Partagez | 
 

 Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥   Jeu 7 Fév - 21:18





Cela faisait trois semaines que je m'étais inscrite à l'académie, et que je vivais dans le bonheur. Oh, pas de vivre ici, non juste d'avoir retrouvé l'homme de ma vie! Nous avions redonné une nouvelle chance à notre couple cependant, pendant ces trois semaines, je n'avais pas senti Alex s'attacher. Il restait toujours le même. A mon écoute bien sûr, mais comme auparavant. Comme il était juste avant que l'on se quitte. Et après tout je me demandais quelques fois si ça n'était pas le mieux. N'allez pas croire que je ne l'aimais plus, loin de là même mais s'il était plus heureux sans moi alors je devrais le laisser partir. Mon amour pour lui était trop intense pour que je le perde à ause de ma possessivité.

Ne croyez pas que c'était chose facile, mon cœur se serrait à chaque fois que je pensais à cette rupture, et d'ailleurs à cette idée j'eus la nausée et du me réfugier dans les toilettes. Enfin, ça ce n'était pas que à cause de cette pensée. Ben oui un tout le monde à déjà eu ces symptômes pour que je m'étende pas là dessus. Bref, une fois remise sur pied, je me dirigeai vers mon canapé et m'assis dessus. J'avais la tête qui tournais et j'eus vraiment du mal à m'habiller pour aller en cours. J'avais donc appelé la fac et je m'étais remise au lit. Je voulais tout simplement rester sous les couvertures et attendre que ça passe. Pourtant, je pris quand même le temps d'appeler Alex.

Coucou, je ne sais pas si on pourra se voir aujourd'hui

Enfin tout aurait été comme sur des roulettes si je n'avais pas entendu, une sonnerie puis la voix de mon chéri derrière la porte.


Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥   Ven 8 Fév - 23:01



‘‘ Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥ ’’

→ Alexandre.
Tout à une fin, tu le sais mieux que les autres...

Trois semaines que j'avais l'impression de déconner à mort. J'avais l'impression de recommencer à jouer avec les sentiments d'une fille et le pire, c'est que je savais déjà comment ça allait finir. Cette fille, je l'adorais, ne me faites pas dire le contraire... Mais plus que tout, je ne l'aimais pas, enfin, je n'en étais pas amoureux quoi. Mais elle, si, elle était comme piquée à moi. Et c'était bien là le problème. Je lui avais dis que je voulais bien qu'on se redonne une chance. J'avais eu espoir que ça puisse coller, sérieusement, je n'aurais pas fais ça sinon. Mais à la vérité, non, rien n'avait changé. Mylène aurait du rester mon ex, pas redevenir ma copine. Et j'avais pris l'importante résolution d'aller le lui dire. J'appréhendais déjà, voyez-vous... Je la connaissais assez pour savoir que ça n'allait pas être facile.

Alors voilà, après un intense moment de réflexion sous une douche chaude, je m'étais enfin décidé à sortir de là. J'enfilais une serviette autour de ma taille avant de me sécher. Pas très logique oui je sais mais ne cherchez pas, j'étais plutôt en train de chercher une échappatoire que de songer à ce que je faisais, voyez-vous... Non mais parce que pour la première fois de ma vie j'avais des remords quant à une de mes relations avec une fille, mais qu'en plus ma chère cadette allait me faire la peau, tout simplement. Elle m'avait mis en garde, et bien entendu je ne l'avais pas écouté, pour changer. De toute manière je n'étais capable de me rendre compte de mes conneries qu'après coup. Et puis elle m'avait prévenu trop tard, surtout... Et oui, je ne vous fais pas de dessin hein. Bref, tout à mes songes plutôt torturants j'avais fais une tentative de rasage qui s'était soldée par une coupure fine et longue, peu profonde mais incroyablement brûlante le long de ma mâchoire. On allait arrêter le massacre là, je pense...

Quelques autres gaffes du genre plus tard, j'étais habillé. Pantalon en tissu huilé noir un peu délavé - visuellement très élégant sur moi - avec un pull à col en V gris, les manches remontées jusqu'aux coudes, sur une chemise blanche avec un élégant liséré de gris sombres aux bordures des manches, remontées elle aussi, et ce même liseré sur le col. Très ravageur. S'il n'y avait pas cette estafilade... M'enfin, voilà qui m'apprendrait. Je pris donc mon courage à deux mains, mon portable sur la table du salon et je pris la direction du studio de Mylène. En arrivant devant, je sentis mon portable vibrer dans ma poche et je décrochais. C'était Mymy, qui me disait qu'elle pensait qu'on ne pourrait pas se voir. Euh, là, j'étais juste à la porte quoi. J'appuyais mon épaule contre le mur, ce qui dut faire un soupçon de bruit avant de répondre :

