Partagez | 
 

 Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Ven 27 Juil - 19:52

Camilla
La vie n'est faite que de bouleversements, de changements constants. Camilla avait décidé de provoquer ces changements. Elle voulait bousculer un peu son quotidien. C'est en ouvrant les yeux alors que le soleil faisait juste son apparition, qu'elle eut cette soudaine envie de bouger, de sortir de l'académie. Cela faisait une semaine qu'elle partageait de nouveau la vie de Jake, et elle avait encore envie de le crier sur tous les toits, de montrer au monde entier son bonheur. Sauf que dans le cas présent ce n'était pas une métaphore, c'était la pure vérité, le monde entier pouvait suivre leur relation. Bien sur ils étaient bien protéger dans l'enceinte de l'académie, mais dès qu'ils sortaient, ils devaient affronter les flashs des paparazzis.

Il était donc à peine 6 heures lorsque Cam' ouvrit les yeux, elle était allongée contre Jacob, ne bougeant pas, préférant le laisser dormir encore. Elle écouta juste le son de sa respiration lente, calmant les battements de son propre coeur. C'était une douce musique qu'elle pouvait écouter des heures, juste le savoir près d'elle la calmait, car même s'ils étaient de nouveau en couple, il lui arrivait de cauchemarder et de se réveiller en pleine nuit. Il n'y avait que le son de cette respiration et la caresse de ses mains qui arrivaient à calmer son coeur emballé. D'ailleurs elle s'était réveillée à cause d'un de ses moments de panique ou elle croyait perdre de nouveau cet homme dont elle était amoureuse. Tout en regardant dans le vide, Camilla se décida, elle voulait profiter de la journée, voulait profiter de Jake. Tout en réfléchissant à ce qu'ils pourraient faire, elle ferma les yeux, se laissant bercer par cette respiration.

Ce n'est qu'aux alentours de 7h30 que Camilla émergea pour de bon, elle s'était assoupie de nouveau et n'avait pas trop d'idée sur ce qu'ils pourraient faire, mais tant pis. Elle s'étira puis se redressa afin de mieux observer l'acteur. Il dormait tellement paisiblement. Elle se passa une main dans les cheveux, se frotta les yeux et se leva doucement. Oh et puis non, elle se rassit dans le lit, se rallongea même et se blottit contre Jake. Elle caressa son bras, remonta jusque sa joue puis colla sa bouche près de son oreille
.

"Jake... mon amour... réveille toi ! J'ai une idée pour passer la journée... Et pour ça tu doit te lever..."

Cam' embrassa la mâchoire du jeune homme avant d'atteindre ses lèvres. Elle caressa ses cheveux bruns, de nouveau son bras et finit par attraper sa main et jouer un instant avec.
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Ven 27 Juil - 21:34




Notre vie est déjà faite de petites routines agréables. Est-ce vraiment ce que nous voulons, encore jeunes? Non, sûrement. Autant casser les habitudes tout de suite, pour notre plus grand plaisir.

La nuit, tout était calme, l’air ne vibrait plus. Parfois, quand tout était trop calme, je m’éveillais en sursaut, trempé de sueur, avec la peur panique que Camilla ne soit plus là. Pour pallier à cela, on allait franchement s’installer tous les deux ! Parce que cela m’arrivait trop souvent. Et puis, depuis une semaine que nous étions de nouveau ensemble après mes conneries à répétition, nous vivions dans le même appartement à peu près tout le temps que nous avions de libre. Et cette nuit ne faisait guère exception. J’étais serein, Cam’ dans mes bras. C’était du plaisir, rien que du plaisir, de la sérénité surtout… Notre routine était plus ou moins de retour, pour notre plaisir. Bien entendu, j’étais un peu nerveux de manière général, soucieux de ne pas commettre un impair. J’avais assez donné ces derniers-temps.

C’est donc une nuit paisible qui m’attendit avec Camilla. Je la sentis plus d’une fois se réveiller et, par réflexe plus qu’autre chose, j’avais passé tendrement ma main dans son dos, lui montrant que j’étais là, que je ne partais pas. Bon, j’étais un peu crevé de ma journée précédente alors je ne m’étais pas trop réveillé, mais bon. Ce fut pour moi une longue nuit sans rêves, d’un sommeil agréable. En même temps, avec Camilla à mes côtés, je ne pouvais qu’être serein dans mon sommeil.

