Partagez | 
 

 Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Jeu 24 Oct - 4:13



Piazor Jesse




Feat. Mingam

    >>>> Wake Up !! <<<<
    Mais qu'est ce que je fous là

    Musique d'ambiance...  Cliquez !




How I am
How I am


voilà qu'une nouvelle journée démarrait pour Piazor. Et visiblement cette journée risquait d' être longue. Pourquoi ? Pour commencer l' akhal-téké s'était fait chiper  un brin de foin par son voisin de droite -chose qu'il avait bien évidemment très mal pris- et qui avait déclenché une bataille malgré les barreaux qui les séparaient. Ensuite, il avait eu droit à une visite impromptue : celle de Jesse ! Oui vous savez, le jeune bipède qui passait son temps à l' empêcher de faire son tyrapiazor et qui l'obligeait à faire des choses qu'il aimait pas !

Un chieur encore plus chieur que lui-même en fait What a Face. Fallait avouer que parfois Piazor maudissait le jour où Dan lui avait ramener ce cavalier qui ne laissait absolument rien passer, pourtant dans le fond il l'aimait bien. Mais chut hein ! Nan mais disons que justement il avait un côté rassurant, il savait ce qu'il faisait et savait encadrer l' étalon. Et ça c'était pas plus mal... Mais bon, il était encore loin d' être prêt à le lui faire comprendre

Bref, l' akhal-téké avait dû se plier aux demandes du petit m'sieur -à son plus grand regret- sans avoir trop l'occasion être trop pénible, mais un peu quand même, et s'était retrouvé habillé de la tête aux pieds ! Mors qu'il ne connaissait pas avec un truc qui lui serrait le menton, tapis, amortisseur, selle avec sangle bavette, protec'... La totale ! Mouais c'était bizarre quand même hein... Surtout ce mors qui l'empêchait de faire ce qu'il voulait avec sa bouche itou :/:c'était quoi ce machin ?!



© fiche faite par night sky.
Arrangée par Morue & Popoc  




code:
 

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Lun 18 Nov - 19:58




« Parfois il suffit d'y croire... »

ҩ
Journée CSO avec monseigneur Piazor de Kessedag ! Ça allait dépoter, accrochez-vous. Surtout que j'étais de relativement bonne humeur. Ben oui, parce que j'avais dit bonjour à un palefrenier en allant chercher mes affaires et que j'avais eu énormément de patience pour seller l'horrible doré. Non mais il était chiant quand il s'y mettait avec sa tête de tyrannosaurus rex ! Mais bon, le Pia' avait gentiment obtempéré à peu près pour une fois, résultat il était sellé de pieds en cape et son goyo était gentiment mis en place dans sa bouche. Pas trop serré, surtout, il fallait absolument ne pas le braquer. Allez, hop. Je le caressais parce qu'une fois il ne m'avait pas arraché un bout de peau cette fois-ci. Je l'emmenais ensuite vers la carrière d'obstacle, prenant le temps de le marcher à pieds un tour à chaque main avant de le ressangler et de monter. Mon petit dispositif était déjà en place, il faudrait juste que j'attrape quelqu'un en route pour me monter les barres, parce que 20 centimètres c'était bien pour l'échauffer et le mettre en jambes, mais je voulais quand même aller chercher un peu de hauteur, progressivement. Une cinquantaine de centimètres enchaînés dans un calme relatif, voilà qui serait pas mal.

Une fois en selle, les étriers déjà réglés, ce fut détente tranquille. Au pas aux deux mains, rênes mi-longues pour le laisser s'étendre et s'échauffer tranquillement, puis de même au trot en cherchant à le cadencer  sans venir utiliser la main pour garder le goyo en cas de nécessité, sans commencer à le braquer tout de suite. Sans le braquer du tout, tiens, tant qu'à faire. Voilà, je détendais gentiment quoi. Je faisais tout cela en prenant le temps, avant de le galoper en cercles, les rênes mi-longues, en équilibre au dessus de mes pieds. Je le laissais prendre son rythme, se cadencer de lui-même, gardant juste le contrôle de son équilibre, le laissant tranquille pour le moment. Une fois détendu comme ça, il était prêt à commencer à travailler. Je le repassais au pas après l'avoir brassé aux deux mains et aux trois allures pour lui lâcher la tête et le laisser souffler, sanglant une bonne fois pour toute. Il allait vraiment être tout serré le gros poney ! En tous cas, je le laissais souffler. Et HOP !

