Partagez | 
 

 C'est si bon de te revoir....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: C'est si bon de te revoir....   Mer 9 Jan - 21:33

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

Je venais d'arriver à Horse Beautiful, pour éviter mon ex que j'aimais toujours autant. S'il voulait qu'on reprenne là où l'on s'était arrêté je sauterais de joie. Oui, je sais je m'enflamme pour lui mais que voulez-vous je l'aime toujours. Oui ce n'est pas logique avec ce que je viens de dire. Mais à ce qu'il paraît si je ne le revoyais plus mes sentiments s'estomperaient peu à peu. Foutaises ! Ca faisait dejà plusieurs mois que je ne l'vais pas vu pourtant mon cœur le réclamait encore. Et puis, le destin nous joue parfois des tours aussi. Quand je me suis inscrite à l'académie d'Etretat, je ne pensais vraiment pas lire son nom sur les habitants de Horse Beautiful. Oui, Alexandre Leroy faisaient partit des cavaliers. Ce constat m'arracha un demi sourire, j'étais des plus heureuses car je reverrais celui qui faisait battre mon cœur mais en même temps j'étais extrêmement triste car les efforts de mes parents n'auront servi à rien. Quoique, je pouvais leur cacher ce petit secret pendant un petit moment, non ?

C'est ainsi que je me dirigeai vers les studios de l'académie et cherchai l'étage où se situait ledit appartement. Fébrile, je montai les marches quatre à quatre et à bout de souffle je me retrouvais devant la porte de mon chériiii. Oui, bon dans ma tête c'était le cas hein ! Je frappais doucement à la porte puis me repris. Non, je ne pouvais pas le revoir, mon instinct me crier de m'enfuir. Du coup, je soupirai et commençai à me trisser en douceur. Cependant, j'entendis la clef dans la serrure, la porte s'ouvrir, malgré moi, je me retournai.









Shtoum (c)


Dernière édition par Zack Guevara le Ven 11 Jan - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mer 9 Jan - 22:09


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

J'étais de trop, trop, trop bonne humeur en me levant quoi! J'avais la patate même si j'avais dormi à peine quatre heures dans la nuit, j'avais envie d'aller courir pour me dépenser, d'aller chercher Elli' pour passer la journée avec ma petite cadette chérie et puis voilà quoi... Une seule chose à retenir... J'étais aux taquets. Et ma journée commença par un petit déjeuner rapide. Un bol de café noir encore fumant, deux tartines avec de la confiture de framboises et roule ma poule, je me sentais trop fort quoi. Traînaillage un peu dans l'appart avec télé, le tout en une demi-heure. Ouaip, elle commençait bien cette journée! Mais finalement il fallait que je m'active aussi. C'était le foutoir chez moi. Je ramassais donc les fringues sales qui traînaient dans un peu toutes les pièces. Il allait vraiment falloir que je m'ordonne... Puis j'eus envie d'une bonne et longue douche chaude à souhaits. Je pris donc des habits avant d'aller me fourrer sous l'eau bouillante, appréciant son passage sur mon corps sculpté de muscles et décoré de tatouages. Ouais ben j'ai compris que dit comme ça ça le fait pas... Mais je le dis quand même!

Je venais de couper le jet massant et de sortir lorsque j'entendis toquer. Elliana, à cette heure-ci? C'était la seule réponse plausible à ce bruit puisque je n'étais plus avec Juliette depuis peu. Rupture d'un commun accord, je précise, et en aucun cas douloureuse pour le coup. Je savais que de toute manière notre histoire n'était que celle de deux adultes qui se désirent et que ça ne durerait pas. Je voulais juste éviter de lui faire mal, mais c'était bien passé. Bon, après, c'était en apparence aussi quoi. Mais on était restés en de bons termes, ça, c'est déjà bien. Bref, j'enroulais une serviette autour de ma taille après m'être rapidement épongé. J'étais encore humide lorsque j'allais ouvrir. Et là... Surprise! Mon ex, Mylène. Ca remontait, cette histoire. Vous savez que sortir avec l'amie de votre cadette c'est pas le top? Surtout quand elle a quelques années de moins que vous et qu'elle est raide dingue, alors que vous, vous savez pertinemment que vous ne ferez pas votre vie avec elle.

« Euh... »

Bref, imaginez un peu ma tête. Je me repris rapidement, néanmoins, préférant afficher une expression neutre. Non mais en fait, qu'est-ce qu'elle foutait là? On était à plus de trois cents bornes de chez nous et elle venait toquer chez moi, à Etretat? Elle était grosse celle-là! Mais je n'avais pas de raisons d'être froid, après tout, c'était moi qui avais rompu. Je ne l'aimais plus assez, point. Donc pas de mauvais termes, selon mes souvenirs.

« Salut Mylène. Qu'est-ce que tu fous là? »

Un brin abrupte les retrouvailles, dites-vous? Je voudrais bien vous y voir! J'étais simplement vêtu d'une serviette de bain blanche autour de mes reins et je venais d'ouvrir à mon ex qui, disait-on, m'aimait toujours autant et en plus ce n'était pas prévu que je la croise. Et surtout c'était mon ex quoi! Rien que ça ça me refroidissait. Par contre, je fis, je crois, une connerie.

« Tu veux entrer cinq minutes? »
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Ven 11 Jan - 17:22

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

Mon dieu! Qu'est-ce que je devais être conne à attendre devant sa porte. Comme s'il m'attendait. Il ne devait certainement plus savoir qui j'étais. Déjà que quand je lui envoyais un sms celui-ci restait pour la plupart du temps sans réponse. Quelques fois je désespérais vraiment de le reconquérir. Je contrais mon instinct à chaque fois, ce dernier me criait, me hurlait même de le laisser, que je serai plus mal qu'avant mais rien n'y faisait. Comme un besoin irrésistible de le voir, de le toucher. Ne serait-ce que pour lui dire bonjour. Je ne pourrais vous l'expliquer mais pour moi c'était le bon.

Bref, quand la porte avait grincé, je m'étais retournée et avait vu mon Appolon sortir... En serviette?! Pour un accueil c'était accueillant ça! Toute sourire, je le dévosageais de la tête aux pieds avant qu'il ne me pose une question d'une voix glaciale. Je lui répondit sur le ton de la défense

Oh ca va! Pas la peine d'être charmant, ça me changerait!

Je m'obligeai à sourire ensuite, pour ne pas qu'il le prenne mal, je ne voulais pas le froisser mon chéri, puis, je posai de nouveau mon regard sur lui et remarquai les nouveaux tatouages qu'il s'était fait, je lui fit d'ailleurs un compliment à ce sujet. Ca le rendait tellement sexy! Et en serviette ça ne gachait mais alors absolument rien

Sympa tes nouveaux tatoos! Tu les as fais quand?

Alex' me demanda ensuite si je voulais entrer. Aah dieu merci! Je croyais qu'il n'allait jamais le proposer! Je fis une petite moue gênée avant de répondre, non pas "et toute la vie si tu veux", mais plutot

Je ne voudrais pas te déranger...

Malgré moi je fis un petit sourire tout mignon, style "dis que ca te dérange pas ", alors que mon esprit me jouait des tours et vous pouvez aisément savoir lesquels étaient-ils vu les vêtements que portait mon amour.










Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Sam 12 Jan - 0:41


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

J'étais sensé être en mode détendu en sortant tranquillement de la douche, et voilà que j'ouvrais, pensant trouver ma cadette, pour finalement tomber face à face avec mon ex. Bon, ok, ma première réaction était loin d'être sympathique. En même temps, là, j'étais un peu emmerdé. Une serviette autour des reins, c'était plutôt... Tendancieux ? Ouais, enfin surtout devant une ex, quoi. Mais arrêtez avec vos têtes de pauvres petits gens qui n'ont jamais fait de folies de leur corps quand je dis ça, merde à la fin ! N'oubliez pas que j'étais déjà majeur quand j'avais connu la jeune fille et que je n'étais pas du genre sage. Ouais ? Enfin voilà, vous voyez l'idée ? Bon ben alors ne soyez pas aussi choqués ! Vous êtes d'un rigide, c'est hallucinant.

« C'est quelque chose de naturel chez moi, tu ne le savais pas encore ? »

Mon regard était devenu glacial avec sa réplique. Mais il s'adoucit finalement aussi vite qu'il s'était glacé. Je sentis son regard se balader sur mon corps plutôt pas trop mal foutu et ma peau picota désagréablement. C'était bien la première fois que le fait qu'une fille me voit dans une tenue aussi simple me dérangeait. Je n'étais pas super pudique de nature, et puis je m'assumais quoi. Mais là, ben c'était un peu gros, quoi. Le compliment qu'elle me fit me tira un sourire. Je passais une main sur ma nuque avant de répondre. Ma main retomba lentement et mes doigts droits effleurèrent effleurèrent distraitement l'étoile de ma main gauche. Celle-là, c'était juste après notre rupture.

« Ça c'est étalé sur trois ans. Je pensais en refaire un bientôt, d'ailleurs... »

Si si. Mais je ne savais pas encore quand, ou quoi, ni si j'allais vraiment le faire ; il commençait à y en avoir beaucoup, là. Et puis c'était vraiment une manie, à force, tout ça. Enfin voilà. Euh... C'était moi ou... Je sentais ma serviette se desserrer tout doucement ? Aïe caramba ! Si je me retrouvais nu dans le couloir, là, j'allais moins aimer, je crois... Et là, elle me dit qu'elle ne voulait pas me déranger. Je lui répondais trop tard, à votre avis ? Je haussais les épaules en m'effaçant dans la porte.

