Partagez | 
 

 Des vacances de folies [Corse/Killian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Liz M. Dubois
Admin Dori ; La codeuse de l'équipe (a)

Messages : 1831
Date d'inscription : 04/10/2008
▌AGE : 27
▌LOCALISATION : Centre de la France, loin de tout les gens du forum T-T
▌EMPLOI : En recherche de formation
▌HUMEUR : Changeante


Carte d'identités
Pseudo: Miss Dori
Autres comptes: //
Personnages sur le compte: Liz M. Dubois, Isaure Neggers & Brooklyn N. Cooper





MessageSujet: Des vacances de folies [Corse/Killian]   Sam 25 Juil - 23:14


   
Des vacances de folies

   
Parce que rien ne vaut des vacances entre amis

   
   
▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲▲
   
J’avais passé la journée à faire mes bagages car ce soir, j’allais enfin partir en vacances comme au bon vieux temps: avec Killian. Déjà presque un an que nous nous étions retrouvés et pour fêter ça, nous avions décidé de partir rien que tous les deux pour la Corse. Nous avions rendez-vous avec le bateau pour la traversée assez tôt demain matin et c’est pour cela que nous avions décidé de partir la veille. A l’heure du rendez-vous, j’étais fin prête à partir en vacances après une année avec quelques jours de repos et quelques RTT. Mais rien ne valait des vacances avec son meilleur ami pour décompresser. Je descendis mes bagages jusqu’à la voiture de Killian qui m’attendait sagement et j’aidais le jeune homme à charger le véhicule et nous pûmes enfin prendre la route pour Marseille et son port. Cela me faisait bizarre de passer par Marseille sans m’arrêter pour faire un petit coucou à ma mère mais nous n’avions pas le temps et puis, elle n’y était même pas. Elle avait elle aussi prit des vacances et elle était carrément partie hors du territoire français pour partir passer ses deux mois de vacances à la Réunion. Nous étions en tout cas à l’heure pour prendre le ferry à six heures du matin le lendemain. Killian et moi avions partagé le volant assez fréquemment, permettant ainsi à l’autre de dormir un peu. Une fois embarqués, nous avions encore six heures de traversée et nous avions la chance d’avoir réservé une cabine pour nous reposer un peu. Car une fois en Corse, nous avions encore une heure de trajet entre l’île Rousse, lieu de notre débarquement, et Corte, là où nous attendait notre gîte. Autant vous dire qu’une fois couché sur la couchette dont j’avais rêvé en m’endormant sur le siège de la voiture de Killian, je m’endormis tout de suite. Heureusement, je fus réveillé quelques minutes avant que le ferry n’accoste sur l’île de Beauté. Je réveillais délicatement Killian avant de prendre la direction de la voiture que j’étais bien décidé à conduire pour soulager un peu mon meilleur ami. En descendant du ferry, je découvris une île merveilleuse. Rien que ce que je voyais me plaisais. J’avais eu raison de suivre l’idée de Killian de partir pour la Corse. Le trajet jusqu’à Corte fut difficile car les routes Corse étaient… Comment dire… Assez étroites et tortueuses. Mais nous étions arrivés entiers et nous avions pu découvrir un petit gîte un peu à l’écart de la ville. Je me tournais vers le jeune homme qui m’accompagnait, en souriant. « Magnifique. Regarde-moi ce paysage. Tu as eu raison de me parler de la Corse. »
   
   
(c)Lili - ne pas reproduire

_________________
   
Liz Dubois
I'm a nightmare dress as a daydream.


Isaure:
 


Brooklyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Des vacances de folies [Corse/Killian]   Ven 31 Juil - 12:31


« Des vacances de folie »
Sallie & Killian
Partir quelques jours en vacances demandait un peu d'organisation. Partir quelques jours avec la fille dont on est toujours amoureux après des années et un mariage avec une autre, ça en demandait un peu plus. Mais c'était une idée trop tentante. Le brun y avait pensé durant un long moment avant de se lancer à le lui proposer, mais après tout, ça n'était pas si bizarre que ça, quand on y repensait bien ... C'était le genre de choses qu'ils avaient fait, déjà, adolescents, à cette époque où ils étaient tout le temps fourrés à deux. A l'époque où il était indéniablement tombé amoureux en gardant ses sentiments pour lui. Et quand il s'était révélé prêt à les avouer, la belle s'était envolée sans donner d'adresse, creusant un trou béant dans sa poitrine de jeune garçon. Maintenant qu'il l'avait retrouvée, il ne comptait plus la lâcher. Pas plus qu'il ne comptait lui faire part de ses sentiments toujours aussi présent, car il savait ce qu'elle avait vécu, ce qu'elle pouvait ressentir, et il doutait grandement qu'il soit le mieux placé pour faire s'envoler ses craintes, car des années plus tôt il s'était montré incapable de les voir seulement.

Toujours est-il que Killian avait fait ses bagages en essayant de faire au plus léger. Aux vues de la météo annoncée, ça serait plage et farniente tous les jours, alors c'était plutôt dans le genre short et tee-shirt qu'il avait fait, sans pour autant omettre un jean - plus celui qu'il porterait pour la route -, quelques chemises si jamais l'idée d'un restaurant se faisait sentir, et un pull pour les matins un peu frais en montagne. Au final ce n'était qu'un sac de sport qu'il transportait. Concrètement, il voyageait léger, tout en espérant au fond de lui de ne pas prendre une rincée chaque jour, sans quoi rester à Etretat aurait eu le même effet. Enfin, il était médisant. Il était né, avait grandi, et soupçonnait de finir ses vieux jours dans sa petite cité normande qu'il adorait plus que tout, autant pour les souvenirs qu'elle lui rappelait que pour un climat que seul un natif peut supporter. La pluie ne le dérangeait plus, les grands vents étaient une habitude à prendre et le froid hivernal était le temps idéal pour avoir la plage pour lui seul. L'Île de Beauté risquait de le dépayser un peu mais il savait d'avance que ça ne lui ferait pas de mal.

Au soir, à l'heure convenue, il attendit la demoiselle près de sa voiture, ses propres bagages ainsi que le minimum alimentaire vital - parce que très peu pour lui après une nuit et une matinée de voyage d'aller faire le tour des supermarchés de la région - déjà embarqués dans la voiture qui, relativement spacieuse, ne devrait normalement pas être surchargée. Là, à moins que la jolie blonde n'emmène la totalité de son appartement, ils auraient encore largement la place nécessaire à voyager dans les meilleures conditions. D'ailleurs, lorsque cette dernière arriva, un énorme sourire étira les lèvres du cavalier, qui finit par la prendre dans ses bras et poser un baiser sur sa joue, habitude qu'il avait prise depuis qu'ils s'étaient retrouvés. Puis il chargea la voiture et prit la première partie de conduite. Ils se relayèrent toute la nuit, voyageant dans un silence relatif pour permettre à l'autre de se reposer par alternance, mais ça ne le dérangeait pas vraiment ; ils auraient tout le temps de parler une fois qu'ils seraient arrivés.

Il dormit d'une traite le temps de la traversée en ferry. Depuis son plus jeune âge il avait la chance d'être capable de dormir n'importe où et peu importait la situation pour peu qu'il soit fatigué. En cas de voyage, c'était généralement un don particulièrement utile. Toujours est-il que lorsqu'il se sentit légèrement secoué, il ouvrit d'abord un œil avait de voir Sallie penchée sur lui. Un sourire d'enfant plus tard, il s'étirait paresseusement, prêt à attaquer sa journée. Il laissa la demoiselle prendre le volant à la descente du ferry, puisqu'elle insistait, et profita du voyage pour observer le paysage autour de lui. La Corse était vraiment aussi splendide qu'on le lui avait dit, et c'était un plaisir que d'y être, surtout en compagnie si agréable à ses yeux. Parfois il faisait un commentaire sur un détail du paysage, mais il était plutôt silencieux, profitant avec délice de ce que le paysage pouvait lui offrir à voir. Lorsqu'enfin ils arrivèrent au gîte, il apprécia l'endroit. Les photos ne lui rendaient pas grâce, sur le site de location ... Toujours est-il que cela ressemblait à un petit coin de paradis qu'il allait partager pendant quelques jours avec sa meilleure amie. A ce que la demoiselle dit, un sourire plein de charme étira ses lèvres et il descendit de la voiture, pour lui ouvrir la porte de la voiture comme un charmant jeune homme qu'il pouvait être lorsqu'il le voulait. Cela ne l'empêchait en aucun cas de se montrer taquin.

« J'ai toujours raison, tu devrais le savoir, à force, non ? »

Et c'était pourtant loin d'être vrai. Il ne pouvait juste pas s'en empêcher. Le voyage l'avait certes fatigué, mais il n'avait en rien entamé sa bonne humeur. Bien au contraire, même, il se sentait particulièrement taquin en présence de sa meilleure amie. Elle était pourtant habituée à cette attitude, qui était un peu plus flagrante depuis tout ce temps qu'ils avaient passé ensemble après l'accident consécutif à la tempête. Maintenant qu'ils en étaient tous les deux remis, les choses n'avaient plus changé. Killian était bel et bien accro, et il camouflait cela derrière son humour d'adolescent n'ayant pas encore beaucoup grandi dans la tête. Pourtant les années l'avaient rattrapé et la trentaine approchait tout doucement. Parfois il songeait qu'il devait un peu ressembler à Peter Pan, qui ne voulait jamais grandir. Enfin. Ils étaient arrivés et le temps n'était plus à la rêvasserie, mais plutôt à leur installation. Ils avaient déjà les clés et il attrapa les sacs de voyage sans vraiment laisser le temps à la demoiselle de protester avant de rejoindre le gîte. L'intérieur était décoré finement, avec des murs tous en pierres et poutres apparentes. C'était un endroit charmant, et il déposa les sacs contre un mur avant de se tourner vers son amie, sifflant son intérêt.

« Il faudra vraiment leur dire de changer les photos sur le site ... C'est beaucoup mieux en vrai ! » En quelques pas, il rejoignit Sallie, passant un bras autour de ses épaules avec douceur. « Bon alors, c'est quoi ton petit programme pour les vacances ? »

Emi Burton

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des vacances de folies [Corse/Killian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "RPG" :: Rp's divers-