Je repris mes rênes, pour commencer des exercices d'assouplissement. En peu d'épaules en avant, puis en dedans, de hanches en dedans, de flexions d'encolure, de cessions à la jambe... au pas et au trot. Puis des contre-changements de main au galop et deux petites cessions à la jambe sans le faire chauffer. Le tout pour l'installer dans des exercices pour que l'attitude suive, qu'il vienne bien descendre, mais aussi se caler. Et voilà, c'était bon, tout ça. Je repassais au trot, trot de travail, en me dirigeant sur un petit croisillon à vingt centimètres à tout casser. Franchement, c'était facile, même pour Pia'. Je l'abordais en lui gratouillant le garrot, lui laissant sa bouche de bébé – un treuille avec une bouche de bébé, oui, je sais – tranquille tant qu'il ne me tractait pas. Au cas contraire, il sentirait la seule résistance du goyo. Ben oui, s'il prenait appui, je conservais la même main, et tant pis s'il voulait tirer à travers, il allait s'y heurter ! Au trot enlevé, souple dans la main, droit, au milieu, la jambe au contact, le regard qui portait loin. Et là... Il allait vraiment devoir sauter, oui, parce qu'il n'avait pas d'alternative. Je le connaissais, le bougre d'âne. Et il me connaissait. Alors, moi, j'étais tout ce qu'il y a de plus conciliant aujourd'hui, mais il fallait qu'il y mette un peu du sien aussi !


Jesse ҩ Piazor

CODE BY AMIANTE

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Jeu 9 Jan - 23:09



Piazor Jesse




Feat. Mingam

    >>>> Wake Up !! <<<<

    Mais qu'est ce que je fous là


    Musique d'ambiance... Cliquez !





How I am
How I am


Et ben oui, Piazor se retrouvait sur la piste de danse, et alors ?! Tout d'abord à pied, Jesse lui fit faire un tour de carrière en marchant à coté de lui de chaque coté. Enfin l'étalon paraissait plus prêt à passer en mode turbo qu'autre chose mais bon, le gugusse tenait les renes donc autant essayer de ne pas marcher non plus trop vite. Ben non, pour l'instant il était bien trop occupé à découvrir son nouveau mors. Et franchement pour l'instant celui-ci ne lui plaisait absolument pas ! Non, il se sentait tout serré là dedans à cause de la gourmette, même si ce n'était pas la mort non plus quoi. Et puis il sentait le mors lui picoter le palais lorsqu'il tentait de passer la seconde ne serait-ce qu'un instant, et c'était sans parler des barres quand il levait un peu trop la tête ! Bah hey, c'était pas parce que le morceau de métal se plaçait nikel dans le trou que c'était indolore hein !

Ensuite, il dut s'arrêter et le blondinet ressangla un coup. Non mais oh fallait y aller doucement hein... Oreilles en arrière, le doré lui jeta un regard noir puis se mit en route lorsque son cavalier eut posé ses fesses dans la selle. Il laissait passer pour cette fois mais attention à que ça ne se reproduise pas trop souvent quand même ! Piazor eut pour mission de marcher un peu aux deux mains un instant, le jeune homme gardant des renes semi-ajustées ce qui semblait plutot correct à l'entier pour commencer. Au moins il restait un minimum libre de ses mouvements et ça lui plaisait bien. Oui oui, tout de suite il se sentait davantage enclin à faire plaisir à son cavalier ! Bah quoi ? Donnant donnant !

Quand vint le moment du galop, l'akhal téké partit au quart de tour. Enfin dès qu'il put sentir les aides de Jesse en fait. Il était toujours sur des renes mi-longues, mais cette fois en cercle, l'empêchant évidemment d'accélérer comme un malade ! Ainsi Piazor se concentrait sur son cercle et son allure au lieu de regarder les vilains obstacles qui semblaient lui faire des coucous sarcastiques du genre "on t'attend mon gros !"... Cependant, le fait que ses renes ne soient pas tendues ne l'empêcha pas de partir sur le bon pied sans même se poser de questions et de façon régulière. Il gardait la tête encore un peu haute, mais beaucoup moins que d'habitude en début de travail, étant plus posé sur son mors sans s'appuyer pour autant. Après un moment de galop aux deux mains -comme d'hab !- Piazor dû repasser progressivement au pas et Jesse le ressangla à nouveau, déclanchant une tyrapiazor'attitude : oreilles en arrière, gesticulage de postérieur et claquement de dents.

