Partagez | 
 

 "Laisse le passé de côté, vie le présent et sois ton futur." Valentin Paques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: "Laisse le passé de côté, vie le présent et sois ton futur." Valentin Paques   Ven 22 Jan - 22:58


Valentin Léo Paques

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Paques
Prénom(s) : Valentin Léo
Surnom(s) : Val'
Âge : 25 ans
Date & Lieu de naissance : 25 janvier 1990, Toulouse
Situation familiale : en couple
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Particularités : tatouage sur le bras droit : des lignes
Habitudes : Pas spécialement patient, Val' va passer le temps en fumant, c'est plus un réflexe à présent et il ne peut pas s'en empêcher ○ Dans son boulot, et c'est d'autant plus vrai lorsqu'il accompagne Gaël sur un circuit, il va vérifier tout ce qu'il a fait, deux fois. Hors de question qu'il y ait la moindre erreur venant de lui ○ Aussi bête que cela puisse paraître, sa mère l'appelle tous les dimanches soirs et il lui répond toujours.
Métier-Etudes : mécanicien au garage
Groupe : habitant
Avatar : Channing Tatum

Anecdotes
Valentin a grandi sans père, il a débuté son enfance dans une grande écurie, mais à l'âge de 6 ans, il fit son entrée dans un quartier peu fréquentable de Toulouse. Assez vite il fréquenta les gens du quartier et il tourna mal. Drogues, alcool et plaisanteries de mauvais genres étaient son lot quotidien. Il arrêta l'école dès 16 ans et se mit à travailler dans un garage du quartier. En plus de son travail, Val a commis quelques délits, voire même crimes, il n'était pas un enfant de coeur et les bagarres ne lui faisait pas peur. Il fit quelque chose dont personne ne le pensait capable de faire : il passa son BAFA et encadra des enfants, principalement pendant les sorties. Mais tout ceci ne pouvait durer et il s'embarqua dans une aventure assez risquée avec Gaël, il devint son mécanicien et le suivit durant quelques temps. Seulement, c'était loin de le calmer et c'est sa mère qui l'envoya sur Etretat pour travailler avec son oncle. C'est dans cette petite ville tranquille et pendant presque 3 ans, que Valentin se calma, il se posa et retrouva son sérieux. C'est également dans cette petite ville qu'il fit la rencontre de Cléia. Pour une raison qu'il ignore, il a ressenti le besoin de la protéger et ce besoin c'est transformé en l'envie de passer du temps avec elle. Ils sont ensemble depuis quelques temps et même si elle est tout l'inverse des filles qu'il avait l'habitude de côtoyer, il fait des efforts pour elle et cherche à faire les choses bien. Il ne peut expliquer pourquoi elle a cet effet sur lui, mais il prend plaisir à la voir s'épanouir à ses côtés.



Caractère

Val n'a jamais été l'enfant modèle que sa mère aurait souhaité. Mais son arrivée à Toulouse a empiré son côté indépendant, sur de lui et à remettre l'autorité des adultes en question. Et en tant qu'homme à présent, il n'a rien perdu de ces aspects. Il a même appris à jouer avec, ce qui est pour lui, ses qualités. Heureusement la vie sur Etretat a adouci ses moeurs et ses soirées ne sont plus les heures de débauches qu'il avait pu avoir dans sa ville natale, il ne vole plus et réussit même à rester presque poli avec des gens qui l'agacent. Le changement ne s'est pas fait en une journée, mais entre son travail, l'absence de capacité de banditisme et ses récentes rencontres, il a du s'adapter. Sans perdre de son assurance pour autant. Valentin est un jeune homme plutôt sanguin et avec lequel il faut éviter de jouer car il aime sortir ses muscles pour remettre quelqu'un à sa place. La violence ne le gêne pas et il peut d'ailleurs assez vite y avoir recours. Ce côté sanguin est encore accentué lorsqu'il a bu, ou fumé, l'alcool et la drogue n'ont pas toujours un effet bénéfique sur son comportement, surtout s'il trouve qu'on le cherche. Mais malgré tout cela, Valentin est un homme beaucoup plus posé qu'avant et il est prêt à faire des efforts. D'ailleurs, depuis quelques temps il s'est encore un peu plus adouci et cela il le doit à une unique personne. Ca ne l'empêche pas néanmoins de garder certaines mauvaises habitudes.

acidbrain




Derrière l'écran
Prénom-Pseudo : //Wellan
Âge : 22 ans
Pays : France
Fréquence de connexion : All the time
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires :
acidbrain


_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: "Laisse le passé de côté, vie le présent et sois ton futur." Valentin Paques   Ven 22 Jan - 22:59


Histoire




Je pense qu'un roman ne serait pas suffisant pour décrire pleinement la vie de Valentin avant qu'il n'arrive à HB. Je vais commencer d'ailleurs pas celle ci, les raisons de sa venue à Etretat alors qu'il avait la chaleur toulousaine pour lui. C'est assez simple, il a eu l'opportunité de travailler dans le garage de son oncle et il faut le dire c'était un moyen de l'éloigner de ses douces fréquentations, de la part de sa mère. Ayant travaillé quelques temps avec des chevaux, il connaissait l’existence de l'académie et réussit à y entrer . Ce n'était pas temps pour monter qu'il arriva là, mais pour être dans un milieu quelque peu familier, ne pas être totalement perdu. Bizarre pour un gars des rues me direz-vous, mais j'y viens, je vais vous conter maintenant son histoire en partant du début.

