Partagez | 
 

 « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle   Jeu 8 Mai - 0:14




« Avis de Mistral »

ҩ Mistral sans Tramontane ҩ
Feu vert du médecin pour remonter sur la moto, mais en faisant bien attention à ne pas me planter de nouveau. Autant vous dire que depuis mon accident, qui m'avait laissé un long moment bougon, j'avais attendu de pouvoir reprendre ma route sur l'asphalte avec beaucoup de hâte. Et ce jour-là, j'étais totalement près. La Mistral, qui j'avais bichonné comme pas possible depuis que j'étais en état, était absolument prête à faire ronronner son gros moteur. Et quant à moi... Je n'attendais plus que de pouvoir lâcher les gaz. Alors, on allait faire ça bien. Et pour faire ça dans les règles de l'art, c'est dès le matin.

Déjà, le réveil. De vraiment bonne humeur et en m'étirant comme un chat. Puis une série de pompes et d'abdominaux, parce que là, niveau physique, ce n'était plus trop ça. J'avais encore quelques douleurs, mais rien de méchant. Puis, une fois la série faite, douche chaude, de laquelle j'étais sorti assez vite, m'étais séché et avais enfilé un jogging et un tee-shirt et hop, petit déjeuner. Café, pain grillé, beurre et confiture. Dans les règles de l'art, je vous dis, et puis, dans la joie et la bonne humeur. Une journée bien partie, avec d'anciennes petites habitudes, d'anciens réflexes. Et maintenant, il était l'heure de me préparer. Vraiment. Et hop. Jean à la place du jogging, et combinaison intégrale. Combinaison aux couleurs de la Mistral, bien entendu. Du noir, pour beaucoup, du rouge, pour les détails, et une pointe de jaune, pour rehausser le tout. Le casque, et go dans la cour avec les clés en main.

Et là, véritable plaisir en m'installant sur la Mistral. Enfilage de mes gants fins, fermeture du col, casque... Et tour de clé pour entendre le moteur gronder. Et là, c'était le début d'un grand moment. D'abord, sortie en douceur et sans trop de bruit de la cour. Puis, dès le dépassement du stop, une bonne prise de vitesse. Mais pas trop, pour pouvoir enchaîner les lacets. Jusqu'au premier stop, pour un arrêt en faisant crisser les pneus. Sous ma visière teintée, il y avait un éclat rieur, dans mes yeux, et un sourire large sur mes lèvres. Jusqu'au moment où une autre moto s'arrêta à côté de moi. Rapide hochement de tête de salutation, vérification du champ libre... Et démarrage sur les chapeaux de roue. Campagne déserte, moteur à fond. Et c'est bon ça ! 


Gaël ҩ Raphaëlle