« Au pire je te foutrais à la porte tout à l'heure. »

Le tout avec un sourire charmeur et un ton amusé. Non mais elle n'allait pas se faire prier, quand même ? Bien sûr que non. Et vu sa tête, elle devait avoir des idées. Ou alors je devenais fou. Possible aussi. Je vous rappelle que je partage presque tout avec Elliana, alors c'est peut-être contagieux la folie, j'en sais rien. Non mais je rigole, hein. J'avais juste l'impression que la petite Mylène avait envie de me dévorer tout entier. La faute à la serviette, sûrement. Je la laissais donc entrer, souriant, avant de refermer la porte derrière elle, tirant le petit verrou rapidement. Réflexe conditionné uniquement.

« Il y a du café si tu veux. Le salon c'est à côté. J'arrive. »

Je m'engouffrais dans ma chambre, repoussant rapidement la porte mais sans faire attention à si elle était bien fermée ou pas. Je finis de me sécher en vitesse avant d'attraper un boxer, un pantalon de survêtement noir et un marcel blanc. Rapide rapide. Il n'y avait plus que mes cheveux de mouillés, que je me contentais d'ébouriffer pour sortir un peu d'eau avant d'entrer dans le salon.

« Alors, sérieux, qu'est-ce que tu fous ici Mylène ? Enfin, à Etretat je m'en fous, mais devant ma porte à cette heure-ci, tout en sachant pas que t'étais en ville... »

Ouais 'fin voilà, la question qui tue quoi. J'étais assez étonné quand même. Peut-être un peu flatté dans mon ego, mais bon, c'était louche non ? Je ne savais pas trop si elle était passée à autre chose ou pas après notre rupture. Je savais qu'elle avait passé une paire de mois à se morfondre, mais quand même, au bout de trois ans, elle avait passé l'éponge, non ?
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Sam 12 Jan - 12:03

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

J'étais toujours sur le pas de la porte et de plus en plus je me sentais mal à l'aise. Pourtant, moi j'étais habillée! Enfin bref, je souriais mais mon coeur lui saignait, blessé par la flêche empoisonnée que venait de lâcher Alex. Il venait de me dire qu'être désagréable était dans sa nature. Je me fis de marbre, violence même pour que mes larmes restent au fond de ma gorge. Qu'est-ce qu'il pouvait me faire mal ce jeune homme. Pourtant, et malgré moi je l'aimais, il était la lumière dans le tunnel, le rayon de soleil qui réchauffait ma vie. Mais comment pouvait-il le comprendre? Je pourrais lui montrer de nombreuses fois l'étendue de mes sentiments, à quel point je l'aimais, il ne verrais que ce qu'il à bien envie de voir. J'étais ainsi mutilée dans mon amour et lui en jouait, je repris pourtant le dessus et répondit

Disons que je ne me rappelais pas, non.

Ensuite, Alex' répondit que cela faisait trois ans qu'il avait commencer à se peindre le corps, -de façon définitive d'accord, mais ce sont des peintures quand même, hein.- j'inclinais la tête sur le côté avant de lui demander des précisions

Trois ans? Juste après notre rupture du coup?

Ce constat me fit sourire intérieurement, pourquoi avait-il décidé de se tatouer après que notre relation ait pris fin? Je voyais dans cela une sorte de message positif. Oui, ila avit voulu graver à jamais notre histoire sur sa peau. Ouais, je sais un peu folle la fille, non? Mais comment pouvez-vous prétendre le contraire? Parce qu'il ne m'aime plus? Oui, peut-être ou alors, il a simplement peur de ses sentiments. Le jeune homme m'invita ensuite à entrer, et je me fis prier trois secondes juste le temps d'une question. La réponse ne fut pas totalement celle que j'attendais mais c'était déjà un bon début. Je pénétrai donc dans l'appartement de mon chouchou, avant que celui-ci ne verrouille sa porte puis me laisse seule. L'idée d'aller le voir dans sa chambre me traversa l'esprit, et mes joues rougir d'un coup. Quelle chaleur! Distraitement, j'enlevai mon manteau et me retrouva en petite chemise blanche. Cette dernière me mettait en valeur et je souriais à l'idée qu'Alex pourrait apprécier le spectacle. Surtout, que cette chemise était un peu transparente, et même si mes sous-vêtements étaient blancs, le tissu les laissait deviner. Bref, je laissai Alex revenir à moi puis lui répondit à la question que j'avais laissé en suspens. Je lui répondis avec un sourire gêné, fallait-il vraiment qu'il connaisse la vraie raison? Je feintai donc

Ben écoutes, mes parents et moi avons déménagé ici il y a quelques semaines. Je me suis inscrite à Horse Beautiful hier et j'ai vu ton nom ainsi que celui d'Elliana. Je me suis dis que je passerais bien te dire bonjour et te demander des nouvelles, et que j'irais ensuite faire de même avec ta soeur.

Je me tut un instant avant d'ajouter avec une pointe de tristesse dans la voix

Mais vu que ça te gêne, je pense que je ne vais pas rester.

Je lui fis un petit sourire, mon regard trahissait un peu la trsitesse que je portais en moi. D'accord, c'était un peu culotter de venir le voir, mais je pensais vraiment que ça lui ferait plaisir. je crois que je m'étais trompée. Du coup, je repris mon manteau et le coinça sous mon bras. Je restai immobile quelques instants avant de m'approcher du jeune homme et de lui déposer un baiser sur la joue

Contente de t'avoir revu. Au plaisir de te voir à l'académie.

Je fis mine de partir, mais au fond de moi j'espérais qu'il m'apprécie ne serait-ce qu'un peu pour me retenir.












Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Sam 12 Jan - 15:59


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Mouais, c'était mal barré cette histoire quand même... J'étais de bonne humeur mais j'étais quand même prêt d'aboyer sur Mylène alors qu'en soit, la pauvre n'avait rien fait. Elle avait perturbé la journée tranquille que je m'étais concocté, point. Et encore, ça, elle ne le savait pas trop. Ce qu'elle me répondit alors par la suite m'arracha un sourire presque arrogant, mais un sourire tout de même et je tins mes mots pour éviter d'être encore plus désagréable. En trois ans qui s'étaient accumulés après notre rupture, j'avais encore beaucoup changé. Beaucoup plus sûr de moi, beaucoup plus arrogant, mais aussi beaucoup plus discipliné, serein et mature. Et ce n'était pas négligeable, ça.

Puis avec cette histoire de tatouages, Mymy fit tout de suite l'amalgame avec notre rupture. Bon, la période avait coïncidé, ça c'était certain. Et puis ça avait même beaucoup coïncidé, mais bon, ça c'était parce que rupture ou non je l'aurais fais. A la base, c'était juste une petite étoile sur la main mais au fur et à mesure j'en avais rajouté. A chaque fois je me sentais plus fort. Et ce n'était en aucun cas pour parer un éventuel mal-être. Non mais ne rêvez pas, j'allais parfaitement bien, et puis c'était comme ça, voilà tout. Je préférais répondre assez vite.

« J'avais déjà fixé une date pour le premier de la série, mais ouais, c'est à peu près à la même époque. Et puis ça c'est enchaîné tranquillement. »

Serein. Très serein. Elle finit par entrer et rapidement, j'allais me changer. Hors de question de la laisser poireauter trois plombes, il ne fallait pas abusez non plus. Lorsque je revins, la jeune femme avait enlevé son blouson et ne portait plus qu'une chemise que je trouvais un brin provocatrice pour l'occasion, puisque je devinais aisément ses dessous à travers le tissu fin. Mais voilà qui me plaisait beaucoup, je dois l'avouer. Lorsqu'elle se justifia de son arrivée, je conservais une attitude plutôt neutre. La raison pour laquelle elle disait être venue me paraissait recevable. J'eus un sourire.

« C'est sympa de ta part. Quoi que, j'aurais pensé que tu serais allée voir Elli' d'abord. »

Non mais ce n'était pas méchant, lâché sur un ton non pas neutre mais léger, comme si l'autre de la visite ne comptait pas. Non mais moi je m'en fichais, hein. Ce qu'elle ajouta, par contre, ben... Tu n'es qu'un pauvre con, Alexandre Leroy. Sympa la conscience, non ? Mais oui, parce que là en plus je faisais vraiment juste ma tête de con, quoi. Je la sentais triste et je trouvais que j'avais su lui faire assez mal lors de notre rupture pour ne pas en rajouter une couche alors qu'elle venait juste aux nouvelles. Elle ramassa son blouson et s'approcha de moi. Je restais de marbre, jusqu'à ce qu'elle dépose un baiser sur ma joue et reprenne la parole. Là, je réagis et ma main se ferma sur son bras tandis que je l'arrêtais doucement, faisant un pas vers elle. Mon regard d'azur était juste clair. C'était délicat. J'avais un demi-sourire, presque contrit.

« Attend..! Excuse-moi, je ne suis qu'un abruti. »

Je la lâchais alors. Elle était libre de faire ce qu'elle voulait.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mar 15 Jan - 16:09

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

Quand Alex revint, mon visage affichait un sourire radieux. Il était mimi dans son jogging et son marcel, en même temps n'importe quel style lui allait à ravir pour moi, étant donné qu'il était l'amour de ma vie, mon grand amour, mon premier amour. Le seul quoi. Cependant, l'atmosphère qui semblait s'être détendue un peu, se dégrada soudain. Peut-être par ma faute, certainement d'ailleurs mais je ne pouvais m'empêcher de psychoter. D'accord, le jeune homme avait répondu à mes interrogations mais pas dans le sens que j'avais espéré. Et puis, en plus, il venait de me dire qu'il aurait préféré que j'aille voir sa soeur avant. Ouais! Super! Non, pas que je n'apprécie pas Ellli, mais si elle était encore avec son loustic autant voir Alex' d'abord. Et c'est pas comme si Alex' avait priorité non plus, mais presque.

