Partagez | 
 

 Prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité







MessageSujet: Prologue   Ven 20 Aoû - 18:25

Prologue

J'étais en train de désinfecter un box pour un nouveau pensionnaire quand mon portable vibra dans ma poche. Je devais surement avoir oublié de l'éteindre, d'habitude je le faisais toujours au travail mais ce matin j'étais vraiment fatiguée de ma nuit. Les cauchemars m'avaient tiraillée pendant toute la nuit, notamment sur l'accident de Marion pourtant passé de 4 ans. Fronçant les sourcils, je sortais du box avec la fourche que je posais contre le mur gris de l'écurie. Oui, j'étais palefrenière dans une écurie, mais pas n'importe laquelle, l'écurie qui appartenait à l'école vétérinaire de Paris. Devant moi, la carrière s'étendait sur quelques mètres au bout de celle-ci se trouvaient des arbres. Les environs étaient magnifiques, un peu en retrait de la capitale Française mais magnifiques. Je fermais avec précipitation la porte en bois noire du box et sortait le portable de ma poche. Je pressais cette petite touche verte, sans même savoir que ma vie allait changer à tout jamais...

« Allo?
-Mademoiselle Montreuil?
-Elle-même.
-Maître Chambert, il faudrait que vous me retrouviez à mon cabinet le plus rapidement possible.
-Ecoutez, si c'est encore ce porc qui veut me trainer en just....
-Non, c'est à propos de votre amie Laura. »

Là, il m'en bouchait un coin. Je ne savais plus quoi dire. Maître? Mais que cela pouvait-il bien dire? Qu'était-il arrivé à Laura? J'étais tellement sous le choc que j'en oubliais de répondre à Maître Chambert qui continuer de me parler sans que je n'en capte une seule parole. Ma tête était tout simplement vide, juste le nom de laura résonnait dans ma tête. Je repris la conversation, ma voix ayant un léger changement, elle était plus chevrotante, plus sensible, elle me révélait comme quelqu'un que j'étais réellement : timide et impuissante. Dès qu'il m'eut donné mon adresse, il raccrocha. Mais que pouvait-il bien s'être passé avec Laura? Je rangeais la fourche à son endroit habituel et allait voir mon supérieur, Etienne Duval. Mes jambes me menaient à son bureau toute seules, ma tête elle, était restée à la conversation téléphonique, je ne me rendais même pas compte d'où j'allais. J'entrais dans une pièce blanche, très éclairée, un bureau au milieu, de la paperasse dessus. La chaise qui se trouvait devant celui-ci ne me servit qu'à poser mes fesses dessus. Je regardais Etienne, dans le vide.

« Eve! Tu aurais du frapper avant d'entrer..., soupira-t-il en repoussant ses papiers au loin.
-Etienne, je peux finir ma journée maintenant?
-Eve? Ca va?
-Mon amie a eu un problème, je dois aller voir Maître Chambert de toute urgence. »

Jamais je n'avais encore demandé de demi-journées comme celle-là à part pour des occasions exceptionnelles comme une maladie ou autre problèmes tout aussi importants. Etienne n'était donc pas habitué à me voir dans son bureau pour cette raison ; il m'y voyait plutôt en général pour mes problèmes de socialisation avec mes collègues. C'est pourquoi, il acceda sans même demander son reste à ma requête. Etienne était quelqu'un de très gentil et surtout très responsable. C'est d'ailleurs le nom de son métier : responsable des palefreniers de l'école vétérinaire. Je me levais et sortis de son bureau non sans l'avoir remercié et fonçait vers ma voiture, traversant les couloirs de l'école à toute vitesse. Je la trouvais enfin sur le
parking, à la place où je l'avais laissé ce matin même. J'ouvris la porte de ma petite Clio et m'y installais en soupirant. La conversation téléphonique ne cessait de se repasser dans ma tête. J'étais tellement choquée que j'en avais oublié de demander ce qu'il s'était passé avec Laura. Personne ne m'avait prévenue et je restais donc dans un silence total. Maître Chambert m'avait seulement donné l'adresse de son étude, sans précisions. Je savais que quelque chose s'était passé avec Laura mais incapable de mettre un point dessus. Soupirant comme pour enlever toutes les questions et le stress qui s'emparait de moi, je tournais la clé pour allumer le contact.

