Partagez | 
 

 Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le. Tiffany & Sacha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4160
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 25


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le. Tiffany & Sacha   Lun 25 Nov - 22:43



Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le.

Sacha

Que dire à part que la vie était d'un monotone assommant ?! Le mexicain d'Etretat avait bien entendu repris le travail, il avait eu un temps d'arrêt après le braquage, mais c'était de l'histoire ancienne cette histoire. Enfin en partie seulement car la blessure qu'il avait reçue durant l'attaque du magasin avait laissé des marques. Une longue cicatrice au niveau des cotes, souvenir d'un coup de couteau. Il y avait également la petite cicatrice de son épaule, celle ci était plus petite mais elle aurait pu être la cause de sa mort, quelques centimètre en dessous et s'en était fini de lui. Il avait fallut plusieurs semaines au jeune homme pour s'en remettre, la perte de sang avait été très importante et il était donc plus long de guérir. Sacha avait passé presque eux semaines à l’hôpital et la suite avait été éprouvante. Plusieurs mois après il avait encore des douleurs dans son épaule et c'était assez gênant lorsqu'il travaillait, qu'il faisait du sport ou tout simplement qu'il dansait. Car oui, Sacha n'avait pas abandonné la danse après le braquage, il lui avait fallut des semaines avant de pouvoir enchaîner trois pas correctement sans souffrir et sans s’essouffler.

Le jeune homme avait repris donc le travail depuis des semaines déjà et il était toujours dans la même boutique. Le centre avait été reconstruit pour certaines boutiques, dont son enseigne. Il avait retrouvé ses collègues qui lui témoignèrent leur soutien. C'était peut être peu, mais cela lui avait remonté le moral, ça lui permettait aussi d'arriver plus sereinement au travail. Il avait maintenant une certaine appréhension à se retrouver dans des boutiques et même une banque, un restaurant... Vestige de ce braquage violent. Le mexicain avait réellement pris sur lui les premier temps, il sursautait au moindre bruit dans la boutique, il suspectait chaque client d'être un braqueur et quand venait l'heure de la fermeture il s'assurait toujours qu'il n'y avait rien de suspect. Il avait acquis quelques réflexes, vérifier la fermeture correcte des portes par exemple. Ce n'était pas de la paranoïa, enfin pas vraiment, juste une profonde trace du traumatisme vécu. Pour le reste il restait le même, assez discret, mais souriant, amusant quand l'envie lui prenait, et puis c'était un acharné, il voulait retrouver ses capacités d'avant.

C'était cet acharnement qui poussait Sacha dans la salle de danse. Il venait régulièrement afin de parfaire sa technique, de reparfaire serait le mot. Le jeune homme avait d'abord passé des heures en muscu pour retrouver sa force et pour finir il avait travaillé son souffle et son cardiaque sur des pas de danse. En cet après midi pluvieux il se retrouvait de nouveau dans cette pièce qu'il connaissait à présent. Aucun cours n'était dispensé à cette heure, il avait un bon deux heures avant qu'elle ne soit réquisitionnée. Quand il arriva dans celle-ci il entendit le font musical et après un rapide coup d'oeil il remarqua Tiffany. La demoiselle était également une victime du braquage, sauf que ses blessures étaient plus handicapantes pour une danseuse. Discrètement Sacha se dirigea vers le vestiaire et déposa ses affaires avant de se changer. Sa tenue se résumer à un pantalon de jogging noir et un débardeur de la même couleur. Il finit par récupérer une clé USB dans son sac et une fois sorti des vestiaires alla changer la musique sans demander l'accord de la jeune femme. Sacha choisit You are not alone de Michael Jackson et il se mit à avancer en rythme jusqu'à proposer à Tiff' d'un geste de la main, de venir danser. Ça ne serait pas formidable puisqu'il n'était pas échauffé, mais c'était un bon échauffement non ?

Sacha n'avait pas beaucoup croisé la jeune femme depuis le braquage, en de rares occasions dans la salle de danse ou alors dans les écuries. Il l'appréciait vraiment, en même temps il avait risqué sa vie pour la sauver alors heureusement qu'il l'appréciait, sinon il aurait de quoi lui ne vouloir. La mexicain profitait donc de l'opportunité pour faire danser Tiffany, surtout qu'il savait qu'elle bougeait plus que pas mal. Il attendait donc la réponse à sa question non formulée, la main tendue, un sourire avenant aux lèvres et même quelques bribes de paroles chantonnées avec talent... Craquant le jeune homme...