Bref, mon plan avait merveilleusement bien fonctionné. En effet, je mettais mise à l'aise, laissant apparaitre ma chemise transparente, j'avais même perçu un petit regard appréciateur de la part de mon chéri, puis j'avais prétexté que je sentais que je le dérangeais pour pouvoir me glisser près de lui. Avoir la chance de lui voler un baiser pour qu'enfin il me rattrape. Calculatrice? moi? Pas du tout! J'essayais juste d'attirer son attention. Le résultat était là, le jeune homme m'avait pris le bras quand je m'appretais à partir. Un sourire timide se dessina sur mes lèvres et je plongeai mon regard dans celui azur du jeune homme. A ce moment là, j'aurais tout donner pour avoir la chance que mes lèvres épousent les siennes. Oh, je sais vous ne pouvez pas comprendre, je restai donc là un instant sans bouger, puis je m'obligeai à sortir une phrase. Un murmure, un souffle.

Tu ne veux pas me voir, tu ne veux pas de moi. Mais tu ne veux pas que je parte. Qu'attends tu de moi?

Mon regard se perdait dans l'océan de ses yeux. Mes lèvres esquissaient un sourire. Mon coeur était prêt à jaillir hors de ma poitrine. Tout mon être attendait la réponse à cette ultime question. Bien qu'il en redoutait le contenu.












Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mar 15 Jan - 20:50


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Arrêt sur image. Son sourire timide lorsque je l'avais arrêté voulait en dire beaucoup. Pourquoi ? Parce que je sentais depuis un petit temps qu'elle attendait plus que ce que je lui laissais pour le moment. Nos regards se croisèrent. J'avais presque envie de détourner la tête. De fuir son regard. Non. Je ne pouvais pas lui donner ce qu'elle voulait. Tout ce que je pouvais lui donner, c'était une autre relation courte et sans véritable amour, une relation qui finirait par s'arrêter de nouveau. Parce qu'elle était mignonne, elle était gentille mais... Mon cœur ne battait pas la chamade pour elle. Cette histoire, ce ne serait que de la manipulation. Une fois de plus. Une fois de trop, aussi. Mais d'un autre côté, ça me tentait. Je ne savais pas ce que je voulais. Je savais juste ce que je ne voulais pas ; y laisser des plumes. Mylène, ce n'était que des dégâts collatéraux. Sans intérêts. Mais ne vous méprenez pas, je l'appréciais, je l'estimais. C'était peut-être pour ça que j'étais autant sur la défensive.

Puis ce murmure... Si l'un de nous deux souffrirait de cette relation, ce serait bien elle, et pas moi. Je m'approchais d'elle en deux pas vifs et rapides, me plantant devant elle. Pourquoi ? Aucune idée. Peut-être pour qu'elle voit bien l'expression de mon visage. Je n'étais plus assuré. J'avais abandonné mon sourire. Je n'affichais pas non plus mon masque neutre. J'avais une expression plus sensible, voyez-vous ? Quelque chose de plus doux, peut-être. Un brin tendre. Quelque chose d'autant plus craquant que mon regard d'azur était à tomber. Et pourtant, il n'y avait aucun enjeu de manipulation. Il n'y avait que ma réponse, qui arrivait.

« J'en sais rien, Mylène. Tout ce que je sais, c'est que je ne suis pas prêt à commettre les mêmes erreurs deux fois. »

Oh, c'était dit doucement. L'erreur n'avait pas été de sortir avec elle. L'erreur avait été d'attendre, même en ne l'aimant déjà plus, avant de la quitter. La laisser s'accrocher encore plus à moi. Lui faire encore plus mal. J'étais un brin salaud sur les bords, mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. Cette fille, je l'estimais beaucoup. Maintenant, je ne pouvais pas décider à sa place. Non non, c'est pas vrai, ce RP ne part pas du tout en déprime ! C'est juste que le contexte ne me permet pas non plus de faire le mariole quoi.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mar 15 Jan - 22:47

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

L'espérance, voilà un mot qui me qualifiait en ce moment. Je me tenais devant lui, pourtant, je n'étais plus moi-même. En effet, plus j'étais près de lui, moins mon esprit était clair. Et une fois que ma question fut posée, je fus comme subjuguée. Le jeune homme posa sur moi un regard de braise, je l'interprétai comme ça en tout cas, cependant sa réponse me laissa de glace te mes yeux s'embuèrent

Tu as fais l'erreur de sortir avec moi?

Alors là, je tombais carrément des nues, je ne me souvenais pas que l'on s'était quittés en très mauvais termes. Et ce détail m'arracha un sourire. Mon sourire devint tout à coup plus taquin, je passai mes bras autour de son cou avant de lui murmurer à l'oreille

Et qui te parles de sortir ensemble, là?

Oups, cette phrase voulait tout dire, c'est sûr je désirais Alex', lui devait ne devrait pas me rejeter si je tentais quelque chose. Ou alors je me plantais complètement sur son cas. Pourtant, il m'avait retenu quand j'avais voulu partir, c'était une bonne chose. Du coup, et surtout d'instinct, je lui souris de nouveau avant de poser ma tête contre son front puis je baissai le regard. Je soupirai avant de faire face à ses yeux qui me faisaient fondre et je lui avouai

De toute façon dans cette histoire. Si l'on recommence, je serai la seule responsable de mes maux. Et puis qui sait, j'arriverais peut-être à te faire changer d'avis.

Oui, l'espoir faisait vivre, et puis j'étais jeune autant profiter de l'homme que j'aimais un petit moment encore. Mais je ne me faisais pas vraiment d'illusion, même si l'on avait une aventure ensemble, ça ne serait pas sérieux. Et Alex' ferait comme la dernière fois. Il me quitterait en douceur, tout en me respectant. C'est à ce moment là que mon instinct me hurla de faire demi-tour, de ne pas le tenter pour ne pas souffrir de nouveau, mais je le fit taire. je continuais de plonger mon regard dans celui d'Alex puis je fis une chose qu'il pourrait aisément refuser, je déposai un baiser sur ses lèvres, doux et délicat me laissant un sentiment d'attente avant de me reprendre.

Excuse-moi. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris, je n'aurai pas dû. je suis sûr que tu va te dire que je suis venue juste pour ça. Tu n'as peut-être pas tout à fait tort. Disons qu'au départ cette visite partait d'une bonne intention.

Je me mordis la lèvre inférieure et me décalai doucement du jeune homme. Un sourire toujours charmant aux lèvres, invitant Alex à continuer ce que j'avais commencé. Ouaip, je savais très bien où cela me mènerait mais je voulais quand même le faire. Avec le consentement du jeune homme bien sûr...












Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mar 15 Jan - 23:19


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Alors là, la façon dont elle avait interprété « l'erreur », j'en restais coi. Non mais c'était autre chose, l'erreur. Sortir avec elle n'avait pas été une mauvaise idée. D'attendre qu'elle soit trop attachée à moi alors que je ne l'aimais plus, c'était la mauvaise idée. L'idée de la faire souffrir de notre rupture. Voilà. Vous comprenez mieux ? Non mais parce que j'étais ce que j'étais mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. Je lui répondis donc doucement, avec un demi-sourire.

« Non, ça se n'était pas une mauvaise idée... »

Ensuite ses bras passèrent autour de mon cou et mes mains trouvèrent le chemin de ses hanches. Je savais déjà comment cela allait finir. Enfin, si jamais elle me tentait un peu trop. Donc mes mains ne descendirent pour ainsi dire pas, juste à hauteur de sa taille. Rien qui ne puisse la pousser à faire quelque chose d'engageant. Et cette phrase. Oui, cela voulait tout dire. Et est-ce que j'avais envie d'une partie de jambes en l'air et tout le monde retourne chez lui ? Pas nécessairement. Pas juste parce qu'elle avait de l'attirance pour moi. Cela ne suffisait pas. Je lui répondis d'un ton toujours aussi doux, calme, presque tendre.

« C'est ça, la mauvaise idée. »

Ben oui, voilà où je voulais en venir. Mais mes lèvres étaient pourtant étirées d'un sourire charmeur. Le vieux piège, Alexandre. Tête contre tête – j'étais un peu plus grand – nos regards s'accrochèrent et il n'y avait nul doute que le mien devait être à tomber, à s'y noyer. Cet aveu qu'elle me fit m'arracha une mimique caractéristique. J'avais l'impression que son cerveau ne tournait pas dans le bon sens, quand elle était avec moi. Vous voyez l'idée ? La seule chose que je pus lui répondre fut la suivante ;

« Je sais. »

Que voulez-vous que je lui dise d'autre ? Après tout, moi je ne lui forçais pas la main. Je la respectais bien trop pour cela. J'avais pour principe de ne jamais profiter des faiblesses d'une jeune femme. Par exemple, même si je suis complètement cramé quand je sors en boîte, vous ne me verrez pas faire boire une gamine sous prétexte qu'elle me plait. C'est pas sain, enfin, c'est pas acceptable quoi. J'avais mes vices mais aussi mes qualités. Bref. La surprise me tira de mes réflexions. Mylène venait simplement de me voler un baiser. Elle y mit afin avant même que je ne puisse protester. Car j'avais bien l'intention de protester un peu, pour la forme du moins. Après tout, elle l'avait choisi. Je ne l'y avais pas obligé. C'était elle qui m'avait embrassé, et non l'inverse. Elle s'exprima et m'arracha un sourire. Je posais doucement un doigt sur ses lèvres.

« Tu parles trop...»

