Partagez | 
 

 « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle   Jeu 8 Mai - 0:14




« Avis de Mistral »

ҩ Mistral sans Tramontane ҩ
Feu vert du médecin pour remonter sur la moto, mais en faisant bien attention à ne pas me planter de nouveau. Autant vous dire que depuis mon accident, qui m'avait laissé un long moment bougon, j'avais attendu de pouvoir reprendre ma route sur l'asphalte avec beaucoup de hâte. Et ce jour-là, j'étais totalement près. La Mistral, qui j'avais bichonné comme pas possible depuis que j'étais en état, était absolument prête à faire ronronner son gros moteur. Et quant à moi... Je n'attendais plus que de pouvoir lâcher les gaz. Alors, on allait faire ça bien. Et pour faire ça dans les règles de l'art, c'est dès le matin.

Déjà, le réveil. De vraiment bonne humeur et en m'étirant comme un chat. Puis une série de pompes et d'abdominaux, parce que là, niveau physique, ce n'était plus trop ça. J'avais encore quelques douleurs, mais rien de méchant. Puis, une fois la série faite, douche chaude, de laquelle j'étais sorti assez vite, m'étais séché et avais enfilé un jogging et un tee-shirt et hop, petit déjeuner. Café, pain grillé, beurre et confiture. Dans les règles de l'art, je vous dis, et puis, dans la joie et la bonne humeur. Une journée bien partie, avec d'anciennes petites habitudes, d'anciens réflexes. Et maintenant, il était l'heure de me préparer. Vraiment. Et hop. Jean à la place du jogging, et combinaison intégrale. Combinaison aux couleurs de la Mistral, bien entendu. Du noir, pour beaucoup, du rouge, pour les détails, et une pointe de jaune, pour rehausser le tout. Le casque, et go dans la cour avec les clés en main.

Et là, véritable plaisir en m'installant sur la Mistral. Enfilage de mes gants fins, fermeture du col, casque... Et tour de clé pour entendre le moteur gronder. Et là, c'était le début d'un grand moment. D'abord, sortie en douceur et sans trop de bruit de la cour. Puis, dès le dépassement du stop, une bonne prise de vitesse. Mais pas trop, pour pouvoir enchaîner les lacets. Jusqu'au premier stop, pour un arrêt en faisant crisser les pneus. Sous ma visière teintée, il y avait un éclat rieur, dans mes yeux, et un sourire large sur mes lèvres. Jusqu'au moment où une autre moto s'arrêta à côté de moi. Rapide hochement de tête de salutation, vérification du champ libre... Et démarrage sur les chapeaux de roue. Campagne déserte, moteur à fond. Et c'est bon ça ! 


Gaël ҩ Raphaëlle

CODE BY AMIANTE

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4160
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 25


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle   Jeu 8 Mai - 15:40



Avis de Mistral

Raphaëlle


Enfin une vraie journée de repos ! La météo semblait avoir raison, le soleil brillait sur Etretat, le vent se résumait à une douce brise et même s'il n'était que 7h30 la température restait agréable. Raphaëlle s'était levée de bonne heure malgré son jour de repos et elle courait à présent, elle avait enfilé un short, un t-shirt et une veste et ses baskets pour aller fouler le sable sur le bord de mer. Bien sur elle avait du traverser un bout de la forêt et maintenant elle longeait la mer. Courir était libérateur et puis cela la maintenait en forme et elle ne devait pas se ramollir car de nouveaux shootings se profilaient et peut être même qu'elle pourrait poser pour quelques enseignes de vêtements, ça lui changerait des motos et des tenus de cuire qu'on lui demandait de présenter. Raph était donc là sur le bord de plage, musique aux oreilles, les yeux posaient sur l'étendue de sable devant elle. Elle commençait à bien connaitre le lieu et trouva sans mal la petite entrée dans le bois qu'elle avait déniché des semaines plus tôt, elle reprenait le chemin du retour à foulés régulières.

