Partagez | 
 

 "La vie c'est maintenant." Benjamin Giron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Benjamin Giron

Messages : 26
Date d'inscription : 23/01/2016






MessageSujet: "La vie c'est maintenant." Benjamin Giron   Sam 23 Jan - 11:25


Benjamin Giron

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Giron
Prénom(s) : Benjamin
Surnom(s) : Ben, Benji
Âge : 24 ans
Date & Lieu de naissance : 04 aout 1991, Manosque
Situation familiale : célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel
Particularités : A été adopté
Habitudes : Qu'importe la situation, Ben va toujours trouver un coté amusant et même faire le pitre ○ S'il est vraiment fatigué, peu importe l'endroit ou le moment, il est capable de s'endormir ○ Il a la facheuse manie d'arriver en retard, pour à peu près tout.
Métier-Etudes : gendarme
Groupe : habitant
Avatar : Dylan O'Brien

Anecdotes
Benjamin a été adopté très jeune et même s'il est au courant depuis pratiquement toujours, il ne veut pas savoir qui sont ses véritables parents. Il a découvert sa bisexualité au lycée et a vécu une histoire d'amour avec un jeune homme durant plusieurs mois. Son arrivée à Etretat est uniquement due à l'absence de travail (enfin par rapport à ce qu'il voulait faire) dans son sud natal. La tempête qui a eu lieu en 2014 a été une sorte de chamboulement, il a du aider des habitants et prévenir les potentiels accidents, ce qui l'a fait mûrir.



Caractère

Benjamin est quelqu'un de très facile à vivre. Il a vécu avec ses soeurs et son frère et sait donc ce que c'est de vivre dans une famille assez grande. Il n'est pas contrariant pour un sou, c'est même plutôt le premier à sortir une bêtise ou à faire le pitre pour amuser la galerie. Il va toujours essayer de tout faire dans la bonne humeur, la joie de vivre et avec le sourire. Il ne se plaint pas souvent et va même plutôt garder ses problèmes pour lui. Il prend la vie comme elle vient, avec ses bons et ses mauvais côtés, de toute façon s'il est dans la merde jusqu'au cou, le seul moyen de s'en sortir ce n'est pas en se lamentant mais en agissant pour faire une sorte que ça aille mieux. Dans n'importe quelle circonstance donc il va positiver. Benji est quelqu'un qui connait les moqueries et les piques cinglantes, sa bisexualité a suscité pas mal de remarques et menaces, il a apprit à laisser passer. Tout cela ne l'atteint pas le moins du monde, il sait qui il est, il sait ce qu'il veut, ce qu'il aime, ce qu'il ne veut pas et ce qu'il déteste et l'avis des gens qui ne le connaissent pas lui importe peu. En revanche si on s'en prend à lui physiquement, il est tout à fait capable de répondre, même si la violence n'est pas du tout ce qu'il préfère.
Benjamin est quelqu'un de posé qui sait très bien s'amusé, du genre à répandre la bonne humeur autour de lui. Souriant et non sans charme, il n'est pas un dragueur invétéré et est toujours fidèle lors d'une relation, prêt à se battre pour celle ci s'il pense que ça le mènera quelque part. Beaucoup moins naïf qu'avant, il n'en est quand même pas au point de se méfier de tout le monde, préférant laisser une chance aux gens avant de les juger. Après tout, il aimerait qu'on fasse de même avec lui. L'amitié est importante pour lui, tout comme la famille, il est proche de ses soeurs et de ses parents, un peu moins de son frère, mais ils savent tous deux qu'ils feraient tout ce qu'il faut pour l'autre.

acidbrain




Derrière l'écran
Prénom-Pseudo : //Wellan
Âge : 22 ans
Pays : France
Fréquence de connexion : All the time
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires :
acidbrain


_________________

Les Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Benjamin Giron

Messages : 26
Date d'inscription : 23/01/2016






MessageSujet: Re: "La vie c'est maintenant." Benjamin Giron   Sam 23 Jan - 11:26


Histoire




Benjamin Giron, né le 4 aout à Manosque, enfant adopté, qui n’a jamais vu ses parents biologiques et n’a jamais cherché à les rencontrer, après tout, pourquoi irait-il voir des gens qui l’avaient abandonné à sa naissance ? Ses parents ne lui ont jamais caché qu’il n’était pas du même sang, ils n’avaient aucune envie de devoir lui expliquer à 15 ans que ce n’était pas vraiment leur fils, autant prendre les devants. Récapitulons déjà, Benjamin est un enfant adopté, il a un grand frère et deux petites sœurs, ses parents se prénomment Alice et Jean-Pierre, ses grands parents ne sont plus de ce monde il n’est donc pas nécessaire d’aller plus loin.

La vie de ce cher jeune homme n’est pas des plus trépidantes, bien entendu il y a quelques anecdotes à raconter et c’est surtout celle là qui sont importantes et que je vais décrire. Avant tout il est nécessaire de savoir que Benji est un garçon intelligent, vraiment, mais un peu hyperactif, il est donc plutôt bon à l’école sans pour autant exceller, en fait si la matière ne l’intéresse pas il ne fait aucun effort et cela le dérange peu d’avoir de sales notes. L’école s’est vraiment pas son truc, il s’en fiche royalement, le seul truc qui le pousse à travailler un peu ce sont ses parents. Pas bien hein ?! Oui bah il le savait très bien et assumait parfaitement, de toute façon il disait toujours qu’il n’y avait pas que le boulot dans la vie. Il y avait un endroit pourtant ou il s’appliquait toujours, le centre équestre. Sa mère l’a inscrit assez jeune pour essayer de canaliser cette boule d’énergie et ça a très bien marché, enfin avec des limites quand même mais peu importe. Allez commençons les choses amusantes ! Les anecdotes.