Ce fut mon tour d'approcher mon visage du sien, pour l'embrasser. D'abord, une simple touche, puis, progressivement, un baiser qui se voulait répondant à ses attentes. Je ne savais pas vraiment jusqu'où elle voulait aller. Mais disons que je m'étais laissé prendre au jeu. Et, elle l'avait, que je changerais peut-être d'avis. Trois ans de plus, c'est énorme. J'avais énormément mûri et je n'étais plus à la recherche de la même chose. Sait-on jamais ? Je préférais lui laisser une chance. Mais, bien entendu, je n'espérais pas beaucoup plus qu'une rupture moins douloureuse pour elle que la dernière. Lentement, très lentement, mes mains descendirent. Un peu, un peu plus. Sans attendre une zone trop basse, trop provocante. Je brisais le baiser, le temps de la laisser faire son choix, mon regard d'azur, interrogateur, vrillé tendrement au sien. Il n'était pas trop tard pour qu'elle fasse demi-tour.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mer 16 Jan - 13:16

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

Je mettais mise en tête de le séduire de nouveau, et même si au départ cette visite ne devait pas partir en cacahuètes, le jeune homme m'avait tentée en ouvrant sa porte en serviette. Non mais, il ouvrait toujours vêtu ainsi? Si c'était le cas, j'allais vite devenir jalouse! Que mon chéri se montre ainsi à toutes les nanas de l'académie, je n'allais franchement pas être d'accord. Non mais c'est vrai quoi! Vous accepteriez vous? Enfin, bref, passons là n'était pas la question. J'étais maintenant près de mon amour et tout mon corps était apaisé. Je me sentais si bien en sa compagnie. Le jeune homme devait aussi se sentir bien vu qu'il ne ma'vait pas encore jeté dehors. Et puis, ses gestes, ses attitudes et ses mots étaient devenus plus doux, plus tendres qu'auparavant. Il devait avoir baissé la garde.

Je souris de plus belle et ce que j'attendais arriva sans peine. Alexandre me fit taire en posant son doigt sur ma bouche, par jeu et surtout parce que j'en avais envie, je pris son doigt entre mes lèvres et joua un peu avec avant de le laisser s'échapper. Mon regard trahissait mes pensées, le jeune homme avait du s'en rendre compte car, il se rapprocha de moi et m'embrassa, Enfin! Bref, je lui rendis son baiser heureuse, alors que mes mains trouvaient le chemin de sa peau et que mes doigts caressaient ses muscles tant apprécié, dans cet élan de fantaisie, je m'arrêtai et soupirai. J'étais partagée entre le désir de sentir son corps contre le mien et la douleur que j'aurais le jour de notre rupture. Néanmoins, la voix de la sagesse ne l'emporta pas et je me laissai aller à la tentation. Du coup, je repris notre étreinte et essaya même des petits bisous dans le cou du jeune homme, mes mains se placèrent juste aux creux de ses reins, je m'attendais à ce qu'il me stoppe mais le voulait-il vraiment?












Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mer 16 Jan - 16:55


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Euh, ouais, mais je ne suis pas un jouet non plus Mylène... Je vous jure, le premier qui me sort « Ken a parlé » je lui fais la peau, compris ? Non mais je suis juste horriblement sérieux avec ça. C'est à dire que ce n'est pas du tout une blague. Le premier qui se moquait, je lui faisais la peau et là, ne comptez pas sur mon semblant de pitié ou l'adoucissement que j'avais eu vis-à-vis de Mylène. Non mais parce que je suis gentil mais il y a des limites à ne pas outrepasser sinon ça devient très dangereux, voyez-vous ? J'étais vraiment capable de tuer de sang-froid, je précise.

Bref, repartons à ce baiser. Il semblait ravir Mymy, qui y répondit donc avec plaisir et je sentis bientôt ses doigts sur ma peau. Si elle voulait jouer à ça... Mes mains descendirent un peu plus et tandis qu'elle jouait sur mes muscles bien dessinés, mes doigts glissèrent pour se glisser en dessous de sa chemise, dans le bas de son dos. Lorsqu'elle soupira, je me préparais à la laisser filer, me disant qu'elle aurait sûrement changé d'avis. Mais il s'avérait finalement que non. Enfin, si elle avait préféré faire machine arrière, qu'aurais-je fais sinon la laisser ? Rien, bien entendu, puisque je n'avais aucune prise sur sa vie et ses choix.

Mais c'est la jeune femme elle-même qui reprit notre étreinte et j'en déduisis qu'elle avait fait son choix, surtout qu'elle devait un peu plus entreprenante là mine de rien. Ses mains sur mes reins, ses lèvres dans mon cou... Avait-elle déjà oublié les effets que ce genre d'actes pouvaient avoir sur moi ? Je serrais un peu plus l'étreinte, attirant son corps contre le mien, totalement. Mes lèvres retrouvèrent le chemin des siennes pour un baiser brûlant, prémisse de la suite déjà écrite. Bon, repérage dans l'espace, quand même. La chambre n'était qu'à quelques pas, mine de rien. Alors autant se mettre dans une pièce plus propice à la suite d'emblée. Même si on avait plutôt le temps quand même. Et qu'elle pouvait toujours faire demi-tour.

Ce fut à mon tour de poser mes lèvres dans son cou. Je la poussais tout en finesse vers la porte de ma chambre, que j'ouvris bien entendu. Je l'incitais à entrer, un sourire aux lèvres en continuant d'embrasser la base de son cou. Je savais bien l'effet que cela lui faisait. Que croyez-vous ? Qu'on n'en était pas là à l'époque ? Pauvres chéris, elle avait déjà dix huit ans, vous savez... Et moi vingt-et-un-an, ça veut tout dire. Bref, reprenons dans la chambre. Je l'allongeais sur le lit, un sourire explicite aux lèvres, penché au dessus d'elle. Maintenant, il lui restait un choix. Soit elle m'attirait à elle et nous savions comment cela finirait, soit elle me repoussait et nous en resterions là. La balle dans son camp.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mer 16 Jan - 23:17

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

Lors de notre première étreinte j'avais senti les doigts d'Alexandre se glisser sous ma chemise, ce geste me rendait électrique, un désir charnel s'était imiscer en moi et rien que le fait de le laisser filer sans en profiter avant m'était juste inconcevable. C'est pourquoi, j'vais repris notre baiser et avait inciter le jeune homme à faire de même. Oh je n'avais rien oubliés de ses zones érogènes, pourquoi croyez vous que j'avais laisser mes lèvres parcourir la peau de son cou, hein? L'effet fut immédiat, il me plaqua contre on corps musclé, j'émis un petit cri de plaisir puis me laissa porter par son baiser brûlant, fougueux, excitant.

Ma tête me tournait presque de sentir le corps de mon amour aussi près du mien, cet élan de passion qui faisait vibrer nos deux êtres, c'était tout simplement magique. Conquise, je le laisser me guider vers sa chambre, comment vouliez-vous que je résiste quand l'homme de ma vie me prenait à mon propre jeu? Ben oui, l'effet que les baiser dans le cou lui faisait avait le même impact sur moi. Du coup, quand ses lèvres trouvèrent le chemin de ma nuque, je ne résistai plus... Il m'allongea sur le lit et un instant il sembla hésiter. Son regard azur se vrilla au mien et je souris. Un sourire tendre, laissant apparaître une douceur extrême, voire de la fragilité. Bien sûr que je voulais être sienne, mais allais-je le regretter? Doucement, je passai ma main sur la joue du jeune homme en fixant son regard, puis je le rassurai

Ne te sens pas fautif, si l'on est ici en ce moment, c'est que je l'ai voulu non? Laisse toi aller, s'il te plait.

La dernière petite phrase se perdit dans un murmure, cette demande se voulait être une prière cachée. Il ne fallait vraiment pas qu'Alex s'en veuille pour ne plus m'aimer. Intimement, je le savais qu'il ne changerait pas d'avis, mais la tête de mule qui était en moi voulait quand même essayer. Du coup, Après ma demande, j'avais approché mon visage d'Alex et mes doigts avaient accroché le tissu de son marcel. Je l'invitai à le retirer puis je me glissai au niveau de son torse. J'embrassai l'un des ses tatouages, puis avec une extrême douceur, je fit se retourner Alex. Il se retrouvait donc le dos contre le matelas si vous préférez. Je me coulai alors sur lui, me retrouvant à califourchon dessus, toujours avec douceur, je continuais d'explorer ses tatouages de mes lèvres, je commençais par celui de son bras gauche en remontant sur son épaule, quand j'arrivai près de celle-ci je continuai jusque dans le creux de son cou avant de lui murmurer

A toi de choisir...

Je me redressai un peu sur lui, tout en continuant mes caresses, je dessinai ses muscles en effleurant sa peau de mes doigts. Et puis, avant qu'il me réponde je commençai de déboutonner ma chemise par des gestes sensuels et provocateur, un sourire taquin aux lèvres. La suite, s'il y en avait une, vous ne saurez pas.












Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Jeu 17 Jan - 22:24


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Il y avait des zones plus ou moins intéressantes pour le contact, voyez-vous ? Et il y avait des endroits qui, parfois, pouvaient déclencher pas mal de réactions. Certaines pas très contrôlées ou attendues par rapport à d'autres. Ce n'est pas parce que j'en parle que c'était mon cas. Non, non. Pour ma part, tout est sous contrôle. Sauf bien entendu la tournure des événements. Quand j'avais ouvert, malgré une tenue tout à fait adéquate pour ce qui allait suivre – ne me dites pas que vous ne vous en doutiez pas ! – et bien ce n'était pas du tout prévu au programme, voyez-vous. Mais là, pour le moment, bien loin de moi l'idée de m'en plaindre.