Valentin Léo Paques est né à Toulouse un 25 janvier il y a de cela 26 ans. Le bambin n'a jamais eu le plaisir de rencontrer son père puisque celui-ci avait déserté après l'annonce de la grossesse. La mère de Valentin éleva donc seule son fils. Durant les 6 premières années ils restèrent dans une grande écurie ayant un logement de fonction, elle était femme d'entretien, cela peut paraître étrange, mais ça ne l'était pas, dans l'enceinte du centre il y avait des gîtes et les propriétaires avaient bien autre chose à faire que le ménage. C'est donc depuis toujours que Valentin a été en contact avec les chevaux. Il traîna beaucoup dans les écuries dès qu'il put se déplacer seul et les adultes s'amusaient de son insatiable envie de comprendre les choses, ils répondaient à ses questions et vite on le fit grimper sur de grands poneys. La première fois fut la plus intense, il avait 4 ans et se sentait particulièrement fort. Pendant 2 ans il monta régulièrement, son meilleur ami étant le fils du moniteur, ils profitaient à deux des conseils du maître. Le jeune garçon n'était pas très appliqué, i voulait toujours faire plus vite et plus fort au lieu de chercher à perfectionner ce qu'il savait vaguement faire. Heureusement il était casse-cou alors ça ne l'empêchait pas de progresser. Mais comme toute belle chose a une fin, il dit quitter l'écurie pour se retrouver dans un quartier chaud de Toulouse, ça mère avait perdu son travail et n'avait pas trouvé mieux comme logement.

Tout ce compliqua nettement à partir de ce moment. Valentin était souvent seul car sa mère se tuée au travail afin de pouvoir quitter au plus vite cette vie, mais les mauvaises fréquentations arrivèrent plus vite qu'il n'est possible de le dire. A 10 ans Valentin traînait dans les rues, s'amusait à caillasser les voitures, à injurier les passants. Il se fit bien des amis, mais aussi des ennemis, il prit beaucoup de caractère, d'assurance en peu de temps et même s'il restait toujours correct avec sa mère, il ne cachait pas ses méfaits, il ne cachait pas ses états d'ébriétés et même pire des fois. A 16 ans il voulu quitter l'école, de toute façon il ne s'en sortait même pas au collège alors à quoi bon continuer ?! Sa mère accepta, à la seule condition qu'il trouve du travail afin de ramener de l'argent car il n'y avait aucune raison qu'elle se tue à la tache pendant que lui buller dans les rues. C'est à cet âge là aussi qu'il commit son premier braquage, une petite épicerie de quartier. Le butin servit forcément à l'achat de drogue et pour ce qui était de l'alcool ils avaient pu se servir librement dans la dite épicerie.

Mais ce n'était pas juste un délinquant, il bossa comme sa mère le lui avait demandé et il eut la chance d'avoir des patrons sympas car plus d'une fois il arriva incapable de travailler car tellement stone, ou trop abîmé avec une nuit passée dans la rue. La mécanique ça le connaissait depuis longtemps, il avait trafiqué des scooter et avait conduit des voitures bien avant d'avoir l'âge requis. Valentin reprit une formation, celle du BAFA, étrange n'est-ce pas ?! Et bien oui c'était une mauvaise graine qui voulait être en contact avec des enfants, de toute façon il savait très bien qu'il se retrouverait avec des gamins aussi durs que lui, qu'il faudrait mater un peu. Son diplôme acquit il arriva dans un programme emmenant des enfants de quartiers difficiles dans un centre équestre, c'était parfait pour lui. Il put appuyer son autorité sur tous ces marmots qui ne la ramenaient pas devant les grandes bêtes qu'ils avaient à leur charge. Il reprit également l'équitation, c'était un moyen d'allier l'utile à l'agréable.

Après 2 ans passés dans ce programme, Val' changea totalement de direction, il fallait dire que dans la rue les choses se compliquaient, les bagarres se faisaient plus violentes et plus répétées, les nuits ou l'alcool et la drogue étaient consommés se multipliés et puis il y avait toutes ses histoires de gang de quartiers. Bref, il ne put travailler plus d'une fois à cause de son visage tuméfié ou de son incapacité à rester debout. Il recommença donc la mécanique, dans l'automobile, c'était pas trop compliqué, il pigeait bien ce qu'on lui demandait, avait déjà de bonnes bases et les études étaient loin d'être longues. Au bout de 2 ans il pouvait travailler seul, sans aucune surveillance de la part d'un supérieur. Une occasion se présenta à lui et il suivit Gaël, un jeune motard qui était dans les courses. Il le suivit sur le circuit comme mécano' tout en continuant ses bêtises de jeunes adultes sans limites. Valentin avait au moins le mérite d'apporter de l'argent à sa mère, qu'il soit sale ou non, et celle-ci le laissait vaquer à ses occupations, ayant depuis longtemps abandonné l'idée de remettre son fils sur le droit chemin. L'unique chose qu'elle put trouver fut à la fermeture du garage ou Val' travaillait pendant les pauses des courses, elle l'envoya chez son frère à Etretat. Et Etretat était très loin de Toulouse. Valentin dut se résoudre à calmer la cadence car le travail au garage demandait bien plus d'efforts que dans sa ville natale. Il y fit de nombreuses rencontres, il retrouva Gaël qui devint son collègue de travail et il tomba, ou plutôt bouscula celle qui était en train de changer sa vie. Une douce étudiante qu'il aurait peut être mieux fait de laisser tranquille, mais dont le sourire lui donnait envie d'être là pour elle. Après des mois passés à se voir de temps en temps, des mois à essayer d'apprendre à la connaitre, il y eut ce petit déclic et les voilà à présent ensemble. Cléia est son opposé, mais c'est peut être cette complémentarité qui fait qu'ils y arrivent tout doucement ?

acidbrain

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

"Laisse le passé de côté, vie le présent et sois ton futur." Valentin Paques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Etat civil :: Citoyens en règles-