* Non mais *

Il put souffler un moment puis le jeune homme prit ses renes correctement. Ben voilà, ça rigolait plus maintenant ! Par réflexe l'entier se redressa alors pendant quelques minutes, tête en l'air comme une giraffe avant de redescendre petit à petit durant les exercices demandés. Il eut droit à plusieurs choses comme des épaules en dedans, hanches en dedans, cessions... Il savait très bien faire tout ça. Oui, même s'il ne savait pas sauter au moins il était bon en quelque chose ! Son problème ? Ca le gonflait très rapidement, voilà tout ! Quand vint les exercices au galop, il s'y plia également mais Jesse le coupa net dans son élan au moment ou la lassitude commençait à l'emporter sur la concentration. Il avait à peu près bien exécuté ses tâches mais avait tendance à anticiper et précipiter à force. Le jeune homme le repassa donc au trot avant que sa concentration soit totalement effacée, puis l'emmena droit sur une petite barre.

* Mais mais... MAIS EUH !!! What a Face *

Le cheval ouvrit de grands yeux et remit sa tête tout là haut dans les nuages le regard fixé sur la barre. Bon ça allait encore parce que c'était minus et qu'il savait qu'il n'aurait aucun mal à franchir cette chose, mais quand même, c'était un coup bas ! Il sentit à peine la gratouille sur son garrot tellement le stress lui montait au cerveau mais accéléra à peine la cadence. Même mauvais sauteur, il en était arrivé à un point où il savait que à cette hauteur cela ne servait à rien de bomber de la mort qui tue ! Cela dit, il tomba quand même dans le galop environ deux foulées avant l'obstacle. Cela l'aida à passer le monstre d'une manière à peu près correcte, puis il retrouva la piste dans un galop de travail, faisant la tronche et remuant nerveusement la queue.





© fiche faite par night sky.
Arrangée par Morue & Popoc




code:
 

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Jeu 1 Mai - 14:51




« Parfois il suffit d'y croire... »

ҩ
Un Piazor presque conciliant, que demander de plus ? Ah ben oui, un Piazor aimable ! Et ça pas contre c'était pas trop pour demain la veille si vous préférez. Non mais parce qu'en main c'était pas de grand prix, attitude de « je vais t'arracher ton bras ! » en ressanglant et heureusement que j'étais souple sinon je passais de l'autre côté de monsieur en montant. Bon, OK, j'étais habitué maintenant, c'était toujours pareil, m'enfin, bon... Il aurait pu se mettre de bonne humeur pour une fois que je l'étais, non ? Ça arrivait genre deux fois par an, pas de quoi le tuer, quand même... Mais non, visiblement le chieur n'était pas décidé à être trop aimable. Quoi qu'il se pliait plutôt bien à la détente et que pour une fois il n'avait pas trop la tête en l'air l'air de me dire « je suis une girafe qui broute la cime de son acacia » ! Bon, un peu quand même, mais à la limite c'était une attitude normal pour un cheval qui regarde un peu alentours, quoi. Et pour la détente rênes longues, ça allait tout seul ! Cheval réactif, respectueux, plutôt concentré. J'allais donc mourir bien plus tard, sabrez le champagne. Non mais imaginez quand il se mettait en mode invivable dès que je posais les fesses dessus... Là c'était les vacances pour moi quoi !

Et visiblement les vacances continuaient pendant les exercices d'assouplissement, qu'il effectuait de plutôt bonne foi et relativement bien, et je veillais par conséquent à ne pas trop l'ennuyer. Il commençait petit à petit à se concentrer un peu plus longuement en dressage, mais bon, après ce n'était pas le but du jour non plus, même si ça lui faisait du bien. La preuve, il était agréable, dans une bonne attitude et s'en sortait même très bien, et pour cela je le gratifiais régulièrement d'une caresse sur l'encolure en changeant de main ou d'exercice. Non mais quand ce n'était pas bien je le disais, alors fallait bien que je lui montre aussi quand c'était bien, qu'est-ce que vous croyez ?! J'étais bien content du petit monstre pour la détente au moins, c'était le point positif du jour. Sauf que voilà, je ne lui laissais quand même pas trop le temps de réfléchir de midi à quatorze heures avant de l'emmener droit sur une barre, en étant très précis et en profitant de sa relativement bonne concentration. Bon, l'attitude ronde et basse ne dura pas et il se remit en mode girafe en prenant un peu de vitesse, mais il ne tractait pas, et je gardais donc un contact moelleux avec sa bouche de bébé tracto-pelle. Il prit le galop deux foulées avant la barre, mais je le laissais faire, au moins il prenait le temps, et surtout il ne cherchait même pas à se sauver.