D'ailleurs cela semblait aussi vrai pour la petite Mylène. Et oui, mademoiselle semblait apprécier que je l'ai plaqué contre moi pour embrasser délicatement sa nuque. Et elle ne protesta pas plus lorsque je la poussais vers la chambre. Encore moins lorsque j'allongeais son corps contre mon lit. Mais je dénotais sa fragilité. Elle ressemblait encore, c'était flagrant, à cette jeune adulte de dix-huit ans qu'un jour j'avais aimé et aujourd'hui je me rendais bien compte que tout compte fait, j'avais juste joué les profiteurs avec une jeune fille à l'époque fragile et qui l'était toujours à ce jour. Elle était attachée à moi. C'était hallucinant. Je marquais donc une hésitation, sûrement visible sur mon visage. Mon regard azur contenait une certaine part de méfiance mais aussi beaucoup de recul. Enfin, vous voyez, l'expression du mec qui comprendrait si on lui disait non. L'expression, simplement, du mec qui laisse une porte de sortie. Et elle n'était pas des moindres, je peux vous l'assurer. Il restait encore toute liberté à Mylène. Mes ses doigts passèrent contre ma joue et je fermais une seconde les yeux, pour les rouvrir sur un regard plus vif encore lorsqu'elle me parla.

« Tout est toujours trop simple avec toi... »

Un léger sourire. Comme un remerciement. Alors que la miss m'attirait à elle en tenant mon haut, j'enlevais ce dernier d'un seul et même mouvement. L'habitude... J'avais un sourire joueur aux lèvres lorsque la jeune femme se colla à moi. J'appréciais le contact de ses lèvres contre ma peau et je me laissais retourner lorsque telle fut sa demande. Lorsqu'elle se retrouva sur moi, je cherchais ses mains pour les entrelacer aux miennes tandis que mon regard luisant ne lâchait plus le sien. Ce petit regard et ce petit sourire assemblés, j'étais juste irrésistible, force était de l'admettre. Lorsque ses lèvres coururent le long des encres de mon bras, j'eus du mal à retenir un léger frisson. Ma main libre passa dans ses cheveux blonds et ondulés, tendrement, et mon sourire se dessinait encore un peu plus.

A moi de choisir ? Pour la suite ? Oh, eh bien, si ce n'était que cela... Autant y réfléchir un peu au moins... Mais je fus déconcentré par quelque chose de plus intéressant. Mylène enlevait sa chemise. J'occupais donc mes mains à défaire son pantalon, avec des gestes lents. Le point positif de l'habitude, c'est que mon regard azur resta planté dans le sien. Et oui, je n'avais pas besoin de mes yeux pour m'en sortir. Je fis ensuite glisser le jean le long de ses cuisses. Non mais qu'est-ce que vous croyez ? J'étais très, très doué. Je me redressais alors, collant mon torse à sa peau pour l'embrasser, brûlant d'envie. Mes mains passèrent à sa taille, quelque peu basses certes, mais au point où nous en étions... Mes lèvres glissèrent de nouveau dans son cou, tandis qu'une de mes mains remonta le long de son dos, effleurant sensuellement sa peau douce. La suite ? Ce n'est pas pour vous, vous êtes trop jeunes. Et cela ne regarde que nous.

Je posais un baiser sur le front de Mylène. Tous deux allongés dans mon lit, j'avais sa tête posée contre mon torse. Une de mes mains caressait lentement le creux de ses reins tandis que l'autre était glissée dans sa main, bien plus fine que la mienne. Je ne savais pas si, finalement, nous avions eu une bonne idée. Mais je me sentais juste bien. Je me sentais plus calme aussi. Dire si c'était une bonne ou une mauvaise idée, c'était à voir, maintenant. Mais il faudrait sûrement un peu de temps pour le savoir. Du temps, j'en avais devant moi, j'en avais à donner à Mymy. Mais j'espérais juste qu'elle n'attendait pas de moi quelque chose de plus concret que le peu que j'avais à lui offrir.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Ven 18 Jan - 15:18

Elliana
Tout le monde pourrait dire qu'Elli' était une bosseuse, elle passait son temps dans les écuries, traversant les pâtures ou la cour de l'académie. Certains palefreniers s'amusaient de cela, en fait il n'avait jamais vu quelqu'un qui ne connaissait rien aux chevaux commencer un boulot comme palefrenier et ils ne pouvaient nier que la demoiselle avait assez vite pris le coup et s'en sortait pas mal. En plus de ça elle y mettait tout son coeur alors ça marchait bien. Ce jour là donc ne fit pas exception, Elliana arriva parmi les premiers et commença à nourrir les montures. Elle ne s'arrêta que lorsque son téléphone sonna, il s'agissait de son père. D'habitude il n'appelait pas, c'était à elle de faire un effort, à moins que Savannah soit chez lui... Réfléchissant un cours instant, Elli' compta les semaines et remarqua que sa petite soeur était chez sa mère. Bon bah plus qu'à décrocher.

"Salut Papa !"

S'ensuivit un moment de cris au téléphone, voilà qu'elle se faisait engueuler en beauté... Elle même haussa le ton, non mais il abusait là, il la prenait pour une gamine ou quoi ?! Et puis c'était quoi ce reproche qui ne tenait pas la route ? Il la disputait parce qu'elle n'avait pas appelé depuis une semaine, et qu'apparemment même sa mère s'inquiétait pour elle. Pourtant elle avait eu sa mère au téléphone la veille et tout allait bien. Enfin c'était l'impression qu'elle avait eu. D'accord elle regardait pour la énième fois la vidéo de Camille et ne répondait qu'à moitié aux questions qu'on lui posait, mais elle avait quand même le droit d'être un peu ailleurs de temps en temps, surtout que ses journées étaient toujours super chargées et qu'elle était crevée.

La conversation qui démarra donc sur les chapeaux de roues, se termina de la même manière, Elli' hurla presque qu'il pouvait toujours débarquer, qu'elle ne le laisserait pas gâcher sa vie comme lui avait pu gâcher la sienne et elle raccrocha au nez de son père. Le téléphone dans la main et un balais dans l'autre, elle resta immobile un moment, observant l'objet qu'elle serrait. Qu'est ce qu'il venait de lui prendre ?! Jamais elle n'avait parlé ainsi à son père... C'était presque digne de ce qu'elle avait dit à Alex le lendemain du départ de Cam'. La respiration sifflante, elle alla ranger son balais, dit à un collègue qu'elle devait rentrer car elle ne se sentait pas bien.

Tout d'abord elle pensa à rejoindre son appart', mais être toute seule c'était pas la peine... Alex devait surement pas être levé, il avait du bosser la nuit, mais tant pis il fallait qu'elle lui parle, après tout il la voyait changé depuis quelques temps déjà et peut être aussi qu'il arriverait à l'aider à réparer la connerie monumentale qu'elle avait faite. Quoi que, Alex et son père c'était pas vraiment le bon exemple de relation père/fils. Tant pis, elle monta donc les étages et s'arrêta devant la porte de son demi-frère, hésitante un instant, Elliana finit par taper à la porte et se fit connaitre, la voix encore toute chevrotante
.

"Alex, c'est Elli... J'crois que j'ai fais une connerie..."

Bon c'était pas non plus LA bêtise du siècle, mais elle s'en voulait déjà d'avoir envoyé bouler son père. Il ne faisait que s’inquiéter pour elle et même s'il le montrait d'une drôle de façon, c'était sa manière à lui de prouver qu'il tenait à elle... La jeune femme resta immobile, elle s'aperçut qu'elle portait un jean dans un sale état et que son manteau était juste dans le même état que son jean. Elle devait également avoir les cheveux en batailles et les traits tirés, mais ça elle ne pouvait le confirmer.
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Ven 18 Jan - 15:57

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

Cela peu vous paraitre bizarre mais lorsque je passai ma main sur la joue d'Alex se dernier ferma les yeux comme en signe de remerciement, et puis la petite phrase qu'il laissa échapper juste après me confirma cette pensée. Pourquoi tout était simple avec moi? Tout simplemnt parce que j'étais amoureuse de lui, non? Ou alors était-ce parce que justement j'étais une fille simple? J'ai pas dis facile! Naméoh! Où tout simplement parce que je sentais ses craintes et ses doutes et essayait de les faire s'envoler aussi vite qu'ils étaient arrivés? Peut-être. Tout ce que je peux vous dire et qu'était sûr, c'est que le jeune homme allongé à cet instant sur le lit n'hésita qu'un court instant lorsque je lui demandais ce dont il avait envie et que j'invitais sensuellement à me rejoindre. Bien sûr qu'Alex me pris dans ses bras et bien sûr que je fus subjuguée par la suite des évênements. Mais, soit dit en passant, ce n'est pas parce que j'aimais le jeune homme qu'aucun autre n'était passé dans ma vie, fallait bien rester essayer de refaire sa vie non? Mais un coeur brisé peut-il encore aimer quand la personne qui possède son autre moitié s'éloigne de lui? Je peux vous répondre que non, il survit mais ne vit plus. Et aujourd'hui j'avais retrouver ses doux battements de coeur qui m'apaisait.

Nous étions ensemble de nouveau, enfin ensemble est un bien grand mot. Nous venions de partager un bon moment, mais après? Est-ce que l'on était de nouveau un couple. Est-ce que ce n'était que pour une fois? Et alors qu'Alex m'embrassait les cheveux, je posai ma tête contre on torse et commença de dessiner des formes abstraites sur son corps je lui posai la question

On fait quoi maintenant?

