Partagez | 
 

 « Tell me what you know about dreams. » Louis & Sunny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Louis T. Delmas
Admin Kay' ; P'tite Belge d'amour

Messages : 1067
Date d'inscription : 20/08/2012
▌AGE : 20
▌LOCALISATION : En Belgique, une fois !
▌EMPLOI : Bergère.
▌HUMEUR : Save the Sheep, Follow the Sheperds !






MessageSujet: « Tell me what you know about dreams. » Louis & Sunny   Jeu 25 Déc - 23:21

Tell me what you know about dreams.
Louis & Sunny

Je m’étais réveillé avec le sourire jusqu’aux oreilles. La veille, on m’avait attribué un poney dont je pourrais m’occuper pendant mon temps libre et j’étais pire qu’heureux d’avoir quelque chose à faire. Parce que mine de rien, je tournais en rond dans mon petit studio. Il y avait de belles choses à découvrir à Etretat et je le savais, mais tout ça se trouvait loin pour moi et je ne connaissais pas encore assez de monde pour que les gens soient d’accord pour me conduire là où j’avais envie d’aller. Du coup, je restais à l’académie, je faisais le tour des boxes chaque matin et chaque soir, je regardais les gens monter en les corrigeant dans ma tête selon ce que j’avais lu dans les livres, et je travaillais le reste du temps. Pour me rendre au boulot je prenais le bus, et les chauffeurs de bus ici étaient assez gentils pour m’aider à monter et à descendre, ce qui était plutôt bien parce que ça m’évitait de me casser la tronche. Ils commençaient à me connaître, en plus, et chaque matin en allant bosser j’avais droit à un « bonjour ! » enthousiaste. Ils étaient sympa, les gens en Normandie. Pour la plupart, tout du moins. Même si j’y arrivais bien, prendre le bus était toute une histoire et je ne sortais donc en ville que pour aller travailler. Alors oui, parfois les journées étaient un peu longues, mais maintenant que j’avais un poney à chouchouter, tout irait bien mieux.

J’avais enfilé un vieux jean, un t-shirt blanc tout simple, un pull à capuche bleu foncé et ma doudoune noire, puis j’étais sorti. Pour la première fois depuis que j’étais arrivé, le soleil brillait et bien qu’il fasse incroyablement froid, ça motivait. Je saluai d’un gentil sourire les gens que je croisais sur mon chemin, supportant leurs regards remplis de pitié sur moi. J’avais pris l’habitude de toute façon, et puis il valait mieux sourire pour leur montrer que tout allait bien de mon côté. C’était une belle journée, j’allais la passer avec les chevaux puisque je ne travaillais pas et je me sentais bien, que demander de plus ? Avant d’arriver dans les écuries, je me postai à un endroit au soleil et tendis mon visage vers celui-ci, fermant les yeux. Je m’étais détourné du chemin pour éviter que les gens s’inquiètent de mes yeux fermés – ça m’était déjà arrivé – et je restai comme ça pendant quelques minutes, profitant simplement de la faible chaleur qui me faisait pourtant tellement d’effet. J’avais appris à apprécier les petites choses comme ça, à profiter du moment présent, maintenant que j’en avais encore la possibilité. Dans quelque temps mes bras m’abandonneraient et je serais obligé de rentrer chez moi, et alors ? Dans quelques mois, quelques années, je n’en savais rien, et je ne voulais pas savoir. J’étais bien là, à Etretat, et je ne comptais pas remplacer cette bonne humeur par l’inquiétude que je trimballais avec moi depuis tout petit.

Je finis par me remettre en route et, lorsque je croisai le palefrenier qui m’avait attribué Sunny, je lui demandai où elle se trouvait. Rond de longe ? Eh bien, direction rond de longe, alors. Un coup d’œil à la carrière m’apprit que le sable était encore un peu mouillé de la veille, ce qui m’arrangeait. Je ramais dans le sable sec et même si le sable en général n’était pas trop mon truc, je m’en sortirais. On m’avait dit que la ponette était tout à fait adorable à pieds, alors je ne m’inquiétais pas trop, et puis j’avais tout mon temps. En arrivant devant le rond de longe, je découvris la petite ponette isabelle que j’avais déjà croisée le jour où je m’étais enfoncé dans la boue devant une pâture et je souris en m’approchant. Bon, ici aussi y’avait de la boue mais un peu moins quand même, et puis je faisais gaffe à l’éviter, cette fois.  