(c)ARAMIS

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le. Tiffany & Sacha   Mer 18 Déc - 22:24

© made by Islande



 « Si tu veux quelque chose dans la vie, prends-le. »

Sacha & Tiffany → « Dès que tu tombes en transe, il monte la cadence et tu ne sais même plus à quoi tu danses »



Conseil : suivez les conseils du kiné à la lettre. Ne faites pas comme Tiffany, qui avait sauté dans ses chaussons de danse un mois à peine après que son attelle ait été enlevée. Et encore, elle ne s'était pas empêchée de faire des exercices dès le début, elle commençait tout juste à enchaîner les chorégraphies, là. Franchement, ça lui avait manqué de ne pas danser. Dire qu'on lui avait proposé un fauteuil roulant parce qu'elle se ramassait à moitié avec ses béquilles ! Hyperactive comme elle était, elle aurait fini par bouffer tout ce qui passait à sa portée pour tenir. Donc elle avait gardé les armes radioactives qu'étaient les béquilles. Non mais sérieusement, elles n'avaient pas été copines durant toutes la période où elle les avait utilisées. Elle avait failli tomber plusieurs fois par jour, elle avait même dû s'aider avec les murs parfois, à tel point qu'on l'aurait parfois prise pour une ivrogne tellement elle s'y accrochait ! Puis ensuite, était venue la période sans béquilles mais toujours avec l'attelle super esthétique, qui la faisait marcher comme un pirate à la jambe de bois... Je vous jure, elle ressemblait à un champignon qui se morfondait sous la pluie, avec son incapacité à danser ou à faire même un autre sport. Holly l'avait boudée pendant toute une période, en tournant les fesses et sans lui faire de cadeau quand elle la tenait en main. La fausse blonde avait galéré à se faire respecter par la jument susceptible.
Mais ça, maintenant, c'était de l'histoire ancienne. Elle pouvait remonter – sans étriers pour l'instant, ça lui faisait travailler l'assiette et le bassin, qui avait été mis à mal par sa démarche, tiens – et surtout, danser. Enfin au début, ça avait plus ressemblé à un canard qui essayait de danser. Elle y avait vraiment passé des après-midis ou des soirs à répéter, et répéter, en jurant parce qu'elle n'y arrivait pas. Ça la mettait franchement en rogne, lorsque qu'une figure qu'elle connaissait et savait faire depuis des années la défiait. Ce qu'elle faisait n'avait ressemblé à rien pendant trois semaines au moins. Et ça faisait mal en plus. Les exercices du kiné et la danse, ça faisait franchement mal quand c'était combiné. Mais arrêter, elle n'aurait pas pu le faire et elle passait par dessus la douleur. Elle avait l'impression d'être passé sous un rouleau compresseur en sortant du centre sportif, mais au moins elle rattrapait les mois qu'elle avait passés immobilisée. Ces derniers jours, ça allait beaucoup mieux. Elle avait toujours l'impression de bondir sur le sol avec la grâce d'un éléphant, mais sa souplesse et sa rapidité à faire les pas revenaient.
Après, elle avait l'impression d'absorber le choc sans trop de difficultés. Il y avait des rêves ou des flash qui lui venaient, mais elle n'en ressortait pas tremblante et en larmes. Elle encaissait, comme elle avait presque toujours fait. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, comme on dit. Certains retours en arrière étaient moins supportables que d'autres, entre autres lorsque l'un de ces abrutis l'avait agressée et surtout, le sang qu'elle avait vu gicler du corps de quasiment toutes les personnes présentes. Pour la plupart, elle ne les connaissait pas, ou seulement de vue, mais c'était douloureux de voir ça, en se disant que ça aurait pu être son sang, une blessure sur son propre corps. Et elle avait entendu dire que plusieurs personnes s'en étaient beaucoup moins bien qu'elle, c'était dire...