Ma voix avait été empreinte d'une certaine appréhension comme si je m'attendais déjà à la réponse. Cependant, je n'eus pas trop le loisir de m'attarder sur sa réponse car on venait de frapper à la porte. Immédiatement, ma gorge se serra, mon coeur se mit à battre la chamade. J'eus le reflexe de me relever dans le lit et d'observer Alex. Le regard que je lui lançai masquait très mal les pensées que j'vais en tête. Une seule phrase se mit à clignoter dans mon esprit, "Où j'allais me cacher?!" Ben oui, parce que de Un c'était Elli, de Deux j'étais actuellement dans le lit de son frère , et de Trois elle ne mettrait pas longtemps à savoir ce que l'on venait de faire. Je n'osais même pas imaginer la tête qu'elle aurait quand elle me verrait. Du coup, je préférais me cacher plutôt que d'avoir à affronter ça. Je me rhabillai donc rapidement après avoir embrasser une dernière fois mon amour, puis je fis mine d'aller dans la salle de bain. Surtout, que je ne savais toujours pas ce qu'Alex attendait de moi. Qu'on réessaie ou que l'on fasse comme si de rien n'était.












Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Ven 18 Jan - 22:45


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Ce bon moment était certes terminé, mais il restait une question à éclaircir. Et bien oui. C'était bien beau de coucher ensemble, mais après il fallait aussi savoir où nous en étions. Mais là, je n'était pas franchement en était d'y réfléchir vraiment, voyez-vous. J'étais plutôt encore échaudé par ce qu'il s'était passé. Non mais que croyez-vous ? Une situation pareille a de quoi remuer tout là-haut. Surtout qu'il m'en fallait parfois très peu. Là, par exemple, les doigts de Mylène qui couraient sur ma peau pouvaient rapidement avoir raison de mon calme apparent. Mais elle me posa la question. Et je soupirais avant de commencer à répondre.

« Je... »

Mais on toqua à ma porte. Je sentis presque sentir la jeune femme se raidir, contre moi. Assurément, l'idée que je reçoive de la visite ne lui plaisait pas. En même temps, je la comprenais. Je me redressais en même temps qu'elle – réflexe ou coïncidence ? – et là j'entendis la voix d'Elli'. Honnêtement, je n'en avais strictement plus rien à foutre de ce que Mylène comptait faire parce que le mot « connerie » avait éclipsé tout le reste.

« Qu'est-ce qu'elle a encore foutu..? »

J'étais en train d'enfiler de nouveau ma tenue – ouais ben j'aurais préféré ne pas avoir à le faire et rester tranquille dans le fond de mon plumard, ce qui aurait voulu dire pas de bêtise. Je répondis néanmoins au baiser de Mylène, le regard luisant. Je n'allais pas la laisser totalement en plan, non plus. Je la retins quand elle voulut aller à la salle de bain. Non, je la gardais prêt de moi.

« Je préfère que tu ailles dans le salon, comme si de rien n'était. Et tu me laisses gérer, d'accord ? On discutera après, je te le jure. Mais là, faut vraiment que j'aille lui ouvrir. »

Murmure doux, simple murmure, une promesse. J'avais posé doucement mes mains sur ses joues avant de l'embrasser de nouveau, tendrement. Le tout avait été plutôt rapide. J'allais alors ouvrir la porte à ma cadette. Je n'arrivais pas à afficher un sourire. Et vu sa tenue, je m'attendais au pire. Tenue complètement dégueulasse – elle bossait dans une écurie mais quand même – avec les cheveux en bataille et plein de débris, de même que des traces sombres sur le visage. Je la pris dans mes bras. Elle avait l'air entière, c'était déjà ça. Je la lâchais alors, pour la laisser entrer.

« Allez, entre. Et explique-toi, j'suis en mode bad flip là. Qu'est-ce que t'as fais, cette fois ? »

Perso', le fait que Mymy soit là ne me gênait pas. Il faudrait voir avec Elli', mais je refusais catégoriquement de mettre la jeune femme à la porte. Pour bien lui faire comprendre – et aussi parce qu'Elliana savait très bien qu'elle était ici chez elle – je n'en fis pas un patacaisse de politesses avant d'aller dans le salon. Je lançais rapidement un regard à Mylène, qui signifiait clairement qu'on aurait à parler – mais rien de froid ou d'abrupt, c'était plus mitigé, car j'étais tout aussi incertain qu'elle – et donc qu'elle avait intérêt à rester là. Je tournais ensuite un regard plus inquiet vers ma demi-sœur. C'était juste le bazar, là... Qui a dit que je gérais tout. Sûrement pas moi.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Sam 19 Jan - 9:21

Elliana
La porte finit par s'ouvrir et ce fut quand même après une attente qui lui parut très longue. Elliana vit donc apparaître son demi frère, au moins il ne dormait pas, enfin elle ne l'avait pas réveillé, sinon il n'aurait pas cette tête. D'ailleurs il avait sa tête de mec inquiet et Elli' se maudit presque d'être venu le trouver, elle aurait très bine plus régler cette affaire seule, sauf que bon c'était plus difficile de faire sa toute seule et surtout de ne pas en parler. La jeune femme se serra un instant contre son frère, contente qu'il soit là et surtout qu'il soit prêt à l'écouter. Leur étreinte terminée, Alex s'effaça pour la laisser entrer dans l'appartement, chose qu'elle fit tout en enlevant son manteau. Dehors c'était pire qu'un congélo et arriver dans une pièce bien chauffer c'était comme entrer dans un désert. Alex s'adressa à elle et tout en le regardant, elle haussa des épaules. Elle lui expliquerait une fois qu'elle serait assise et qu'elle aurait enlevé son manteau.

En entrant dans le salon Elliana ne s'attendait pas du tout à voir Mylène, ça faisait un sacré moment qu'elles ne s'étaient pas vu et puis bon il fallait dire que depuis la rupture avec son frère, la jeune femme passait encore moins chez elle. Elli' resta interdite, bouche bée, le manteau dans les mains, son regard passa de son demi-frère à son amie. Déjà elle se demanda ce que cette dernière faisait à Etretat, ensuite pourquoi elle était chez Alex alors qu'elle même n'était pas au courant de sa venue... Très vite, dans sa petite tête se firent quelques films et elle se douta qu'il y en avait au moins un de vrai. Se reprenant un peu, elle se tourna vers Mylène en souriant
.

"J'm'attendais pas à te voir là... Désolée si je vous ai dérangé."

Non, mais Elli' avait était un peu au courant de pas mal de chose entre Mylène et son frère, la jeune femme passait son temps à lui parler des moments qu'elle passait avec Alex et Elliana savait plus qu'elle n'aurait aimé connaitre sur leur relation. Le fait que Mylène soit là voulait dire que soit ils avaient déjà couché ensemble, ou alors que ça ne saurait tarder. En même temps Alex était un jeune homme pleins de charmes et Mylène avait ce petite quelque chose qu'Elli' savait presque irrésistible pour les hommes.

Bref, elle resta debout, n'osant pas vraiment bouger. Puis se tournant vers Alex, elle lui fit un regard rempli de reproches. Mylène était une fille sympa, gentille et tout, mais aussi fragile et si elle était là s'était bien qu'elle n'avait pas oublié Alex depuis 3 ans, alors même s'il ne le voulait pas, il avait le risque de la faire souffrir de nouveau... Elli lui murmura son désaccord, et soupira, en fait elle n'avait en rien besoin de s'immiscer dans leur vie, mais elle ne voulait pas voir souffrir son amie et encore moins par la faute de son frère
.

"J'espère juste que vous savez ce que vous faites..."

Un pale sourire s'afficha sur son visage et de nouveau la jeune femme posa les yeux sur Mylène. Elle n'avait jamais compris l'engouement que pouvait avoir son amie pour Alex, en fait elle ne comprenait pas vraiment ce qu'était être amoureux. La seule relation qu'elle connaisse vraiment avec les hommes étaient l'amitié, plus ou moins puissante, mais il s'agissait toujours de l'amitié et aussi de la fraternité depuis l'arrivée d'Alex dans sa vie. Cette réflexion était surement idiote puisque la relation qu'elle avait avec Cam' était digne d'une relation de couple, mais elle n'avait aucune envie charnelle envers le jeune homme, c'était cet aspect là qu'elle avait du mal à saisir... Avec tout ça elle ne oublia la raison de sa venue, il fallait dire que bon c'était une assez grosse surprise que de voir Mylène.
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Sam 19 Jan - 19:23

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

Alors que je m'apprêtais à filer dans la salle de bain, loin de tout le tulmute qu'Elliana venait de causer je me fis rattraper par le baiser d'Alex. Ah? Il voulait que je reste près de lui? C'était plutôt bon signe non? Je me rhabillai donc rapidement, puis répondit tendrement au nouveau baiser du jeune homme.Ensuite, je le suivis dans le salon et quand sa soeur entra, je fis comme si de rien n'était. Un grand sourire aux lèvres j'accueilli la jeune femme, puis répondit à sa question muette

Salut! Je viens d'arriver. Je venais juste dire bonjour à Alex. Je serais venue te faire la surprise après. Non t'inquiètes tu ne nous déranges pas.

La fin de la phrase se matérialisa dans mon esprit mais y resta cloitrée. Et heureusement. Elliana savait beaucoup de chose sur Alex & moi et d'après la tête qu'elle avait tiré quand elle nous avait vu ensemble, cela voulait tout dire. D'ailleurs, elle glissa une petite remarque au creux de l'oreille d'Alex et je me senti soudain gênée. J'aurais voulu me glisser dans un trou de souris. Et malgré le regard que m'avait lancé Alex, je ne me sentais pas à ma place dans cette situation et surtout dans ses explications de famille. De plus, quand Elliana avait posé tour à tour ses yeux sur Alex puis sur moi, mes joues avouèrent ce qu'il se passait entre son frère et moi, le tout sans que je ne puisse rien faire. La débandade totale. J'eus un petit sourire avant de demander.

Je peux repasser plus tard si vous voulez.