« Sunny ! Comme on se retrouve ! » Je souris de plus belle et m’arrêtai devant la barrière, avant de me pencher en avant pour m’appuyer dessus. Si elle s’approchait, je n’aurais plus qu’à tendre le bras pour pouvoir la toucher. Je préférais quand même faire connaissance avec la barrière entre nous deux, parce que ma capacité de fuite était un peu réduite, mais pour le moment j’étais la zenitude incarnée. « Viens là toi, je t’ai apporté des trucs ! » Je sortis une carotte de ma porte et la lui tendis, en attendant qu’elle vienne me voir.
 

 


Emi Burton

_________________




Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: « Tell me what you know about dreams. » Louis & Sunny   Sam 27 Déc - 22:27



Sunny Love Farm




Feat. Golddigger ♥

    >>>> Wake Up !! <<<<

    et même


    Musique d'ambiance...  Cliquez !





How I am
How I am


Il était très tôt ce matin là lorsqu' un palefrenier vint chercher Sunny dans son box. Toujours de bonne humeur, cette dernière ne s'était pas faite prier pour l' accueillir à bras ouverts -enfin jambes ouvertes plutôt- dans son antre. L' homme l' avait alors conduite jusqu'au rond de longe sans lui porter plus d' attention que cela. Mouais... Bon tant pis !! Loin d' être rancunière, la ponette l' avait regardé partir tristement avant de chercher de quoi s'occuper. Pour commencer, elle se mit en mode radar : Un reniflage intensif de chaque mètre carré de terrain histoire de voir si quelqu'un était passé par là peu de temps auparavant. Malheureusement vu l'heure, elle était la première à y avoir été lâchée. En tout cas cela lui prit tout de même suffisamment de temps pour que le soleil se fasse plus présent dans le ciel. Le ciel s'éclaircissait de plus en plus au fur et à mesure que les minutes défilaient. Sunny ne savait pas vraiment quelle heure il pouvait être -puisque déjà la notion d' heure était compliquée pour la gente équine- mais elle avait l' impression que des heures s'étaient écoulées lorsqu' une voix atteignit ses oreilles tandis qu' elle s'amusait à faire des bonds dans le fond du rond de longe.

« Sunny ! Comme on se retrouve ! Viens là toi, je t’ai apporté des trucs ! »

-  C'est qui lui ?!


La ponette fut surprise mais néanmoins ravie de voir quelqu'un débarquer parce que mine de rien elle commençait sérieusement à se sentir seule. Toute contente, elle pointa donc le bout de son nez vers la barrière où se tenait le jeune homme. Il avait l'air sympa celui là, comme la fille qui l' avait emmené brouter l' autre jour... En plus il lui offrait une carotte ! Carotte que Sunny prit délicatement mais qui fut déchiquetée en deux temps trois mouvements.

- B'jour !

En l'observant attentivement, Sunny put constater quelque chose d'étrange. En effet, l'homme était assez petit : ben oui, il était appuyé à une barrière nettement plus basse que les autres bipèdes habituels ! En fait, en regardant bien, ce n'était pas qu'il était plus petit, mais simplement pas debout ! Voilà, tout s'expliquait... ouais mais c'était sacrément bizarre comme truc... on aurait dit qu'il avait des roulettes sous ses fesses.

- Un bipède à roulettes ??! Suspect



© fiche faite par night sky.
Arrangée par Morue & Popoc  





code:
 

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Louis T. Delmas
Admin Kay' ; P'tite Belge d'amour

Messages : 1067
Date d'inscription : 20/08/2012
▌AGE : 20
▌LOCALISATION : En Belgique, une fois !
▌EMPLOI : Bergère.
▌HUMEUR : Save the Sheep, Follow the Sheperds !