« Pourtant ce serait vraiment une bonne idée que tu m'ouvres la porte, tu sais... »

Ma voix ne trahissait rien, pour le moment. Mais je ne vous dis même pas au prix de quels efforts, ça non... Non mais sérieusement, plus jamais avec une ex, c'est trop de soucis derrière... Bon, le souci ce n'était pas la jeune femme, pour le coup, elle était vraiment adorable - et pour cause, je l'adorais carrément - mais c'était plutôt l'idée de "nous" qui posait souci... Alors je m'étais aussi tracassé sur comment lui annoncer et caetera et caetera... Il fallait vraiment qu'on en parle là maintenant, de toute manière. Même au téléphone, même à travers la porte. Je m'en foutais royalement, il fallait que je lui dise, mais surtout, il fallait que je m'explique, que je me justifie.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥   Lun 11 Fév - 10:52





Quand la voix d'Alex retentit derrière la porte, je réprimai un soupir de rage puis je m'extirpai de mon lit douillet. J'avais embarqué avec moi la couette et me dirigeai vers la porte d'entrée. Mes cheveux étaient en bataille, mon teint était pâle, j'ouvris la porte avec une pointe de faiblesse dans les mains. Mine de rien, je n'avais pas mangé depuis deux jours, donc bon, le oral s'en suivait aussi, j'vais envide pleurer tout le temps et je me sentais vidée. Mon visage s'illumina quand je vis le visage d'Alex, mais je remarwui aussi l'estafilade sur la machoire du jeune homme. Je posai sur lui un regard triste avant de lui demander

Il t'es arrivé quoi? Vas-y entre!

Je m'effaçai pour le laisser entrer, je m'attendais au sujet de sa visite. Je fis quand même bonne figure et me força à sourire quand il penetra chez moi. Il était tôt et je lui demandai donc après m'être dirigée vers la cuisine

Tu veux boire quelque chose? Je montrai ensuite le salon et j'ajoutai On sera peut-être mieux pour parler?

J'eus un petit pincement au coeur quand je prononçai cette phrase, je refusais de croire qu'il venait me dire que tout était fini, pourtant à voir la marque sur son visage et ses traits tirés, je me doutais que c'était pas pour me dire une bonne nouvelle. D'ailleurs, le connaissant assez bien, je pouvais parier sur le fait qu'il avait mûrement réfléchi à sa décisions avant de me rendre visite. Du coup, je m'assis sur un de mes fauteuil puis plongeai mon regard dans le sien, avant de parler dans un soupir


Alors que voulais-tu me dire?


Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥   Mer 13 Fév - 22:18


‘‘ Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥ ’’

→ Alexandre.
Tout à une fin, tu le sais mieux que les autres...

Mylène mit un petit temps à venir m'ouvrir. Non mais même s'il avait fallu que je campe devant chez elle on aurait eu cette discussion le jour-même. Je lui souris en retour lorsque je la vis dans l'encadrement, même si son allure me fit un peu peur, je l'avoue. Elle était blafarde, ses cheveux dansaient la lambada là-haut, ses joues étaient un peu plus creuses que la dernière fois que je l'avais vu. Mon cœur se serra lorsque, malgré son état, elle sembla s'inquiéter pour ma coupure. Je passais rapidement le dos de l'index le long de l'estafilade. Elle me brûlait. Je n'en dis rien. Elle s'effaça alors et j'entrais en lui expliquant :

« Salut... J'me suis coupé en me rasant ce matin. »

Félicitations monsieur Alex, c'est trop top la classe ça... Non mais là honte, je vous jure ! Je ne la suivis pas jusque la cuisine, lui annonçant que non, merci, je ne voulais rien, ça allait. Je me dirigeais néanmoins vers le salon, comme elle le proposa. Incapable d'ajouter un mot, je me contentais d'un hochement de tête. Je m'assis sur un fauteuil, non lui d'elle, mais installant déjà cette distance entre nous. Lorsque son regard, cette fois, ce posa sur le mien et qu'elle me demanda pourquoi j'étais là... Je détournais le regard. Vous avez déjà vu un animal aux aboies ? C'était un peu l'idée. Parce que même si j'avais réfléchi des lustres avant de prendre définitivement ma décision, même si j'étais certain de mes sentiments à son égard – ils n'étaient assurément pas amoureux – et bien je me détestais de ce que j'allais lui dire.