Une fois dans son appartement elle but, beaucoup avant de se mettre à ses exercices quasi quotidiens. Quand elle eut terminé elle était en sueur et il était bientôt 8h30. L'heure parfaite pour prendre une douche, avaler quelque chose et prendre la route sur sa bête. Elle n'avait pas eu l'occasion de profiter de sa moto depuis quelques temps déjà, entre le boulot et le temps peu clément, elle n'avait pas le courage de sortir sa beauté. Aujourd'hui serait le jour parfait ! D'ailleurs elle comptait faire un bon bout de chemin, partir la journée, aller là ou les routes la mèneraient. La jeune femme se sentait totalement détendue et de très bonne humeur, une journée comme ça elle en rêvait depuis un moment et elle avait besoin de prendre un peu de plaisir sur les routes. Elle alla donc prendre une douche rapide et enfila sous vêtements quasiment à sa sortie, elle se sécha les cheveux, pas question de se retrouver avec de la buée dans le casque ! Avant d'aller chercher sa combi' complète, elle alla manger une barre de céréales, faisant passer le tout avec un verre de jus de fruits, ensuite vint le moment de se préparer pour partir. Raph alla mettre un short et un débardeur moulant, pas la peine de se couvrir de trop, il faisait bon dehors et sa tenue de moto lui tiendrait bien assez chaud elle le savait. Ensuite se fut le passage à la salle de bain pour un rapide maquillage, rien de trop, juste un peu de crème légèrement teintée, un coup de mascara et de beurre de cacao pour nourrir les lèvres.

Maintenant il ne manquait plus que la combinaison en cuire, une magnifique combi' noire blanche et bleue, mais avant de l'enfiler Raph alla récupérer ses gants de moto et son casque de la même couleur que sa tenue. Elle passa la combi' et attrapa clés, porte feuille et portable qu'elle glissa dans une poche intérieure et sortit de son studio. Sa moto étant son bien le plus précieux, elle ne la laissait pas dormir dehors dans la cour, du coup elle la plaçait toujours dans sa remorque personnelle, fermée à clé et avec un cadenas sait-on jamais ! Il lui fallut donc quelques minutes pour sortir l'engin, mais une fois que ce fut fait Raphaëlle put admirer sa beauté. Une Aprilia RSV 1000 r, un engin noir et blanc avec un magnifique lion argenté, elle était particulièrement fière de sa moto et surtout de ce dont elle était capable avec ! Le sourire aux lèvres, elle ferma sa combinaison, enfila gants et casque et enfourcha l'engin. Lorsqu'elle démarra un rire léger fut caché par le bruit du moteur, quel plaisir !! La jeune femme sortit de l'académie doucement, elle ne comptait pas gêner les cavaliers ni non plus tracer des sillons dans les gravillons. Une fois sur la route la blonde prit la direction de la ville afin de retirer de l'argent liquide et revint ensuite sur la plaine, par là il n'y aurait pas grand monde et elle allait pouvoir lâcher un peu les chevaux du moteur !

C'est au moment ou elle arrivait sur un stop qu'elle put voir une magnifique moto, une moto qu'elle reconnut sans mal ! C'était donc que le conducteur pouvait de nouveau chevaucher sa monture métallique et qu'il n'avait pas eu peur de le faire. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de Raph qui vint s'arrêter à coté de Gaël. Elle était celle qui l'avait trouvé sur le bord de la route des mois plus tôt et elle était celle qui lui avait sauvé la vie en ayant un comportement exemplaire face à la situation. C'était elle et il l'ignorait totalement, ce qui l'amusait beaucoup. Le jeune homme lui fit un rapide signe et elle lui répondit par l'habituel signe motard. Seulement le voilà qui démarrait sur les chapeaux de roues. Raph se mit à rire et fit gronder son moteur avant de démarrer, elle démarra tellement bien que sa moto se souleva sous elle sur plusieurs mètres, ce qui ne la dérangeait absolument pas. La visibilité était parfaite et elle avait un copain de jeu apparemment ! La jeune femme tourna la poignée des gaz et accéléra, elle rejoignit presque son concurrent du jour, mais les voilà dans un virage, elle freina assez fort et passa deux vitesses pour arriver dans le virage avec une vitesse correcte et elle se déhancha et coucha sa moto sans aucun problème. Mais dès qu'elle vit la fin elle donna un coup de poignée et c'était parti ! Rien ne lui faisait plus plaisir que ce petit jeu. Rapide coup d'oeil au compteur : 180km/h, elle pouvait encore bien pousser ! Accélération avec la moto qui se lève de nouveau, elle aimait cette sensation, le bruit du moteur sous elle, sentir les vibrations dans ses mains, le vent passer au dessus d'elle. La tête dans la bulle elle se retrouva à coté Gaël, lui jeta un rapide coup d'oeil et relança la machine.