Au dessus de l'obstacle, je me mis bien au dessus de mes pieds, en faisant bien attention à avancer ma main, histoire de ne pas lui casser la bouche dès la première réception, avant de redescendre dans ma selle. Bon, et bien derrière, pas de grande bombe, et je le caressais donc. C'était du progrès ça quand même ! Néanmoins, je comprimais légèrement son garrot pour le faire redescendre d'une petit gamme, en jouant dans mes doigts pour le remettre dans le travail. Dans le virage, je demandais une transition au trot, en essayant de garder une attitude de travail assez correct, pour l'emmener sur le vertical, dans la diagonal, à la même hauteur, et surtout dans la même optique. Pas de pression, pas de précipitation, dans le calme et la décontraction. On commençait déjà un peu à enchaîner, mais franchement il y avait bien de la place, et puis surtout je le remettais au trot pour son propre confort, histoire qu'il ne se retrouve pas faussé dans ses distances dès l'échauffement, pour le mettre un peu en confiance. Et sur cette même diagonale, cinq foulées de galop de Piazor plus tard, il y avait un deuxième petit vertical, avec un petit trou de plus, et ça serait son premier vrai saut au galop. Là par contre, attention à gérer la trajectoire et l'équilibre. M'enfin, on arrivait droit et dans le milieu et il ne se vrillait pas trop pour sauter alors... En théorie, c'était easy ! En pratique... Bah euh j'allais bien voir quoi.


Jesse ҩ Piazor

CODE BY AMIANTE

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Dim 22 Juin - 10:14



Piazor Jesse




Feat. Mingam

    >>>> Wake Up !! <<<<

    Mais qu'est ce que je fous là


    Musique d'ambiance...  Cliquez !





How I am
How I am


Et voilà, l'obstacle, ou plutôt ce qui y ressemblait fortement, était franchi. Piazor l'avait passé sans problème, comme il s'y attendait. Ben fallait dire que ce n'était pas bien compliqué encore ! Quoi que, en y réfléchissant bien, rares avaient été les fois où il avait accepté de passer ne serait-ce qu'une simple barre surrélevée ! Il n'y avait que peu de temps qu'il franchissait ces choses sans "trop de problème". Ben oui parce que finalement à la base il refusait même les simples barres au sol alors bon... y'avait du progrès quoi !

Déjà depuis que Zack avait pris les choses en main. Il avait alors commencé par accepté de passer près des barres, puis par dessus, puis en les enchainant. Barres au pas, barres au trot et même barres au galop. Et puis Zack avait cessé de s'occuper de lui et bien que Dan continue un peu ce types d'exercices pour qu'il ne perde rien en attendant de retrouver quelqu'un, il n'avait pas eu suffisamment de temps pour en faire davantage. Oh ben zut alors... non mais franchement ils ne pouvaient pas l'oublier un peu ?!! Ok sauf pour manger ou alors dehors hein .

Et puis il y avait eu ce vilain garnement de Jesse. D'ailleurs il était toujours là celui là !! Et apparemment il n'avait pas l'intention de lui foutre la paix... c'était bien dommage ça! Non mais parce que bon, c'était bien joli qu'on vienne s'occuper de lui hein, mais déjà il passait son temps à lui faire des trucs qu'il aimait pas, du genre le pansage avec les chatouilles qui vont avec, et puis surtout il ne laissait rien passer ! Impossible de le mordre ou de lui coller un petit coup de savate du genre "j'ai pas fait exprès du tout " donc bon voilà quoi... pis sous la selle pareil, pas moyen de passer à coté des exercices alors bon merci quoi !!

Bref, le cheval fut alors contraint après la barre de se reconcentrer et surtout de se calmer un peu. Non pas qu'il fut très énervé ou agité, mais bon, un peu quand même malgré son "pseudo calme" durant l'exercice. C'est bon, ça suit toujours dans l'coin ?? Cool ! Donc Monsieur CGV repassa au trot, les oreilles aux aguets, puis il dut prendre la diagonale suivante. Là dessus, que vit-il ?! Pas un obstacle, non, deux ! Non mais oh ça va là hein ! pas obligé d'en faire trop ! De la même manière que pour la fois d'avant, Piazor accéléra un peu le trot, puis tomba dans le galop deux trois foulées avant la barre. Il la passa à nouveau sans problème et continua sur sa lancée. Quatre grandes foulées plus tard au lieu de cinq, l'entier sauta le second obstacle. Il se rendit alors compte que ce dernier était un poil plus haut que l'autre, mais c'était trop tard, il était lancé. Et miracle, même avec un trou de plus ça passait quand même ! Le cheval souffla alors un grand coup en baissant la tête l'espace d'un court instant, puis il se redressa tout en continuant de galoper dans un calme presque normal (ben c'était Piazor quoi !!).