Oh je sais, je m'attendais à un regard que je connaissais bien de la part de mon chéri, mais que pouvais-je faire d'autre? C'était à Elli de décider si elle voulait que je reste ou pas. On ne savait pas encore l'étendue de sa connerie, du coup cette nouvelle pourrait devenir très perso et je ne voulais pas m’immiscer dans sa vie sans son accord. Pour ma part, je voulais rester le plus possible avec Alex, profiter de lui pendant qu'il était sous une bonne étoile car je redoutais le moment où l'on se séparerait. Ne serait-ce qu'aujourd'hui, car demain si l'on se revoyait comment devait-on réagir? Aucune idée. Du coup, je voulais déjà éclaircir ce point avant de filer ou pas, j'attendais donc la réponse de mon amie avec une certaine impatiente, parfaitement masquée.










Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Dim 20 Jan - 10:26


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Et tadam, bordel international. Elli mode à moitié choquée qui me dévisageait avant de planter son regard sur Mylène. Je tournais la tête en passant la main sur ma nuque. Et ben, des fois elle était pas simple ma vie. J'aurais bien disparu, là. Bon, OK, je me doutais qu'Elliana allait réagir en trouvant Mymy chez moi, mais alors là chapeau la sœur. Si elle voulait faire fuir la jeune femme c'était parfait. Et moi, pauvre con entre les deux filles qui n'osait rien dire... C'était top ça, je sentais déjà la ronflante de la cadette arriver. J'aurais le droit à un pipeau, je ne vous dis même pas !! Alors profil bas, Alex. C'était un peu la seule qui arrivait à me faire faire profil bas, tiens... Mylène joua finement en disant qu'elle venait d'arriver, ce qui n'empêcha pas ma sœur de m'assassiner d'un regard empli de reproches. Non mais là..! Je lui retournais un regard noir. Et lorsqu'elle me murmura son désaccord, je ne pus retenir un claquement de langue réprobateur. Ah non, mais ça c'était mon problème.

« J'ai pas envie de me battre avec toi aujourd'hui, Elli'. Je crois que t'es pas concernée par cette histoire. Je suis capable de réfléchir, alors je gère, là. Bon allez, explique-moi ce qui ne va pas..? »

Et là, Mylène proposa de s'éclipser. Je lui lançais un regard clair, pour ma part je ne l'invitais pas à prendre le chemin de ma porte. Par contre, c'était clair que si c'était grave et que ma cadette – envahissante mais que j'aimais quand même super fort, pour preuve, j'étais resté calme en lui répondant – préférait qu'elle s'en aille pour m'en parler seule à seul, ben j'aurais pas trop le choix que de raccompagner Mylène jusqu'à la porte. Par contre elle aurait intérêt à revenir. Je posais un regard un peu plus serein sur Elli'. Hors de question de la brusquer ou quoi que ce soit. Surtout que je ne savais pas si ce qu'elle avait fait été grave. Et autant dire qu'on devinait une certaine tension chez moi. Bad flip, je vous dis. C'était genre le truc qui fait que le grand frère est tétanisé. Alors qu'elle se décident vite, parce que moi j'étais toujours debout et pas super à l'aise dans cette histoire...
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Dim 20 Jan - 15:20

Elliana
Il suffisait qu'Elliana regarde Mylène pour savoir ce qu'elle ne disait pas, en fait la jeune femme était assez observatrice et elle connaissait suffisamment son amie pour deviner ce qu'elle cachait. Maintenant, en les voyant tous les deux, elle se dit que Mylène devait être là depuis un moment et qu'ils n'avaient pas du passer que leur temps à parler. Encore une fois ce n'était pas ses affaires, et Elli en avait totalement conscience, mais comment ne rien dire et les laisser faire peut être une nouvelle bêtise. Mymy n'était pas du tout le genre de filles qu'Alex pouvait ramener, elle était beaucoup plus... simple et plus vulnérable. Parce qu'il ne fallait pas croire non plus que la jeune femme passait son temps à surveiller les conquêtes de son frère, il pouvait bien coucher avec qui il voulait, ou il voulait et bref... Là c'était différent, elle connaissait la future victime et n'avait pas envie de devoir ramasser les morceaux derrière.

Finalement Alex lui répondit par un regard noir qu'Elliana soutint, non mais fallait qu'il comprenne aussi son point de vue. Elle eut même droit à un claquement de langue et elle le foudroya un instant de son regard émeraude. La réponse du jeune homme ne tarda pas et il parla sans vraiment de colère, il devait juste être agacé que sa petite soeur se mêle de ça, c'était logique, il devait aussi vouloir régler ce 'problème' sans elle, mais cétait quand même pas de sa faute à elle si elle était entrée au mauvais moment, elle ne pouvait pas deviner que Mylène serait là...N'empêche qu'Elli ne put s'empêcher de penser qu'il ne gérait pas grand chose comme il pouvait le dire, encore une fois il n'avait pas du trop réfléchir avant, Mylène avait sauté sur l'occasion et maintenant tous les deux ne savaient pas ou ils en étaient. Comment Elli' le savait ?! Et bien parce qu'elle connaissait trop bien la relation qu'ils avaient eu et qu'elle connaissait aussi assez bien son demi-frère.

Pour finir, Alex lui demanda d'expliquer qu'elle était la connerie qu'elle avait faite et juste après Mylène proposa de partir. Le jeune homme lança un regard à Mymy et Elli en fit autant. Elle n'avait pas à congédier Mylène à la place de son frère et puis déjà qu'elle s'imposait comme ça chez lui. La jeune femme sourit à son amie et secoua la tête ne signe de dénégation
.

"Tu peux rester Mylène, j'en ai pas pour longtemps."

Puis se tournant vers Alex, elle se tortilla sur place, mal à l'aise car maintenant qu'elle était là, elle trouvait vraiment bête d'embêter son demi-frère avec ça. Plus elle y pensait et plus elle se disait qu'elle aurait du essayer de régler ça toute seule. Sauf que maintenant elle était là et elle ne pouvait pas juste quitter l'appartement comme ça sans donner d'explications.

"Je me suis engueulée avec mon père, fin c'est pas nouveau je sais, sauf que là il m'a dit que ma mère s'inquiétait pour moi -je l'ai quand même eu au téléphone hier soir et ça allait- et que si je continuais comme ça il débarquait à Etretat et me ramènerait à la maison. Du coup je lui ai crié dessus et j'lui ai raccroché au nez... J'sais pas quoi faire Alex, j'ai jamais fait ça et j'me sens mal d'avoir était aussi dure avec mon père..."

Tout en parlant elle avait grimacé à plusieurs reprises, elle détestait le conflit, sauf que plus ça allait et plus en en créait... Bref, elle se tourna encore une fois vers Mylène et décida qu'il était temps pour elle de les laisser, de toute façon Alex n'allait surement pas être d'un grand secours.

"Je voulais savoir si t'avais pas une idée pour moi... Mais je peux repasser plus tard, je voulais pas vous déranger avec mes petites histoires."

Elliana réenfila son manteau, ses yeux verts faisant l'aller-retour entre son frère et son amie. Ils étaient bien assez grand pour savoir ce qui était bon pour eux. Même si elle avait des fois des doutes. Et puis au pire elle parlerait plus tard avec l'un comme avec l'autre.
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Dim 20 Jan - 22:09

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

La journée qui devait normalement se dérouler sans encombres avait bien débuter, mais là autant dire que c'était le dawa total! J'étais comme prise entre le marteau et l'enclume et je ne savais pas vraiment comment m'en sortir. J'étais fière de m'être sortie d'affaire quand Elliana m'vait dit qu'elle ne s'attendait pas à me voir là. Le seul hic avait été sa petite remarque et du coup, elle avait deviné que c'était du pipeau. Mais Alex pris ma défense en quelques sorte quand il se dédouana de ce qu'il y aurait pu se passer et avait " remis en place" sa soeurette. Ensuite, j'avais demandé s'il volait que je les laisse seuls,Alex m'avait fait un petit regard tout mignon comme pour me dire de rester et Elliana m'avait affirmé qu'elle n'en aurait pas pour longtemps; Je leur fis donc un sourire puis je restai un peu en retrait, tout en écoutant l'histoire de la jeune femme.

Alors comme ça, elle s'était disputée avec son père. Je ne connaissais pas beaucoup le rapport père/fille entre Elliana et son père, tout ce que je savais c'est que leur relation se révélaient parfois houleuses mais jamais son amie n'avait agi comme ça. Du coup, je ne savais pas comment réagir et je laissai Alex gérer sa petite soeur. Par contre, quand elle repris son manteau et déclara qu'elle nous laissait de nouveau seuls et ne voulait pas nous embêter avec ses histoires je réagis

Euh... Tu ne va pas partir comme ça, si?

J'observai Alex un instant., un sourire radieux aux lèvres. je ne voulais pas que mon amie parte, maintenat elle pouvait rester. Moi et Alex n'allions pas retourner d'où l'on venait quand elle était intervenue. Cependant, peut-être avais-je eu tord de répondre aussi vite
.









Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mer 23 Jan - 20:50


‘‘ C'est si bon de te revoir... ’’

→ Alexandre.
Ou pas, ça dépend du point de vue...

Oh, elle pouvait toujours soutenir mon regard incendiaire ou me foudroyer du regard, elle savait pertinemment que ce n'était pas moi qui ferais profil bas le premier. Ne serait-ce que parce que j'étais chez moi et que je n'étais pas en tord, pour une fois. Après tout, c'était Mylène qui était venu, et je n'avais fais que me laisser prendre à son jeu. Je lui avais laissé de nombreuses portes de sortie, aussi, et donc autant vous dire que je n'avais pas à me prendre le chou pour ça. Si Elli' voulait me faire la morale, qu'elle trouve autre chose. Enfin bref, la jeune femme annonçait qu'elle n'en avait pas pour longtemps et que donc Mylène pouvait rester. Encore heureux hein. Par contre, elle n'avait pas vraiment l'air bien dans ses pompes, la cadette.