_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle   Lun 19 Mai - 22:48




« Avis de Mistral »

ҩ Mistral sans Tramontane ҩ
Vous savez quoi ? C'était bon, ça. Terriblement bon. Bien trop bon, tout simplement. Il faisait un temps parfait. Un peu chaud pour que certains enfilent la combinaison intégrale, mais je me connaissais par cœur et je savais surtout qu'un accident arrivait vite alors... J'étais bien décidé à me protéger, sait-on jamais. Si jamais une voiture venait encore me planter dans le décor... Bref, j'étais parti, tout de cuir vêtu, sans une seule parcelle de peau accessible, et pas même par mon col. La guêpe dans le casque, c'est courant et dangereux. Alors je ne prenais aucun risque. De noir, de sang et d'une pointe d'or vêtu sur mon monstre de sang et d'or mêlé, je profitais pleinement. Il faisait beau, ensoleillé, il n'y avait aucune brume de chaleur, à peine de fines vaguelettes de chaleur qui déformaient le paysage, pas un souffle de vent en trop... Il y avait définitivement de quoi bien s'amuser, surtout avec un petit bolide comme le mien. J'avais démarré tranquillement à l'académie et poussé un peu plus le moteur dans la première série de virages, mais sans me mettre le moins du monde en danger, pour la bonne et simple raison que si j'allais trop vite avant d'avoir fait chauffer correctement le moteur, j'allais tout faire lâcher et ça pourrait être catastrophique. Mais même en restant un minimum prudent, il ne fallait en aucun cas oublier que j'allais assez vite pour ne pas être le gentil petit garçon bien sage qui roule tranquillement. C'était déjà trop rapide pour certains. C'est pour cette raison que les pneus avaient largement crissé lorsque je m'étais arrêté au stop dans un léger dérapage. Le jour où j'aurais peur de mes manœuvres un peu folles...

C'est sur ces entrefaites qu'une demoiselle vint s'arrêter à côté de moi. J'eus un rapide coup d'œil pour sa moto et elle avant mon rapide signe de tête en tournant la manette dans ma paume. Je démarrais donc sur les chapeaux de roue, sans du tout m'ennuyer du fait que la motarde soit restée plantée. Je n'hésitais pas à pousser et à monter, mais j'entendais tout de même le bruit d'un moteur, derrière moi. Par réflexe purement instinctif, je jetais un œil par dessous mon coude gauche pour voir que visiblement la motarde ne se laissait pas abattre et me prenait plus ou moins en chasse. Je reportais mon regard sur la route, me couchant un peu plus sur la moto en continuant de pousser mon moteur rugissant malgré les importants lacets qui se profilaient, tandis que la miss ralentissait fortement. Je me contentais de relâcher l'accélérateur en couchant le bolide à un angle important, ce genre d'angle qu'on ne va chercher qu'en course, avec cette vitesse folle. Ça me permettait de gagner un peu de temps sur ma concurrente, pour le coup. En sortant des virages, je ne pris même pas le temps de la deviner derrière moi, accélérant plutôt de nouveau, couché sur mon bolide de course. Je faisais un peu grand crapaud sur une boîte d'allumette mais au moins ça roulait, et ça servait pour gagner.