MessageSujet: Re: « Tell me what you know about dreams. » Louis & Sunny   Dim 25 Jan - 21:47

Tell me what you know about dreams.
Louis & Sunny

Je souris en voyant Sunny faire des bonds au fond du rond de longe. Elle était mignonne cette ponette, et j’espérais vraiment qu’elle ferait preuve d’assez de patience avec moi, parce que j’avais envie de m’occuper seul d’un cheval. Jusqu’ici, j’avais toujours été avec ma petite sœur dans ces moments-là, mais là j’avais envie de prouver au monde que j’étais capable de me débrouiller seul. Enfin, j’allais surtout le prouver à moi-même en fait, puisque là il n’y avait personne et qu’ils s’en foutaient pas mal, au final. Lorsque je lui adressai la parole, elle tourna vivement la tête vers moi et mon sourire s’élargit en la regardant s’approcher, les oreilles pointées en avant. Je sortis une carotte de ma poche et elle la dévora en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, ce qui me fit rire, doucement.

« Tu vas manger ma main aussi si tu fais pas attention ! » lui lançais-je joyeusement, avant de m’appuyer à nouveau sur une barre de la barrière.

Je la vis regarder mon fauteuil d’un air curieux et je la laissai faire, le regard brillant. J’avais l’air d’un grand gamin, là, avec mes yeux rieurs de chinois et mon petit sourire émerveillé, mais bon, j’étais tout content quoi. Cette journée s’annonçait pire que bien et j’étais à l’aise avec Sunny, elle m’inspirait confiance. Finalement, je sortis une autre carotte de ma poche et en pris moi-même un bout, avant de la lui tendre. Une petite habitude qu’on avait avec ma sœur, qui m’était restée. Bon allez, action. Je me dirigeai jusqu’au début de la barrière et l’ouvris, avant de reculer et de lui donner un petit coup pour qu’elle s’ouvre un peu plus que ça, sans que je n’aie à me déplacer. Je levai un bras pour agripper le licol et la longe qui étaient attachés à la barrière, puis lançai à Sunny :

« J’arrive pas à rouler dans le sable, alors faudra que tu m’aides un peu… Et je t’en supplie, évite de t’enfuir parce que je pourrai pas te courir derrière. » Pour le coup, j’étais pas très sûr de moi, mais j’allais tenter le coup. Je tendis la main vers la ponette et lui lançai : « Allez, viens, que je te mette ton licol ! »

En espérant qu’elle n’ait pas trop peur de mon fauteuil, ce qui m’était déjà arrivé avec d’autres chevaux. En tout cas, ma voix était toute douce, rassurante, agréable. Lorsque la barrière se referma toute seule, je lui redonnai un petit coup et mon regard se posa sur un homme qui me regardait d’un air inquiet. Ah non, pas ça… Je pensais être seul, et voilà que pas du tout, en fait. « Vous avez besoin d’aide ? » J’en étais sûr qu’il me la poserait, cette question. Je lui offris un grand sourire et lui lançai en retour :

« Non, merci ! C’est gentil ! »

Je n’avais ni besoin d’aide, ni besoin qu’on me regarde faire. Mais bon, il valait mieux rester calme hein, il n’avait rien fait ce pauvre homme. Du coup, je le vis hocher la tête et il s’en alla, ce qui me rassura. Je me concentrai à nouveau sur Sunny et lui passai le licol une fois qu’elle fût près de moi, d’un geste habile. Les chevaux, je savais m’en occuper, c’est juste que tout n’allait pas aussi facilement que pour des gens… normaux. Même si je détestais employer ce mot-là.