Je tournais de nouveau la tête vers elle. Mon regard d'azur annonçait la couleur de la conversation. Je me haïssais à un point inimaginable. J'allais lui faire du mal. Et j'étais certain qu'elle se doutait de ce que j'étais venu lui annoncer. Je me raclais la gorge, ouvris la bouche, commençai, me tus, commençai de nouveau, sans trouver les mots. Superbe, vraiment. J'étais incapable de la regarder en face. Je détournais donc de nouveau le regard avant de réussir enfin, d'une voix rauque, à lui dire ce que j'avais à dire, justement.


« Je crois que tu te doutes bien de ce que je suis venu te dire Mylène... Je suis désolé. Je sais que j'ai fais une énorme connerie en te faisant espérer plus qu'une nouvelle aventure qui n'aboutirait pas, avec moi. T'es une fille géniale et tu mérites beaucoup mieux que ce que j'ai à t'offrir. Je m'en veux énormément pour t'avoir fais perdre ton temps avec moi. Je t'adore, vraiment, mais je ne t'aime pas, c'est bien ça le fond du problème... »

Je n'avais pas su résister à l'impulsion de me lever et de remettre un peu de distance entre nous. La fuite, quelle grandeur d'âme, monsieur Leroy. Quel homme fort. Quel homme bien. J'étais bien le contraire, que croyez-vous ? Et j'avais perdu ma superbe, je préférais m'effacer avant de totalement la briser.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥   Jeu 14 Fév - 10:39





Il est vrai qu'aujourd'hui je devais plus ressembler à un zombie qu'à une jolie fille. Enfin, tout est relatif, je ne me sentais pas l'âme d'une jolie fille non plus, même en temps normal. Bref, je laissai entrer Alex puis, je l'accompagnai jusqu'au salon. J'entendis à peine sa réponse lorsque que je lui avais demandé ce qu'il s'était passé. Mon coeur battait la chamade et je sentais mes tempes et mes oreilles prêtes à exploser. Pourquoi avait-il fallut que je sois malade ce jour là, hein? Je vous le demande. Je m'assis donc dans mon fauteuil avec ma couette enroulée autour de moi. Le jeune homme choisit de s’asseoir à son tour dans un des fauteuils. je levai un sourcil car déjà je remarquai qu'il mettait une certaine distance entre nous. Mais ce n'était rien face à ses balbutiements, puis à cette tirade assassine. A chaque mot mon coeur se déchirait un peu plus, mes yeux se gonflaient de larmes et pourtant, pourtant je n'aimeuh que toi, et pourtant, pourtant, je restai sans ciller à le regarder se relever et fuir la situation. J'eus soudain un sourire à la fois triste et méprisant mais avant que je déballe un immondice de choses, je me mordis la lèvre inférieure et préféra détourner mon regard avant de baisser la tête.

Je savais qu'Alex avait raison, on partageait beaucoup de choses mais pas l'amour, c'était évident, pourtant j'vais voulu y croire encore. je ne tenterais pas une troisième fois, je devais me faire une raison. Il n'était pas amoureux, je ne pouvais le forcer. Je secouai la tête afin de balayer les larmes qui voulaient jaillirent de mes yeux et je prononçai d'une voix empreinte de tristesse. Ca, je ne pouvais pas la maitriser, je m'en voulais de lui montrer cette faiblesse, cependant, quand je me fis violence pour parler d'une voix aussi neutre possible, je constatai que ma voix était plus posée que je ne l'aurai cru. Je souris alors puis commençai

Je n'ai pas perdu mon temps, avec toi. C'est vraiment dommage que tu n'aies pas pu t'attacher à moi, j'aurai pu t'offrir beaucoup de chose, et surtout ce que tu ne peux imaginer. Mais, je ne vais pas faire l'erreur de te forcer à m'aimer. je n'y arriverai même pas de un, et de deux, je risque de te perdre un peu plus.

Je resserai un peu plus la couverture sur moi, et je mis mes genoux contre ma poitrine, je me recroquevillai sur moi-même, j'avais vraiment pas chaud. Et à vrai dire, je n'avais pour l'instant qu'une envie retourner dans mon lit, pour pleurer toutes les larmes de mon corps. Cependant, je ne mettrais pas Alex à la porte. J'attendais juste qu'il ajoute quelque chose. Qu'il me dise qu'on resterait ami, ou un truc du genre. Enfin, je ne sais pas ce que j'attendais au juste. Mais je ne dis pas un mot de plus.


Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je savais que ce jour arriverait, le plus loin possible j'avais rêver ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives « A trier »-