Bon, arrêtons le résumé de ce qui s'était passé, passon plutôt au présent. Pour ne pas changer, la brune aux cheveux blonds dansait. Enfin dansait, elle faisait ce qu'elle pouvait. Elle avait des mouvements bien plus déliés et réussissait à mieux reproduire les gestes qu'il y avait un mois encore. Elle tentait un mélange de danse classique et contemporaine, sur l'Assasymphonie de Mozart l'Opéra Rock. Et elle douillait bien comme il faut avec la danse classique. Elle avait perdu l'habitude de mettre des demi-pointes et ça faisait un mal de chien. Vous aviez déjà essayé de danser avec des chaussons en toile et obligés de marcher sur vos orteils ? Ben ça fait super mal ! Surtout sans l'habitude ! Alors là elle galérait un max. Elle finit par les enlever pour continuer en chaussettes. Tant pis si elles était dépareillées, une rose et l'autre orange. C'est pas l'apparence qui compte. Heureusement que les cours ne reprenaient pas encore, parce qu'elle se chargeait de toutes les danses... Et faire de la danse classique en chaussettes, ça le faisait pas trop devant des filles un peu confirmées qui avaient de vraies pointes sans ciller. Après, en ce qui concernait les autres danses, y'avait pas de soucis de chaussures ou de tenues. Juste, elle se perdait dans la jupe de la robe de flamenco, y'avait trop d'épaisseurs et de longueur.
Elle vit quelqu'un passer du coin de l'oeil mais n'y fit pas attention sur le coup, en continuant ses bêtises. Mais elle dût s'arrêter lorsque, avec un hoquet, la chanson s'arrêta. Quoi ? Non mais oh ! Elle se tourna avec un air mauvais.
« Faut pas se gêner, surtout ! Faites comme chez vous ! »
Ah ben zut, elle s'en était prise à Sacha. Oups...
« Désolée »
Elle quitta son air maussade et fit plus attention à ce qu'il ait mis, parce que le son était moins fort. Oh tiens, le Roi de la Pop. Il aurait au moins pu mettre They don't care about us ou Thriller... Là ça bougeait pas, c'était mou... Bon en même temps, elle n'aimait pas trop ce que ce gars-là avait fait.
Il l'invitait à danser, maintenant ? Il rêvait un peu, non ? D'accord, elle l'avait déjà vu danser et ce dont il était capable, même si en ce moment avec le braquage dont il avait aussi été victime il avait du mal à aligner les gestes sans se fatiguer. Et elle devait avouer qu'il bougeait pas mal. Croyez pas qu'elle avait maté hein, c'était pas le cas... Enfin presque pas... Pas vraiment... Oui bon arrêtez avec ces regards, ça stresse. Elle avait pas maté, point. Et qu'il arrête de lui faire ce regard là, sinon ça n'allait pas aller ! Oui il dansait bien, oui il chantait bien aussi apparemment même si depuis là où ils étaient elle ne pouvait pas l'entendre, oui il avait un sourire pour le moins craquant... attirant aussi... Mais non, elle n'irait pas. Na. Elle lui lança un regard style « Tu veux que je vienne ? Ben viens me chercher !  » avec le vilain regard taquin. Oui, elle était sadique. Comme si Sacha n'avait pas assez subi de sadisme il y avait encore peu de temps !
Bon ben du coup, elle devait s'accommoder de cette chanson pour le moment... Elle allait faire avec. C'est là qu'elle se rendait compte qu'avoir un partenaire pour danser, c'était mieux qu'être seule pour le faire. Mais maintenant qu'elle l'avait défié de venir la chercher, elle ne pouvait pas aller le retrouver... Si ? Non hein, on était bien d'accord. Donc elle se fit un compromis : danser en se rapprochant sans en avoir l'air. Mais vraiment sans en avoir l'air, genre ne pas remarquer quoi. Ce qu'elle fit. Un pas en avant, deux en arrière, deux pas en avant et trois en arrière, et on continue. Et en faisant de vrais pas hein, pas le genre de fausse chorégraphie comme la Macarena, même si elle faisait un carton chez les filles qui savaient rouler des hanches... Et sans surveiller si elle s'approchait de lui ou pas. Elle faisait au feeling, progressivement, sans en avoir l'air, je fuis je suis je fuis je suis. Et en s'amusant à enclencher le déhanché aussi. Elle avait souvent entendu qu'elle démontait des mâchoires alors autant voir si c'était vrai ou non, vous ne croyez pas ?