Quelques minutes plus tard, environ quarante-cinq mais qui m'apparurent comme des heures, j'arrivais devant le cabinet de Maître Chambert. C'est là que je remarquais que je n'étais absolument pas présentable et bien habillée pour aller dans le bureau. Un jean gris, une pair de converses et un top noir ne suffisaient pas à être assez bien habillée. Je remontais mes longs cheveux noirs comme l'ébène en queue de cheval et entrais dans l'étude après m'être garée. Rien que le hall du cabinet d'étude était déjà assez bien pour me rappeler à quel point les avocats pouvaient gagner de l'argent. Je me dirigeais vers la secrétaire d'accueil en tentant de sourire un minimum même si je sentais que tout ce que mon visage pouvait exprimer était de la peur.

« Bon...bonjour madame. »

Oui, la timidité ne me quittait jamais, en général je bégayais un peu quand je
m'adressais pour la première fois à des personnes que je ne connaissais pas ; ce qui était de loin le cas de la secrétaire. Elle était assez âgée, les cheveux grisonnants mais qui avaient auparavant dus être châtains, quelques rides étaient présentes sur son visage pourtant bien maquillé. Elle portait un de ces tailleurs qu'on ne trouvait que dans la bourgeoisie et surtout qui étaient dépassés depuis longtemps, gris a carreaux noirs en velours. Elle me faisait presque pitié question vestimentaire et pourtant, la mode c'est pas mon truc! Ses cheveux étaient relevés en chignons banane, elle me fixait à présent derrière ses petites lunettes dorées. Son visage, assez strict, ne me donnait pas vraiment envie de lui parler mais je n'avais pas le choix.

« C'est pour quoi?
-Mon amie a un problème apparemment et Maître Chambert m'a demandé de passer à son cabinet le plus tôt possible.
-Votre nom?
-Eve, Eve Montreuil.
-Première porte à droite, Maître Chambert vous recevra dès que possible. »

Je lui lançait un sourire timide auquel elle ne répondit pas car elle se replongea aussitôt son regard dans l'écran d'ordinateur qui était devant elle. Elle avait beau être le genre de personne que je n'appréciais pas, je devais l'admirer pour la vitesse à laquelle elle tapait. Me retournant, j'aperçus la porte qu'elle m'avait indiqué : la salle
d'attente. Je traversais le couloir en largeur, qui était immense, et m'introduisit dans la salle prévue à cet effet. Quelques personnes m'adressèrent un sourire ou un hochement de tête en signe de bienvenue, les autres me regardaient comme si j'étais une pestiférée. Bon, j'aurais au moins pu passer chez moi me changer mais dans ce cas d'urgence, on ne pense pas vraiment à ca. Je prenais place entre deux vieilles dames, du clan des sourires et hochements de tête, et regardait le mur en face de moi, au dessus d'un vieux bonhomme au regard perçant. Les questions fusèrent à nouveau dans ma tête. Qu'était-il arrivé à Laura? Laura, c'est comme une soeur pour moi...