© fiche faite par night sky.
Arrangée par Morue & Popoc  





code:
 

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Mer 21 Jan - 14:39




« Parfois il suffit d'y croire... »

ҩ
Bon bah faire de la détente de Piazor, pour une fois, c'était bizarrement reposant quand même ! L'était malade le « gros » poney chatouilleux ! Ou alors finalement il était bien luné ? Ça ça serait quand même franchement un miracle, qu'il soit de bonne humeur en même temps que moi ! Genre le truc qui nous arrive chacun deux jours par an une fois dans notre vie le même jour. Vous parlez d'une coïncidence vous. Bon d'accord je n'allais pas vraiment m'en plaindre, parce qu'il valait quand même mieux que le monstre se tienne un peu tranquille quand on travaillait une séance de saut par la suite. Non mais parce que... Excusez-moi quand même mais je n'avais pas spécialement prévu de mourir en allant sauter des verticaux de 30 centimètres... Surtout que ce saligaud avait largement plus de capacités que ça, il avait un sacré coup de pattes le sale gosse, il était juste flippé et refusait de s'en servir... Bref mon job c'était de changer ça, de l'habituer à sauter pour finalement valoriser son potentiel. Et même si je galérais comme un bon, il y avait quelques progrès depuis que j'avais commencé à le travailler.

Déjà, sur ce premier vertical... Il était allé au trot, avait à peine pris le galop et avait sauté, sans trop réfléchir à passer à côté ou à s'arrêter. Parfait ! Bon, le fait qu'il tombe dans le galop ce n'était pas très grave, il se mettait dans le confort... Et sur le principe des jeunes chevaux, on les laissait se mettre confortablement et apprendre à sauter avec leur instinct avant de les former et de leur apprendre les places à l'obstacle. Pia' était un peu un quatre ans sur les barres, donc j'avais la même optique de travail, et puis pour le moment ça avait l'air de plutôt bien lui aller, il n'avait pas l'air en stress total vu que j'avais de nouveau du contrôle en réception et que je pus le remettre au trot dans une attitude de travail, pour aller sauter une petite ligne de verticaux. Bon, d'accord, c'était là que ça se corsait, parce qu'en arrivant en face de la ligne le doré avait eu un changement d'attitude. Le deuxième vertical ne passait pas inaperçu mais... Le meilleur moyen de ne pas le stresser était de soigner l'abord du premier comme pour un vertical isolé, pour ne pas le fausser dans sa distance. Deux foulées de galop avant, frappe, main légère, cavalier en équilibre qui accompagne, retour de moi au piste de pilotage, et juste attente de la deuxième barre en faisant mon job ; rênes tendues, dos en place, jambes à la sangle. Dès la réception, je voyais bien que la cinquième foulée n'entrait pas, parce que la machine de guerre était lancée mais... Il ne chargeait pas, il avait juste sa longueur de foulée, et puis il ne cherchait pas à se sauver alors... Inutile de lui monter le bourrichon en tirant pour caser une cinquième qui serait trop courte et qui le mettrait dans la panade ou encore de pousser pour le jeter à travers le vertical. Non non, juste attendre qu'il fasse un peu son job. Ça venait bien.

Et en effet, ça passa très bien. J'avais senti la correction de jugement dans le mouvement. Piazor avait failli se faire avoir par le trou en plus du deuxième vertical mais la remontée de garrot m'avait bien fait comprendre qu'il l'avait finalement vu et c'était corrigé. Je n'en demandais pas plus. Je le laissais réceptionner tranquillement et continuer dans le galop, même baisser un peu la tête parce qu'il n'avait pas trop le genre jet de cavalier quand tout va « bien ». Oui bon d'accord pour lui ça n'allait pas si bien que ça, il sautait donc voilà mais... Il n'y avait pas de grande catastrophe non plus... En tous cas, pour remettre les choses complètement en ordre, une caresse à l'encolure plus tard, je pris le temps de retravailler l'étalon sur un grand cercle au galop, installant un rythme gérable pour moi et agréable pour lui. Là on allait essayer d'aborder dans l'ordre diagonale un oxer, et tout en galop depuis la sortie de virage. Bon, d'une part ça se passait très bien depuis le début de la séance, il était à l'écoute le petit cheval, et c'était drôlement bien, fallait le dire ! Ensuite, l'oxer était vraiment petit. Deuxième plan à quarante-centimètres, premier au plus bas, pas vraiment de largeur... S'en était presque ridicule de me voir aborder ça, mais c'était surtout pour que Pia' voit un obstacle à deux plans sans se flipper tout de suite. Avant de l'emmener sur de grosses barres, il fallait l'emmener sereinement sur de petites barres, déjà ! Alors, une fois content de ma qualité de galop, je pris le virage pour aborder l'oxer, à l'exacte même manière que les verticaux. Inutile de lui mettre la pression, s'il se jugeait bien il ferait ça les sabots dans les naseaux ! Et même s'il ne se jugeait pas bien il ne risquait pas grand chose sur cette hauteur un peu ridicule... Il se demanderait peut-être même si je ne me foutais pas de sa tête, là...