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4160
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 25


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le. Tiffany & Sacha   Jeu 27 Mar - 19:44



Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le.

Sacha


Le changement de musique ne semblait pas plaire à Tiffany, elle se retourna en pestant et cela le fit sourire de plus belle. Oui, monsier avait presque toujours le sourire, il était rare de le voir de mauvaise humeur et puis là, le fait de se retrouver dans cette pièce ne pouvait que le rendre joyeux. En tout cas quand elle s'aperçut que c'était lui qui avait changé sa musique, Tiff sembla hésiter, il avait l'impression qu'elle ne savait pas si elle lui en voulait ou non. Pour finir il s'approcha d'elle pour l'inviter à danser en lui tendant la main en guise d'invitation. Elle le regarda pas tout à fait d'accord avec le fait de partir danser avec lui ce qui l'amusa, alors il l'avait vexée en arrêtant l'Assassymphonie ?! Peut être bien, mais elle ne résista quand même pas très longtemps, elle se leva et se mit à bouger au rythme de la musique, mais ce n'était pas pour danser avec le mexicain, au contraire même, elle entreprit de s'approcher puis de reculer. Elle faisait bien comme elle voulait la demoiselle, cela n'empêchait pas Sacha de danser de son coté, ayant laisser tomber sa main le long de son corps lorsqu'il avait compris qu'elle n'allait pas répondre à son invitation. A quelques mètres l'un de l'autre le jeune homme posa ses yeux verts sur Tiffany et il l'observa, l'étudia presque, sans s'arrêter de bouger.

Elle avait repris en rapidité de mouvements et en fluidité, ce n'était pas on plus ça, il arrivait à détecter quelques petits défauts mais ce n'était pas important. Les pieds de la demoiselle bougeaient avec rythme et la manque de cohérence dans les chaussettes le fit sourire. Il suivit la finesse de ses jambes jusqu'à son déhanché endiablé. Son sourire s'élargit tout ne secouant doucement la tête. Son regard finit par se poser sur son visage, il remarqua ses cheveux blonds qui battaient dans son dos, ses yeux bleus... En quelques pas rapides, et toujours en rythme, il rejoignit Tiff' et s'empara de sa main, il la fit tournoyer un instant avant de se mettre à danser. Tout d'abord dans le dos de Tiff', une main dans la sienne, la seconde caressant son cou, descendant le long de son corps jusqu'à trouva la seconde main. Il la fit tourner pour se retrouver face à elle et après quelques secondes de danse il s'éloigna et enchaîna quelques figures de danse contemporaine qu'il pouvait faire sans risquer de se blesser. Il s'approcha de nouveau d'elle et après un saut se retrouva face à elle, la tête baissée sur son visage. Oh il n'y pas une grande différence entre les deux, mais suffisamment pour qu'ils doivent baisser les yeux s'il voulait se plonger dans ce regard bleu.

La musique s'arrête doucement et une seconde se met en route. C'est sa propre voix qu'il entendit et sans attendre il se précipita pour éteindre tout ça. Il n'avait pas spécialement honte de sa voix, il aurait pu ne faire son métier, mais il ne chantait pas si souvent que ça et puis là ce n'était qu'un essaie d'une chanson qu'il avait écrit quelques mois plus tôt. D'un air désolé il se tourna vers Tiffany et haussa légèrement les épaules
.

"J'avais oublié que j'avais laissé ça..."

Il remit la musique de la jeune femme en route et se mit à ses exercices d'échauffement. Il avait bien enchaîné quelques pas de danse contemporaine, mais c'était loin d'être suffisant pour ce qu'il comptait faire. Tout en travaillant les différentes parties de son corps, il observa Tiffany et finit par lui demander.

"Tu danses les danses de salon ?"

Non mais parce que danser seule ou danser avec un partenaire était totalement différent et lui même avait mis quelques mois avant de capter ce qu'il fallait pour les danses en couple. Bref, il voulait juste savoir si elle était capable de danser ou non avec lui s'il le lui proposait, lui proposait vraiment...
(c)ARAMIS

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le. Tiffany & Sacha   Lun 8 Sep - 18:11

© made by Islande



Titre

Perso & Perso →citation


Texte ici
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le. Tiffany & Sacha   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le. Tiffany & Sacha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "RPG" :: Rp's divers-