Au matin, alors que la jeune femme s’éveillait doucement, je paraissais toujours, inconscient de son éveil à mes côtés. Ce n’est que lorsqu’elle se blottit de nouveau contre moi que j’eus conscience de quelconques mouvements à mes côtés. Lorsqu’elle commença à caresser mon bras, je frémis, feintant de ne pas être éveillé. Je ne pus néanmoins lui résister beaucoup plus longtemps. Alors qu’elle me titillait, pour finir par me murmurer à l’oreille qu’elle avait une idée pour notre journée. J’eus un sourire, les yeux toujours fermés. Alors que ses lèvres se posaient sur les miennes, je l’embrassais avec plaisir, avant de la faire basculer sur le dos en riant. Je l’embrassais ainsi, taquin, avant de poser mon front contre le sien, mes yeux sombres dans son regard noisette.

« Salut toi… Alors, c’est quoi le programme du jour ? »

Suite à quoi je me levais, la levant avec moi pour la prendre dans mes bras dès le réveil. Eh bien oui, je l’avais et maintenant je ne la lâchais plus. Alors du coup, j’attendais quand même de savoir ce que l’on pourrait faire.



_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Ven 27 Juil - 23:09

Camilla
Durant la nuit Camilla, comme souvent s'éveilla à plusieurs reprise et toujours elle avait droit à une caresse dans le dos et elle même lorsqu'elle sentait le jeune homme réveillé, elle se blottissait contre lui. Bref, ils se réconfortaient l'un l'autre, c'était ce que chacun avait besoin, de se retrouver, et de passer du temps en la compagnie de l'autre.

Cam eut un peu de mal à enfin réveiller Jake, ou alors il l’embêtait à ne pas ouvrir les yeux, ce qui ne serait pas très étonnant. Et c'était cela car à peine avait elle posé ses lèvres sur celle du jeune homme que celui ci l'embrassait, au moins il était réveillé. Et très bien même puisque Jacob la fit basculer et elle se retrouva couchée sur le dos, Jake sur elle, riant tous deux. C'était une sacrément bonne journée qui commençait ! De nouveau leurs lèvres se trouvèrent et Camilla ne put que répondre à ce baiser, elle passa ses mains sur la nuque du jeune homme, se collant un peu plus à lui. Pour finir leurs lèvres se séparèrent et Cam' fixa le regard sombre de son compagnon en souriant. Elle resta accrochée à sa nuque, ne voulant pas le laisser partir.

La jeune femme fit bien de se tenir à lui car en un rien de temps elle fut soulevée du lit. Franchement, il n'y avait pas, ils devaient passer la journée ensemble, s'en était presque vital là. Bon d'accord, ça faisait une semaine qu'ils étaient de nouveau ensemble et tout le temps libre qu'ils avaient ils le passaient ensemble, mais là ce n'était même plus suffisant. Bref, l'idée qu'elle avait eu au réveil était juste parfaite, à croire que son subconscient pensait plus vite qu'elle... ce qui était en fait surement le cas
...

"Et bien pour commencer on va prendre un petit déjeuner et je me disais qu'on pourrait passer la journée à se balader, faire les boutique, enfin sortir d'ici..."

Toujours dans les bras de son amoureux, Camilla l'embrassa avec passion, de toute façon dans les bras de Jacob Cam ne pouvait pas faire grand chose et il n'y avait pas que dans ses bras qu'elle ne pouvait pas faire grand chose, quand il était face à elle, elle n'avait juste aucune chance. Elle attendit donc qu'il veuille bien la déposer au sol. Mais avant qu'il ne le fasse, elle expliqua le pourquoi elle voulait sortir de l'académie.

"J'ai besoin de passer du temps avec toi..."
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Sam 28 Juil - 0:04




Notre vie est déjà faite de petites routines agréables. Est-ce vraiment ce que nous voulons, encore jeunes? Non, sûrement. Autant casser les habitudes tout de suite, pour notre plus grand plaisir.

Notre relation, de nouveau, était fusionnelle, et nous savions toujours ce qui était nécessaire pour l’autre. Entre nous, avait-ce été le coup de foudre ? Déguisé, peut-être, oui. Car nous étions fait l’un pour l’autre, c’était impossible de dire le contraire. C’est pourquoi je prenais le temps de taquiner ma moitié dès le réveil. Je savais que nous ririons aux éclats. Et je ne m’étais pas trompé. Cam’ répondait avec plaisir à la moindre de mes sollicitations, ne serait-ce que la plus subtile. C’était nos petits rodages, venus avec le temps.

Bien entendu, elle était plus ou moins coincée dans mes bras, et elle ne pourrait partir que lorsque je la lâcherais. C’est donc dans mes bras qu’elle m’exposa ses plans après un baiser passionné auquel j’avais répondu sans me faire prier. Hum, ça me plaisait bien comme programme. Ainsi, je la laissais filer après un nouvel et tendre baiser. