Partagez | 
 

 « Comme si c'était le dernier soir, le début d'une autre histoire » Tiffany &libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité







MessageSujet: « Comme si c'était le dernier soir, le début d'une autre histoire » Tiffany &libre   Mer 22 Avr - 16:45

© made by Islande



Comme si c'était le dernier soir, le début d'une autre histoire

Tiffany & ... → À ceux qu'on n'a pas su aimer


Elle avait besoin de se changer les idées, ce soir-là. Tiffany se sentait le cœur taraudé par une sorte de culpabilité. Celle de ne pas avoir su retenir Sacha, particulièrement. En fait, elle avait l'impression d'avoir tout raté avec lui. Ils n'avaient pas été ensemble très longtemps, mais elle l'avait vécu comme si c'était acquis, définitif, à vie. Pas comme il le faut. Est-ce que c'était l'une des raisons pour laquelle il était parti, elle n'en savait rien. Pour tout dire, il était resté plutôt mutique sur les raisons de son départ. Ce qui lui donnait l'impression d'être coupable. Elle ne l'était peut-être pas, peut-être l'était-elle. La jeune femme aurait voulu savoir, afin de pouvoir soit se tranquilliser, soit vivre sa culpabilité entièrement et se fustiger pour ne pas recommencer. C'était lorsqu'il lui avait annoncé qu'il partirait qu'elle s'était rendue compte de son immense bêtise. Elle l'avait aimé comme si leur relation était promise à l'éternité, et pas comme si elle pouvait se terminer le lendemain. Tiffany se serait giflée de l'avoir réalisé alors qu'il était trop tard.
Alors elle avait décidé de sortir pour la soirée, d'aller s'amuser. Elle voulait oublier. L'alcool aidait très bien à ça. Boire jusqu'à avoir l'impression de voir à travers un prisme, que tout est brillant, les émotions exacerbées, la timidité – déjà inexistante chez elle – complètement effacée. Et danser. Sentir la musique battre dans sa poitrine, réinitialiser tout ce qu'elle avait dans la tête, faire le vide. Heureux ceux qui ne connaissent pas l'amour. Ils sont préservés de la douleur que ce son of a bitch engendre quand ça ne va pas droit. Ou plutôt quand ça va droit dans le mur. Elle aurait bien voulu être à leur place... ou alors savoir aimer vraiment. Elle avait mal aimé Sacha, et maintenant il n'était plus là. À nos actes manqués.
Le temps s'était énormément radouci ces derniers temps, et même la nuit, il faisait plutôt doux. Pratique pour mettre une robe un peu courte. Pas la peine de tirer cette tête, elle ne comptait pas allumer. Mais si elle se faisait allumer, ç'allait sûrement être une autre histoire. Elle ne se sentait pas l'envie de résister si on venait la chercher.
Donc robe noire un peu courte, talons pas trop hauts afin d'éviter l'amputation le lendemain matin, un sac pour avoir son téléphone, ses papiers, ses clés avec elle, mais juste de studio parce qu'elle ne comptait pas y aller en voiture vu qu'elle voulait boire jusqu'à oublier ce à quoi elle ne voulait plus penser. Il n'y avait pas que Sacha qu'elle voulait oublier. Elle entendit des sifflements peu agréables sur le trajet. Peste soit des bipèdes testostéronés. Un doigt pointé dans leur direction les fit taire. Non mais. Un peu de respect, bande de limaces. Il était vingt-trois heures environ lorsqu'elle arriva, et il y avait déjà une sacrée queue. Elle se mit derrière et sortit son téléphone pour voir si elle avait reçu des messages, et relancer des conversations qui étaient restées en suspens. Maintenant qu'elle était devant le bâtiment, elle se demandait si elle avait bien fait d'y venir seule. Et si elle faisait une connerie ? Avec un ou des amis, il y avait forcément une limite... Et là, il n'y en avait pas.

Revenir en haut Aller en bas
 

« Comme si c'était le dernier soir, le début d'une autre histoire » Tiffany &libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "RPG" :: Rp's divers-