dans les arbres, illuminant mon appartement de rayons orangés, donnant un effet nostalgique. Je me levais et allais éteindre le mini-four avant d'enfiler un jean et un tee shirt. Croque-Monsieur dans l'assiette, fesses sur la chaise et dossier sur la table ; mon repas commença. Tout en grignotant une première bouchée, j'ouvrais ce dossier. Les images de l'accident, les papiers de Laura, un copie tout du moins, et surtout son testament. Maître Chambert n'avait pas menti, elle précisait qu'elle me léguait quelque chose dans son testament. J'avais toujours su reconnaître son écriture très féminine, appliquée, et ce testament, je l'aurais reconnu entre milles.

[...]Moi, Laura Fleming, lègue ma place à l'Académie Horse Beautiful à Eve Montreuil, ma soeur de toujours, ainsi que mes deux chevaux Argos et Piremli de Kessedag. […]

Je relisais le passage une dizaine de fois sans jamais comprendre. Elle ne m'avait jamais parlé de cet endroit, je n'avais jamais eu de ses nouvelles depuis quelques mois. Y était-elle depuis longtemps? M'avait-elle caché la vérité ou souhaitait-elle que je la contacte? Elle devait surement avoir voulu me recontacter un jour car mon nom était là, sur le papier blanc gribouillé à l'encre noir de sa main. Il était vrai que ces
derniers temps, j'étais plongée dans mon travail et que toutes relations externes m'étaient devenues quasiment inexistantes. Les seules personnes que je fréquentais depuis un peu plus de six mois étaient mes collègues palefreniers, mes supérieurs, les
vétérinaires et les clients. En dehors de ça, ma vie était très vide. Des petits copains? Ils avaient tous fuit devant ma timidité ou ma passion, les amis se lassaient de mon travail et de mes indisponibilités. Du coup, ils ne se donnaient même plus la peine de me prévenir quand ils sortaient.

Je tournais le testament, le mettant de l'autre côté et arrivais sur une photo. Laura... Avec un cheval. Un bel étalon gris typé espagnol à la longue crinière. Il était
magnifique, elle le tenait par la longe en souriant à l'objectif. Qui avait bien pu prendre cette photo? Agrafé à celle-ci, une fiche que je regardais plus en détails.

Nom : Argos
Race : Pur Race Espagnol
Age : 4 ans

Et puis en dessous, des notes de Laura. Elle expliquait tout le travail qu'elle avait fait avec Argos. Ca ne m'étonnait pas d'elle, elle avait toujours été très organisée
dans ce domaine. Sa chambre en était un autre, et elle était beaucoup moins organisée! Je décidais de les lire plus tard et tournais la page. Autre photo, autre cheval. Une superbe petite jument isabelle, surement très jeune était en train de se faire bichonner par Laura. Je tournais une nouvelle fois la page et tombais sur le même style de feuille que celle d'Argos.

Nom : Piremli de Kessedag
Race : Akhal Téké croisée Pur sang Arabe
Age : 1 an

Eh bien voilà les deux chevaux qu'elle m'avait légué. J'avais toujours rêvé d'avoir mon cheval depuis que j'étais partie de chez mes parents. Enfin, de l'avoir par mes propres moyens, pas par l'argent de papa et maman. Je refermais le dossier et allait m'allonger dans mon lit, pleurant à nouveau toutes les larmes que contenait mon corps, avant de m'endormir de fatigue sans même avoir eu le temps de me changer ou de me mettre dans les draps.

Les rayons du soleil se posèrent sur ma peau alors que quelqu'un frappait à ma porte. Je me réveillais soudainement et remarquais que j'étais toujours habillée. Tentant de ranger deux ou trois trucs, je tombais nez à nez avec le dossier que je fermais brusquement de rage avant d'aller ouvrir la porte de ma chambre. Etienne, mon supérieur, allait frapper une nouvelle fois, sa main resta donc dans le vide alors que la porte qui nous séparait disparut. Il s'avança vers moi et me prit dans ses bras. Non, pas comme quelqu'un d'intéressé mais plutôt comme un grand-frère, même s'il était un vrai tombeur de filles sur pattes.

« Eve... Je suis désolé. Je viens d'apprendre ce qui est arrivé à ton ami... Tu as besoin de parler?
-Non... Ca va...
-Tu as pris une décision? Tu veux un jour de congé?
-Je vais partir Etienne... »

Il me regarda, interloqué avec un regard plein de surprise. Mes yeux brillaient sous la montagne de nouvelles larmes alors que je pensais avoir vidé tout mon stock hier. J'hésitais, sentant une boule dans ma gorge et dans mon ventre alors que ma langue se séchait. Je ne devais pas craquer!

« J'ai une place... Dans une académie... Laura me l'a... léguée. »

Ce dernier mot sortit difficilement, ma voix rauque avait déraillé à nouveau. Etienne semblait surpris, en fait j'étais moi-même surprise de cette décision. J'aurais pu refuser mais non, j'avais envie de découvrir ce qu'elle faisait, et surtout Argos et Piremli...

« C'est quelle Académie?
-Horse Beautiful.
-Mon dieu! Mais c'est une des académies les plus prestigieuses de Normandie voir même de France! Je ne te retiens pas plus longtemps ici! Fais tes valises et pars! »

Je n'avais jamais entendu parler de cette Académie Equestre, c'est donc avec surprise que j'écarquillais les yeux devant la remarque d'Etienne. Lui... me pousser dehors? Alors qu'il était du genre « aucun écart! ». J'étais étonnée mais l'écoutais. Après lui avoir chaleureusement dit au revoir et lui avoir promis que je reviendrais le voir, je partis en direction de l'Académie, sans taxi...


Dernière édition par Milju/Exotico le Jeu 2 Sep - 14:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Liz M. Dubois
Admin Dori ; La codeuse de l'équipe (a)

Messages : 1831
Date d'inscription : 04/10/2008
▌AGE : 27
▌LOCALISATION : Centre de la France, loin de tout les gens du forum T-T
▌EMPLOI : En recherche de formation
▌HUMEUR : Changeante


Carte d'identités
Pseudo: Miss Dori
Autres comptes: //
Personnages sur le compte: Liz M. Dubois, Isaure Neggers & Brooklyn N. Cooper





MessageSujet: Re: Chapitre 2   Jeu 2 Sep - 13:58

Toujours aussi bon ^^
J'espère que t'as déjà commencé le chapitre 3 ou que tu as les idées, parce que je vais te lâcher d'une semelle! xD

_________________
   
Liz Dubois
I'm a nightmare dress as a daydream.


Isaure:
 


Brooklyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Chapitre 2   Jeu 2 Sep - 14:06

Bah ecoute, je fais mes pv et on aborde le chap 3!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Chapitre 2   Jeu 2 Sep - 14:12

Belle histoire. Je reste toujours fan.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Chapitre 2   Jeu 2 Sep - 14:46

T'as intérêt! XD
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Chapitre 2   Jeu 2 Sep - 17:30

J'aiiiiiiiiiiiiiiiiime <3 A quand la suite??

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Chapitre 2   Jeu 2 Sep - 17:42

Quand j'aurais commencé les pv avec Eve!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Chapitre 2   Ven 3 Sep - 11:42

Milju/Exotico a écrit:
T'as intérêt! XD

C'est une menace :roll:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Chapitre 2   Ven 3 Sep - 18:19

Carrément XD
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Chapitre 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "HB Times & Romans" :: » Horse Beautiful Roman-