Néanmoins la moto de la demoiselle me remonta par la gauche et elle se retrouva à ma hauteur. Je tournais rapidement la tête vers elle, mon visage caché par la visière fumée, et la vis me dépasser. Sacrée bolide qu'elle avait aussi, pour distancer la Mistral montée à bonne vitesse ! Je lui laissais néanmoins tout le champ de me dépasser. Je regardais devant. Personne. Manœuvre brusque pour me déporter sur la droite. Autant la dépasser dans les règles de l'art... Là, voilà, j'avais toute la place, et surtout ma moto avait tout la capacité. Autant la jeter un peu. Ce que je fis, laissant la puissance brute de mon petit monstre s'exprimer pour accélérer. Coup d'œil extrêmement rapide au compteur. Deux-cent-vingt kilomètres par heure. Une bonne vitesse, encore bien en dessous de ma vitesse de pointe. J'avais encore un peu de marge, mais je ne voulais pas non plus trop pousser le moteur au risque de tout faire sauter. Je savais qu'elle avait du pep's et de la réserve, ma moto, mais bon, le but n'était pas de foudroyer mon petit bijou. D'ailleurs l'essence allait manquer alors... Arrêt à la prochaine station service ! Je roulais toujours à vive allure, pas vraiment décidé à me laisser distancer, mais en laissant de temps à autres l'Aprilla revenir à mon niveau avant de repartir en riant. Là, honnêtement, je n'avais plus les yeux sur le compteur et j'avalais tous crus mes virages, en ralentissant juste parce que je n'étais pas sur un circuit et que si je mordais le bas côté j'étais certainement mort à ce rythme là.

Puis se profila une station service et j'usais quand même de mon clignotant pour signifier mon arrêt, avant de me faire emplafonner par une femme. Elle avait l'air de gérer mais... Si femme au volant égale accident, sur une moto c'est pas forcément mieux. Et c'est dans un coup de frein à faire crisser les pneus et patiner la moto que je pris une vitesse décente en sortant de la route. Inutile d'aller faire sauter la station essence avec mon monstre qui bouillonnait, et puis surtout inutile de faire croire que j'allais venir braquer l'enseigne, non plus. D'ailleurs, ce qui était intelligent de faire, c'était d'ôter les gants en cuir, de mettre pied à terre à un endroit bien visible depuis la micro boutique et d'enlever le casque. Bon, j'avais sûrement une coupe de cheveux fantastique mais, ma foi... Une main dedans pour ébouriffer le tout et c'était très bien. Et le plein, s'il vous plaît. Eh ouais, ça roule pas à l'eau les gros bolides du genre !


Gaël ҩ Raphaëlle

CODE BY AMIANTE

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4160
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 25


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle   Mer 17 Sep - 22:57



Avis de Mistral

Raphaëlle


Cela faisait un bien fou de lâcher la bride ! Sentir la force de l'air contre son casque, voir le paysage défiler à une allure folle, et surtout avoir quelqu'un avec qui s'amuser. Bien sur qu'elle n'avait aucune idée de l'identité de son concurrent, mais peu importait, Raphaëlle voulait simplement prendre du bon temps. Et l'adversaire était plus qu'à sa taille puisqu'elle avait du mal à l'avoir. Les kilomètres défilés et elle n'arrivait pas à prendre la tête, pire encore, il se couchait dans les virages autant qu'elle le faisait, ce ne pouvait être un simple féru de belles motos, il avait de sacrées connaissances sur la course et cela amusa d'autant plus la jeune femme. Elle savait que le monde des courses étaient presque exclusivement masculin et donc se mesurer à un homme était toujours gratifiant, surtout que cela faisait des mois et des mois qu'elle n'avait pas pratiqué ce type de conduite. Se dérouiller par ce beau temps et avec un tel adversaire lui allait parfaitement !!