Jesse ҩ Piazor

CODE BY AMIANTE

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Sam 21 Fév - 21:00



Piazor Jesse




Feat. Mingam

    >>>> Wake Up !! <<<<

    Mais qu'est ce que je fous là


    Musique d'ambiance... Cliquez !





How I am
How I am


Piazor avait très bien passé les dernières barres qui s'étaient présentées à lui. Il avait pourtant stressé d'un poil en constatant que ces derniers obstacles étaient situés sur la même ligne, cela le forçait à réfléchir davantage : il devait caler ses foulées de galop comme il fallait sans que ça "casse", donc ajuster sa vitesse -et sachant que c'était un flippé et qu'il avait dans ces cas là l'habitude d'accélérer davantage cela ne le détendait pas- et enfin sauter à la bonne hauteur. Ben oui parce que visiblement le deuxième n'était pas tout à fait à la même hauteur que les précédents... et ça c'était quand même un peu de l'arnaque ! Il l'aurait su avant, il aurait fait demi-tour, non mais !

Enfin voilà, maintenant c'était trop tard parce qu'il l'avait bel et bien passé, pis finalement c'était même fastoche ! Bref, l'étalon était toujours au galop, allure entretenue par son cavalier Jesse. Apparemment, cette fois le jeune homme n'avait pas l'air tenté de le repasser à l'allure inférieure. Bon ben... le doré se recala dans un galop de travail, actif mais dans le calme. Un cercle, un grand cercle et puis... un cercle. Un cercle ?! Encore ?? Ouais bon d'accord ! Piazor machouillait son mors tandis qu'il continuait à galoper sans plus se préoccuper des obstacles qui l'entouraient. Une grande première !

Néanmoins, quand il dut quitter le cercle pour repartir sur une petite diagonale, son cerveau ne fit qu'un tour. Ben oui c'était bien joli, mais ça sentait l'arnaque à plein naseaux là ! Et ben voilà, il avait raison ! En effet, maintenant qu'il était bien droit, un obstacle se profilait au loin sur la même ligne. Mais à bien le regarder, il avait l'air différent de tout ce qu'il avait passé jusque là. Déjà il avait plusieurs barres à différentes hauteurs et du coup avec une certaine distance entre les deux. En clair, ça craignait What a Face ! Dilatant alors ses naseaux, il repassa en mode giraffe et accéléra légèrement sans pour autant se défiler. Au pire si son cavalier était inatentif il déroberait par la droite comme il savait si bien le faire !

Manque de pot, Jesse était loin d'être ce genre de cavalier là ! Non, lui il était plutot du style "je surveille tout, je suis partout et j'empêche toute idiotie !!!!" dommage...
Pour le coup l'entier n'eut plus trop le choix, et puis bon, ce n'était pas non plus insurmontable niveau hauteur. Malgré tout, ayant un peu accéléré l'allure, il se retrouva à hésiter entre deux possibilités : sauter d'ici ce qui faisait une sacrée longue, ou alors retaper une petite foulée destabilisante. Mouais... ben vu le temps qu'il mit à se décider, il fut contraint de retaper la mini foulée, se retrouvant mal placé sur la barre. Par conséquent, il fit un gros saut en forme de cloche qui ne devait pas ressembler à grand chose et se récupéra difficilement à la réception ce qui eu pour but de lui donner l'excuse de partir en mode fusée atomique.