« Maintenant faudrait que tu me suives, on va tester ça. Je sais que tu comprends rien à ce que je te dis, mais… Tu vas voir, c’est pas si compliqué. »

Je lui parlais à la fois pour la rassurer et pour me rassurer moi-même, en fait. Non pas que j’étais mort de trouille ou quoi, mais cette ponette était un peu ma responsabilité et j’allais m’en vouloir s’il lui arrivait quoi que ce soit. Du coup, je pris l’extrémité de la longe – assez longue, heureusement – en main et posai mes deux mains sur les roues de mon fauteuil, histoire de le faire reculer. Je tenais à la fois la roue et la longe, en fait, vous visualisez ? Et j’avais donc agrippé l’extrémité pour ne pas donner de trop gros coups sur sa tête, mais seulement dans la longe, en bougeant. Bon, c’est un peu galère à expliquer, mais vous avez compris, hein ? What a Face Je me retournai et me mis à avancer, les regard basculant du chemin à suivre à la ponette, histoire de l’observer un peu quand même.

« Allez, c’est parti ! »

 

 


Emi Burton

_________________




Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: « Tell me what you know about dreams. » Louis & Sunny   Sam 7 Mar - 21:29



Sunny Love Farm




Feat. Golddigger ♥

    >>>> Wake Up !! <<<<

    et même


    Musique d'ambiance...  Cliquez !





How I am
How I am


Le jeune homme avait l'air bien sympathique. En tout les cas, Sunny avait un bon pressentiment sur ce gugusse là. Ben oui, il lui parlait gentiment, lui donnait des carottes et semblait s'amuser de ses réactions de poney. Bon, il y avait toujours ce truc bizarre à roulettes là... mais à vrai dire pour l'instant c'était bien le cadet de ses soucis. Sunny n'avait jamais été une ponette très sur l'oeil. Très peu peureuse, rares étaient les fois où son sang n'avait fait qu'un tour dans ses veines. Non, la plupart du temps si elle avait un trop plein d'adrénaline, c'était plus une question de jeu que de peur ! En fait, là d'où elle venait, elle n'était quasiment jamais montée mais par contre elle sortait tout les jours en longe avec son propriétaire pour faire de grandes balades. Elle avait alors pu rencontrer toutes sortes de situations différentes qui l'avait rendu sûre et respectueuse... un vrai toutou !

Bref, lorsque le bipède commença à ouvrir la barrière qui la retenait prisonnière toute seule là dedans, Sunny fut ravie. Elle se disait qu'elle allait enfin avoir quelqu'un pour jouer avec elle ! Mais après quelques instants, elle remarqua très vite que l'humain ne rentra pas dedans, il se contenta de se planter devant avec son truc roulant. Et pis c'est tout ?? Ah non ! Il était en train d'attraper le licol et la longe qui allait avec, cela voulait dire qu'il allait la sortir de là !! Peut être pour aller faire une balade ? Ou alors pour un pansage ? Ou alors pour les deux ? Ou... autre chose ?! Curieuse et très contente, Sunny s'empressa alors de le rejoindre afin qu'il puisse lui enfiler la chose sur la tête. Et voilà, elle était fin prête pour sortir !!

Mouais... bon ça s'annonçait plus compliqué que prévu apparemment ! Ben oui parce que d'après ce que la ponette pouvait voir -et même comprendre- ça n'avait pas l'air simple pour le jeune homme de repartir de là. Déjà il devait reculer. en bougeant les trucs ronds ?! L'isabelle resta donc scotchée sur le machin qui roulait -enfin qui essayait de rouler surtout- et ne se rendit compte qu'il fallait qu'elle aussi se mette en route que lorsque la longe commença à se tendre.

- Oups...

Elle ratrappa donc son nouveau compagnon à l'aide de deux ou trois foulées de trot et tenta ensuite de rester à sa hauteur. Bon ok, ce n'était pas difficile ! Il fallait juste rester concentrée voilà tout. Pas évident quand même... il y avait ces roues qui tournaient encore, et encore, et encore ! Et c'était quand même vachement perturbant ! Presque hypnotisant en fait... ouais en fait c'était ça, trop cool .

- On va où ?



© fiche faite par night sky.
Arrangée par Morue & Popoc  




code:
 

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « Tell me what you know about dreams. » Louis & Sunny   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Tell me what you know about dreams. » Louis & Sunny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "RPG" :: Rp's divers-