Elle finit par lâcher le morceau, mine de rien. Mais elle se foutait de moi là ou quoi ? Toute la tension que j'avais accumulée en quelques minutes, croyant qu'elle avait fait un truc vraiment grave s'envola aussi sec et je ne pus retenir un ricanement. Rien de froid et de méchant comme je pouvais avoir. C'était plutôt une belle moquerie, j'avoue. Je secouais la tête, le regard amusé. Bon, OK, c'est pas drôle pour elle, j'avoue, c'est pas ça le truc. Mais déjà, m'annoncer une connerie pour ça. Et puis après, le pire... Venir me demander des conseils. J'adorais mon père, c'était aussi réciproque. Mais alors ça se voit que vous n'avez jamais vécu dans le même appartement que nous. Les prises de bec, je connaissais, et c'était même très violent en général.

« Elli, qu'est-ce que je vais bien faire de toi ? Tu sais que j'ai cru qu'il y avait un truc grave ? Par contre, ce qui me fait rire c'est que c'est à moi que tu viennes demander conseil... Bref, laisse-le mariner jusque demain, ça lui fera du bien de se poser des questions un peu. Dis-lui simplement que tu es majeure et qu'aux dernières nouvelles de ta mère il n'y a aucun problème. Et que même s'il m'aime pas du tout du tout je suis là pour veiller sur toi et t'empêcher de faire des bêtises. Surtout, ne t'énerve pas, reste zen, même s'il hausse le ton. Et puis, juste pour ta gouverne, s'il vient te chercher... Je fais peut-être pas le poids mais je serais entre vous deux si tu décides de rester. Je t'ai jamais laissé tomber, je vais pas commencer aujourd'hui, OK ? »

Effet monologue, je sais. Elle proposa alors de nous laisser. Je levais les yeux au ciel. Non mais ces filles, un jour elles auraient raison de moi... C'était juste de quoi devenir fou. J'allais me faire moine, c'était mon destin.

« Non mais c'est le mot du jour ou quoi ? Pour maintenant que t'es là tu restes là, Mylène pareille. La première qui essaye de se carapater je l'attrape et je la lâche plus ! Je vous sers quelque chose à boire les filles ? »

Non c'est faux ! Je n'ai pas mangé de clown au petit déjeuner ! Il n'y a pas non plus eu d'alcool ou de joint ou de crack ou de n'importe quelle substance illicite. J'étais clean, là. Et je suis sérieux quand je vous dis ça. Bon, par contre là je n'aurais pas dit non pour quelque chose qui me fasse planer un peu histoire d'éviter la journée quoi. Mais ça faisait juste des plombes que je n'avais pas toucher à un truc pareil et je ne comptais pas recommencer. Ce qui s'était passé dans la rue restait assurément dans la rue. Enfin voilà, je me dirigeais vers la cuisine en attendant leur réponse.
Shtoum (c)

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Ven 25 Jan - 15:35

Elliana
Contrairement à ce qu'elle pensait, Alex lui répondit et Elliana s'étonna même qu'il ne parle autant. Non mais ils avaient l'habitude de parler ensemble, là n'était pas le problème, mais par contre niveau conseil pour son père elle ne s'attendait pas à autant. D'abord le fait qu'il ait cru que c'était plus grave ne l'étonna pas plus que ça, parfois elle avait le chic pour empirer la réalité, après tout tout le monde un jour ou l'autre c'est disputé avec son père. Et puis la remarque sur le fait qu'elle vienne le trouver pour ce problème tomba, elle était tout à fait d'accord avec lui, il n'y avait pas vraiment de très bonne raison qui fasse qu'elle pouvait demander des conseils sur sa relation avec son père à son demi-frère, sauf bien sur le fait que le jeune homme soit son demi-frère. Bref, elle sourit à la remarque puisqu'elle se disait la même chose, sauf que quand elle s'en était aperçu il était déjà trop tard.

La jeune femme acquiesça d'un signe de tête quand Alex lui dit de faire mariner son père, ce n'était pas vraiment une idée qui l'enchantait, loin de là même, mais en même temps il n'avait pas vraiment tord, peut être que son père avait besoin de voir que sa petite fille grandissait et qu'elle était libre de faire ses propres choix, même si ceux-ci n'étaient pas toujours bons. Ce qu'il dit ensuite serait surement le plus difficile car encore une fois son père risquait de mal le prendre et ce n'était pas du tout ce qu'elle avait envie. En même temps elle n'avait pas envie non plus d'avoir son père sur son dos... Des fois sa famille la fatiguait, elle adorait sa mère, mais bon le souvenir de ce qu'elle avait pu dire était toujours là et même si elle lui avait totalement pardonné, elle n'avait rien oublié. De même, sa soeur était géniale, elle l'aimait énormément et si elle faisait autant d'efforts avec ses parents c'était pour elle. Du coté paternel c'était une autre affaire, il avait eu du mal à digérer le fait qu'elle ne veuille pas vivre avec lui, ou au moins quelques temps dans l'année du coup la blessure qu'il avait créé avait du mal à se cicatriser et Elli n'avait pas réussi à tout lui pardonner, d'où sa relation un peu plus difficile avec lui.

Pour terminer son mini discours, Alex lui annonça qu'il était là pour s'interposer si jamais son père débarquait et cela fit sourire grandement Elli. Elle espérait bien ne pas avoir à en arriver là. Méditant un instant sur tout e qu'il venait de dire, la jeune femme décida qu'il était temps de partir, elle n'allait pas embêter Alex plus longtemps, surtout qu'il devait mieux avoir à faire avec Mylène, et cela même si elle désapprouvait totalement. Sauf que voilà, ni son amie, ni son frère ne voulait la voir partir. Suspendant son geste de mettage de manteau, elle secoua la tête en levant les yeux au ciel, non mais elle n'avait pas toute la journée non plus, dès le début d'aprem elle devait retourner travailler ! Alex leur proposa alors un truc à boire et tout en enlevant de nouveau son manteau elle répondit en souriant
.

"Si t'as de la vodka je veux bien... Ou alors un verre de Whisky..."

Non mais vous en faites pas, ce n'était qu'une blague, très mauvaise c'était certain, mais elle avait l'envie soudaine de vraiment embêter son frère, sauf que voilà, Mylène était également là et elle allait surement en prendre plein la tête aussi... Quand vous avez un demi-frère qui passe son temps à vous taquiner, ça devient une seconde nature... Elliana se tourna vers Mylène une fois Alex partit, en espérant qu'il ne lui serve pas ce qu'elle avait demandé sinon elle allait être très mal reçue au boulot.

"Dis moi qu'il s'est encore rien passé... Je sais que je me mêle de ce qui me regarde pas, mais... je me souviens très bien comment t'étais quand il t'a quitté et je peux t'assurer qu'il a pas changé. J'veux juste que tu sois sure de ce que tu fais..."

Elli connaissait Alex et savait qu'il laisserait le choix à Mylène, ce n'était pas le genre non plus à sauter sur une fille sans lui laisser le temps de comprendre, par contre Mylène pouvait très bien ne pas avoir plus réfléchi que ça et être tombé dans le piège, de s'être laissée avoir par les charme de son demi-frère.
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Zack Guevara
La Caliméro Râleuse !

Messages : 3002
Date d'inscription : 07/07/2011
▌EMPLOI : découpeuse pro.... siffle






MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   Mar 29 Jan - 15:07

C'est si bon de te revoir..


Alex' & Mylène

J'avais écouté le récit le récit d'Alex un sourire aux lèvres. Il venait de lâcher un pavé comme jamais il ne l'avait fait et je trouvais cela plutôt mignon. Oui, le fait qu'il s'inquiète pour sa soeur alors que ce n'était qu'une petite futilité d'après nous tous. Au moins la tension était redescendue c'était déjà. Je me sentais toujours aussi mal à l'aise et pas à ma place que tout à l'heure, à la différence que la bombe à retardement nommée Alex était désamorcée du coup j'étais plus calme quand même. Je les laissai donc régler leur problème en restant en retrait, je les écoutais parler puis quand Elli s'exclama qu'elle partait je la retins au même titre que son frère. Je souris puis me résigna quand le jeune homme avoua que si l'une d'entre nous voulait partir, il ne nous lâcherait plus. Je le taquinai donc

Tu sais que c'est une forme de kidnapping ça? Toujours un sourire aux lèvres j'ajoutai Je veux bien un verre d'eau s'il te plait

A vrai dire, j'avais un peu soif depuis notre étreinte mais je ne voulais pas gâcher un moment avec mon amour du coup, je n'avais rien dis. J'étais plutôt sereine jusqu'à ce qu'Elliana me prenne à part et me fasse promettes qu'il ne s'était rien passé. Je posai sur elle mon regard et lui souris, un sourire triste. Oui je me rappelais de l'état dans lequel j'étais quand Alex m'avait quittée mais que voulez vous, je l'aimais et je ne pouvais faire autrement que d'y retourner. Tant que je savais qu'il me désirait un peu je ne pouvais pas me résoudre à faire une croix dessus. Je sais c'était bizarre mais je n'y pouvais rien. Du coup, après une longue minute de silence j'avouai à Elliana ce dont elle se doutait déjà

Que veux tu que je te dises? Je suis toujours amoureuse de lui.

Je ne lui avais dit qu'a moitié que c'était déjà trop tard. Au moins, elle m'avait prévenue et je la remerciai d'un sourire.











Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: C'est si bon de te revoir....   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est si bon de te revoir....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives « A trier »-