La blonde tenta bien plus d'une fois de le dépasser, et même si elle y parvenait par moment, ce n'était jamais très longtemps. Elle savait qu'elle n'était pas mauvaise sur piste, qu'elle savait analyser les situations, mais il y avait encore deux trois défauts qu'elle avait qui lui faisaient perdre du temps. Comme par exemple, ce freinage un peu trop brusque, bien entendu qu'elle devait freiner avant l'abord d'un virage sinon c'était le décor assuré, mais elle avait tendance à freiner un peu trop, préférant assurer sa courbe plutôt que la vitesse. Tout en conduisant, ou plutôt pilotant, Raph observait le motard devant elle et essayait de capter ce qui le rendait plus rapide et meilleur. Car elle savait que là il s'agissait de techniques du pilote et non de la machine car elles devaient se valoir. Concentrée sur ce qui se déroulait, elle ne capta pas tout de suite le clignotant de la moto devant elle et elle se redressa donc, décélérant et laissant son bolide continuer en douceur. Elle se doutait qu'il allait faire le plein parce que faire la course ainsi c'était bien beau, mais la consommation augmentait et le réservoir était vite à sec. Raphaëlle jeta un coup d'oeil à sa jauge d'essence et soupira, elle aussi devait faire un plein, elle avait même plutôt intérêt sinon elle ne rentrait pas.

C'est à une allure raisonnable qu'elle arriva dans la station service, elle n'avait pas assez attendu pour que le moteur ne refroidisse vraiment et remplir son réservoir maintenant serait du suicide. La jeune femme se gara à l'ombre et coupa le moteur, c'était particulièrement calme lorsque sa moto ne ronronnait plus ! Elle descendit en souplesse après avoir mis la béquille et ôta ses gants et son casque qu'elle déposa ensuite sur la selle de l'Aprilia. Elle ouvrit sa combinaison et enleva les manches avant de chercher son portefeuille dans une poche intérieure. La jeune femme avait les cheveux légèrement ébouriffés par le casque et elle avait même une légère trace sur ses joues. Bien sur qu'il y avait plus sexy, mais rien n'enlever de son charme, elle gardait ses formes et son sourire charmeur. Le regard posé sur le jeune homme qui venait de se garer pour faire le plein, elle l'observa sans se cacher. Ils venaient de faire la course pendant plusieurs kilomètres et maintenant qu'elle voyait l'homme et la bête dissociés, elle pouvait remettre en place cette impression de déjà-vu. Il s'agissait du jeune homme qui avait fini sur le bord de route durant l'hiver, celui qu'elle avait sauvé après une soirée avec une amie. Apparemment l'accident qu'il avait eu ne l'avait pas calmé.

Raphaëlle récupéra les clés de sa moto et son casque dans lequel elle glissa ses gants. Elle n'avait aucune idée si le jeune homme se souvenait d'elle ou non, en tout cas elle ne comptait pas garder la langue dans sa poche. Bien sur, elle était ravie de le voir de nouveau sur les routes, surtout que bon, il n'y avait ni verglas ni voiture pouvant perdre le contrôle, et il faisait jour. Raph' n'avait pas pris de nouvelles de l'accidenté qu'elle avait sauvé, elle avait juste fait ce qu'elle pouvait pour lui et ça s'arrêtait là. C'était déjà franchement pas mal ! En tout cas elle se souvenait du nom, du prénom et de l'âge du motard, elle n'avait pas sauvé beaucoup de gens sur le bord de la route et donc avait gardé son identité en tête. S'approchant de sa démarche de mannequin, elle passa une main dans ses longs cheveux blonds et finit par s'appuyer sur un pilier en béton non loin de la mistral
.

"Vous devez être suicidaire pour vous permettre de rouler à cette allure quelques mois seulement après votre accident monsieur Fournier..."

Les yeux bleus de la demoiselle étaient pétillants et surtout rivés sur le visage de Gaël. Elle n'avait pas vu son visage durant la procédure de sauvetage et elle n'avait pas non plus constaté qu'il était aussi grand. En tout cas, de là ou elle était, elle n'arrivait pas à savoir s'il avait gardé des séquelles ou non de son séjour dans le fossé. Il avait un visage assez carré, des cheveux blonds qui partaient dans tous les sens à cause du casque, des yeux aussi bleus que les siens et une carrure qui ne montrait rien qu'il ait pu resté immobilisé longtemps. Toute à son avantage appuyée sur son pilier, dans sa combi' moulante et son petit débardeur qui lui faisait comme une seconde peau, elle se fichait du regard qu'on pouvait avoir sur elle, elle se fichait aussi de surprendre son interlocuteur, il comprendrait bien assez vite !

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Avis de Mistral » † Gaël & Raphaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "RPG" :: Rp's divers-