*MAMAAAAAAAAAAAAAAN !!! *





© fiche faite par night sky.
Arrangée par Morue & Popoc




code:
 

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5090
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 22
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Ven 24 Juil - 14:20




« Parfois il suffit d'y croire... »

ҩ
Le début de la séance de saut d'obstacle de ne passait pas si mal que ça, finalement … Le monstrosaure était quand même plutôt décidé à faire les choses bien, et et il ne flippait pas tellement. Enfin on connaissait mieux dans la décontraction mais pour Piazor c'était plutôt très bon ! Surtout qu'il n'avais pas encore trop cherché à m'embarquer pour sauter ou dérober alors il n'y avait pas trop moyen de me plaindre. Niveau technique ça n'était pas encore trop ça, j'avais pas mal de mal à le caler sur la distance en vingt-et-un mètres cinquante parce qu'il enlevait carrément une foulée, mais il avait de l'action et il ne tirait pas à travers. Pour lui apprendre à sauter dans le mouvement sans hésiter c'était plutôt bien. Il s'était même corrigé de lui même pour attaquer le deuxième vertical de la ligne qui était un peu plus haut, et c'était très bien, ça. Bon après je savais qu'il avait la phobie du bois donc qu'il ferait tout pour éviter de le toucher, mais s'il n'était pas un minimum intelligent pour se jauger il l'aurait pris pleine pince et il aurait râlé le poney … Non franchement, c'était bien, tout comme le retour au travail après sur les cercles. Il était plutôt attentif et s'il continuait comme ça on allait pouvoir mettre un peu de hauteur aujourd'hui sur le petit enchaînement de quatre obstacles ; vertical dans la longueur, diagonale ligne de cinq foulées – bon, comptons quatre pour Pia – sur des verticaux et oxer dans l'autre diagonale. Mais avant ça il allait falloir sauter correctement l'oxer, et ça n'était peut-être pas gagné parce que je ne savais même pas s'il avait déjà vu la trombine de ce genre d'obstacle.

Et vu sa réaction, il n'en avait jamais vu. Ça faisait un moment qu'il n'avait pas mis la tronche en l'air pour me tirer sur un vertical, donc c'était l'oxer qui avait cet effet-là. J'essayais de le faire redescendre et de remettre du contact pour régler la distance mais il préféra rester contre moi et refuser l'action du goyo et de la martingale alors … Tant pis pour lui s'il voulait aller s'encastrer sur l'obstacle, parce que moi je ne comptais pas lui apprendre à respecter les barres en lui cassant trois dents, il n'avait qu'à respecter un peu la main aussi, de temps à autres … Sauf que franchement, ça ne venait pas du tout, et je ne savais pas s'il y avait une solution préférable. Si on décollait avant, on avait toutes nos chances de faire la cabane sans le chien et ça serait fini des efforts de CSO de l'Akhal doré. Si on prenait la suivante, il serait obligé de s'arracher de quasiment en dessous du pied, et je me demandais s'il n'allait pas tout simplement piler, ce qui n'était pas pour autant enviable. La seule certitude c'est qu'il n'aurait pas la moindre porte pour dérober et que je ne comptais pas l'abandonner. On n'allait pas se tuer sur un mini oxer quand même ! Donc la main pour l'équilibre et quand même essayer de le faire revenir pour sauver un peu la place, la jambe pour quand même le motiver un peu mais sans le pousser … Et l'énorme saut en cloche, finalement, qui me mit pratiquement à côté de ma selle. Il avait un peu de force dans son ressort, le doré, et ça m'avait clairement surpris. J'avais laissé les rênes filer un peu pour ne pas lui arracher la tronche.

A la réception, par contre, comme il filait presque ventre à terre, je repris mes rênes pour le remettre dans le travail sur un grand cercle et retrouver un peu de calme avant de mourir encastré dans la barrière. Il était temps qu'il écoute un peu la main parce que bon, ce petit manque d'attention pourrait éventuellement lui servir de leçon. Alors quitte à faire quinze cercles s'il le fallait, je voulais un retour au calme pour retourner sauter un coup cet oxer à la con, tout en sachant d'avance que ça risquait d'être sportif parce qu'on y avait tous les deux laissé notre cœur par au-dessus. Alors pour y retourner, c'était petite diagonale après le calme, en évitant les verticaux, transition galop-trot-galop avec un peu de légèreté, et diagonale, et cette fois-ci en écrasant dans l'œuf toute volonté de prendre la main, parce qu'en réglant la foulée je sentais déjà le gros saut pour sauver les meubles, alors si en plus je nous lourdais sur la distance … Je risquais définitivement de mourir, c'était clair ! Mais en faisant mon job tout devrait rouler comme tout, et comme je commençais à le connaître, mon job … J'étais plutôt serein, tout en restant attentif pour parer toute tentative de défilade de la part du doré.