Premières chutes
Comme quoi des fois on a vraiment pas de chance. Sa première chute de cheval se passa pendant un cours de mise en selle, chose bien bête puisque Benjamin glissa tout simplement sur le coté alors que son cheval repassé au trot après quelques foulées de galop sans étrier. Il avait alors 11 ans. Rien de bien graves sauf qu’il eu droit à quelques moqueries de la part de ses camarades et cela le blessa. Non mais qui n’était pas déjà tombé franchement ?! Il prit sur lui pour laisser passer les critiques et pour reprendre contenance il se rebiffa un peu, répliquant avec de petites touches d’humour cyniques. Cette première chute fut la première, la seconde fut un râteau magistral lorsqu’il avoua ses tendres sentiments à l’élu de son cœur. Mouais bah franchement les sentiments c’était compliqué. Troisième chute ? La mort de ses grands parents en quelques mois, il n’avait jamais connu ses grands parents maternels et n’étaient pas spécialement très poche de ses grands parents paternels mais leur perte fut tout de même douloureuse.

La vie cette grande aventure
Heureusement il n’y a pas que des choses tristes dans la vie. Ben’ connut quelques joies comme les quelques concours de complet auxquels il participa, Les cris de ses amis quand il était sur le terrain et puis l’entrée au lycée ensuite. Oui il était heureux de changer d’établissement, nouveaux amis, nouvelle vision des choses. Il y découvrit les joies d’être en couple, s’épanouit pleinement, prenant conscience de qui il était et ce qu’il voulait faire. Il travaillerait auprès des chevaux et pourquoi ne pas devenir garde à cheval ? Avec ce projet en tête il fit quelques efforts à l’école, il s’accrocha même s’il s’ennuyait fermement en cours. Il avait la chance d’être quand même bien entouré, première vraie relation qui dure, bon un peu tumultueuse au départ, Ben’ n’est pas le genre très très stable donc difficile de se poser réellement, pourtant il y parvint et c’est avec un pincement au cœur qu’il se retrouva seul après un peu plus d’un an et demi de relation. Pourtant la vie devait continuer, il fallait qu’il passe son bac…

Le lycée était peut être pas si mal…
Le bac, ce truc immonde qui fait trembler la plupart des lycéens. Et bien Benjamin Giron avait réussi à l’avoir ! Limite limite mais c’est pas grave ! Le jeune homme savait que pour quitter cet enfer d’ados attardés incapables de ne pas juger sur les apparences, il fallait bosser et il s’y mit… trois semaines avant les épreuves. Et puis après le bac vient les études supérieures, Benji choisit de partir en gendarmerie pour devenir ensuite garde à cheval, il en bava car le petit jeunot qui faisait gaffe à lui n’avait pas grand place parmi les quelques têtes brulées. Pourtant il ne se laissa pas marcher sur les pieds, il s’affirma un peu plus et surtout il gagna en carrure ce qui en dissuada certains de se foutre de lui. Il gagna également en niveau de monte et c’était non sans classe qu’il concourait de temps en temps histoire de pas perdre la main. Le temps passe vite lorsqu’on fait ce qu’on aime, sauf que Benjamin apprit aussi qu’avec le temps viennent souvent les problèmes, financiers pour commencer, il devait s’assumer seul, de cœur, il n’arrivait pas à se poser comme il l’avait déjà fait, il s’amusait. Les autres problèmes ? Les gens ne vous regarde plus de la même façon quand vous faites 1m80 que vous avez perdu du poids et qu’en plus de ça vous avec pris en muscle. Comme quoi l’apparence était quand même très importante, encore à 20 ans.

Nouveau départ
Etretat, une ville en Normandie, quelque part en France, dans le nord, plus dans le nord en tout cas que son Manosque natal. Seul poste qu’on lui proposait pour l’instant. De toute façon il devait bien travailler, fallait payer les factures ! Du coup déménagement dans le nord, monsieur quittait enfin vraiment la famille, car même s’il avait un appartement depuis quelques années, il n’était jamais très loin de chez maman et papa. Là ça serait une autre histoire ! En plus de ça le temps n’est pas tout à fait le même entre les deux régions. En prévision gros pull, manteau épais et chaussures bien chaudes. L’aventure commence vraiment ! Enfin aventure était peut être exagéré. Son travail était prenant et il vécut plutôt calmement pendant un an... et il y eut la tempête, cette tempête qui ravagea une partie de la ville, une tempête qui l'obligea à troquer sa tenue d'équitation pour une patrouille plus régulière de la digue dévastée. Maintenant que la ville est entièrement reconstruite, il n'est plus que garde à cheval, il est gendarme à plein temps et compte avancer un peu dans la hiérarchie.

acidbrain

_________________

Les Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

"La vie c'est maintenant." Benjamin Giron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Etat civil :: Citoyens en règles-