Je pris le petit chemin à droite de la route, le taxi ne voulait pas aller plus loin. Il ne descendit même pas ma valise du coffre, prit mes dernières économies et partit en trombe. En voilà un qui ne manque pas d'air pensai-je. Ma valise à roulette, contenant le peu d'objets qui m'appartenaient, cahotait sur les gravillons du chemin en terre. Sur les côtés, des étendues d'herbes qui étaient restées invisibles lors de mon arrivée grâce à ces grands chênes vieux de plusieurs années déjà. Dans ces pâtures, quelques chevaux broutaient tranquillement, certains me regardant d'autres ne s'occupant même pas de moi. Si j'avais pu savoir que derrière ces arbres se trouvait un si bel endroit, j'y serais venue des années plus tôt. Au bout du chemin, trois bâtiments. Sur la gauche, une superbe maison rénovée en pierre apparentes de style assez méditerranéenne. En face, un bâtiment en pierre que je jugeais comme étant l'écurie principale, elle se prolongeait en L jusqu'à ma droite. Au milieu de tout ça, une cour où se tenaient quelques personnes. Je me dirigeais vers eux avec un pas prudent, assez mal à l'aise. Je venais à peine d'arrivée que je rougissais déjà. Mes cheveux coupés au carré se faisaient emporter par le vent et quelques mèches rebelles finissaient dans ma bouche même si je tentais à chaque fois de les repousser. Ma cadence se fit plus lente. Comme à chaque fois que je rencontrais des gens, je prenais peur. Au bout de cinq ou dix minutes, en fait je n'en sais rien mais elles m'apparurent comme étant deux, j'arrivais devant ce groupe de gens. J'avais tout juste dix-neuf ans. Ils étaient quatre et me souriaient gentiment.

« Bonjour Eve! Bienvenue à l'écurie des brisés.
-Tu vas pas dire ça à tout le monde maman? Non, en fait le nom officiel, c'est l'écurie des trois chênes. Moi c'est Laura! »

La première personne était Marion, belle femme aux cheveux blonds ondulés, elle portait une tenue d'équitation. Son visage m'était tout de suite apparu comme doux et aimant, apparemment elle avait retransmit cette qualité à sa fille, Laura. Cette dernière était également blonde vénitienne mais avec les cheveux raides. La seule chose que je remarquais, c'est qu'elle devait avoir dans mes âges...

« Mademoiselle Montreuil? »

Je sortais de mon souvenir pour revenir à la réalité. Dans l'encadrement de la porte se tenait un homme ayant dans la quarantaine, il était assez enrobé et portait un costume bleu marine avec une cravate jaune que je trouvais horrible. Cependant, son visage me donnait l'impression d'être une personne juste et de confiance. Je me levais mécaniquement de ma chaise et m'avançais vers lui, je lui serrais la main qu'il m'avait auparavant tendue et le suivais dans ce qui devait être son bureau. Enfin j'allais avoir des réponses!


Dernière édition par Milju/Exotico le Ven 27 Aoû - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Liz M. Dubois
Admin Dori ; La codeuse de l'équipe (a)

Messages : 1831
Date d'inscription : 04/10/2008
▌AGE : 27
▌LOCALISATION : Centre de la France, loin de tout les gens du forum T-T
▌EMPLOI : En recherche de formation
▌HUMEUR : Changeante


Carte d'identités
Pseudo: Miss Dori
Autres comptes: //
Personnages sur le compte: Liz M. Dubois, Isaure Neggers & Brooklyn N. Cooper





MessageSujet: Re: Prologue   Ven 20 Aoû - 18:36

GYAH, la suite, et en vitesse!
J'adore comment tu écris.

_________________
   
Liz Dubois
I'm a nightmare dress as a daydream.


Isaure:
 


Brooklyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Prologue   Ven 20 Aoû - 18:53

Elle arrive, elle arrive... Avec un petit dévoilement sur les évènements!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Prologue   Sam 21 Aoû - 22:51

Hâte de voir la suite xD
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Prologue   Sam 21 Aoû - 23:12

Merci!
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: Prologue   Lun 23 Aoû - 23:06

J'veux la suiiiiite nan mais oh ! xD

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Prologue   Mar 24 Aoû - 19:05

Bah bouge dans l'autre XD
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: Prologue   Mar 24 Aoû - 19:43

ba oui mais fallait bien que je montre que j'ai lu ça !! lol

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Prologue   Mar 24 Aoû - 19:48

hihi^^
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Prologue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "HB Times & Romans" :: » Horse Beautiful Roman-