Jesse ҩ Piazor

CODE BY AMIANTE

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Daniel Crowner
Admin Popoc; Petite vieille en chef (a)

Messages : 3783
Date d'inscription : 27/09/2008
▌LOCALISATION : juste derriere toi MOUAHAHAH!
▌EMPLOI : Industrie pharma
▌HUMEUR : trop super mega gogole! xD






MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   Jeu 13 Aoû - 0:30



Piazor Jesse




Feat. Mingam

    >>>> Wake Up !! <<<<

    Mais qu'est ce que je fous là


    Musique d'ambiance... Cliquez !





How I am
How I am


Et ben oui, Piazor avait fait un saut de merde, mais il l'avait fait !! Et puis ce n'était pas n'importe quel obstacle, non, c'était un oxer ! Bon ok, il était plutot du genre petit, mais n'empêche que pour l'étalon doré, quelques temps auparavant il n'aurait même pas daigné s'en approcher alors il sagissait réellement d'un grand pas en avant. Bien sûr il y avait eu du boulot entre temps, beaucoup de boulot, mais ça commençait visiblement à payer. Mais après tout, il n'avait été monté que par des bons cavaliers ces derniers temps, et cela portait ses fruits. Il n'y avait que ça de vrai de toute manière, ce n'était pas en restant sur des échecs qu'il allait avancer. Il fallait bien un jour ou l'autre qu'il affronte ses peurs et pour cela, rien de tel que d'avoir un cavalier aussi têtu que lui et qui ne lui passait rien du tout et puis qui surtout tenait en selle !

Bref, le cheval était donc passé de l'autre coté de ce fameux oxer et, gêné par ce saut en cloche qui lui avait demandé un peu de puissance mine de rien, Piazor était parti comme une balle, histoire d'éliminer son trop plein d'adrénaline. Plus du tout en équilibre, il s'apprêtait à continuer son délire quand une main ferme *d'où elle sort celle là ?! * vint le couper dans son élan. Ah ben merde c'est vrai qu'il était pas tout seul en fait ! Ben non, il avait juste un peu un cavalier sur le dos... oui oui, Jesse ! Il l'avait zappé en cours de route... mais bon, voilà qu'il était de nouveau en cercle et tandis qu'il était toujours dans un bon galop de mongole, il sentit à plusieurs reprises ses sabots glisser sur le sable lisse. Mouais, mieux valait ralentir un peu sous peine de se vautrer !

Il fallut néanmoins plusieurs cercles d'affilé au doré pour qu'il revienne à une allure plus correcte. Fallait bien qu'il prenne le temps de s'en remettre quand même !! L'encolure se détendant petit à petit, la tête de l'entier fini par redescendre à sa place et, bien que ronflant des naseaux comme un yearling en train de faire le con, Piazor se remit à l'écoute de son cavalier. Il sentait son sang bouillir dans ses veines, près à repartir à la moindre faiblesse, au moindre souci. Mais rien ne vint. En effet, apparemment Jesse n'avait pas dit son dernier mot. Il gérait parfaitement la situation et ses petits exercices de cercles et de changements d'allure lui fit oublier le reste. Dans un galop régulier et calme, bien qu'énergique, l'akhal téké se retrouva alors de nouveau face à l'oxer.

Bon, maintenant il le connaissait celui là. Il n'avait pas changé, toujours la même hauteur, toujours la même largeur. C'était déjà un bon point ! Ouais mais bon fallait le sauter quoi ! Cependant, cette fois-ci il avait l'impression d'avoir un cavalier un peu plus présent. Voilà qui devenait stressant ! Il sentait la main qui tentait de l'empêcher de faire l'andouille, et malgré tout les jambes étaient là. Le tout le forçait à garder une bonne équilibre et ne lui permettait pas de prendre trop de vitesse, chose qu'il avait très envie de faire à ce moment précis ! Il se contenta alors d'accélérer légèrement -ben oui fallait bien quand même qu'il essaie- mais se concentra davantage sur ses foulées et sur la distance qui le séparait des barres cette fois. Il prit son appel d'un peu loin. Ah c'est sûr, il n'allait pas refaire une cloche de mouise ce coup-ci ! Non non, juste une petite longue... N'empêche que Piazor passa sans même froler la barre et récupéra son équilibre bien plus rapidement que la fois précédente ce qui ne lui fit même pas penser à faire l'imbécile !





© fiche faite par night sky.
Arrangée par Morue & Popoc




code:
 

_________________
Invité bienvenue sur mes terres  
Ma galerie : Antre de Popoc



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parfois il suffit d'y croire... [Jesse & Piazor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "RPG" :: Rp's divers-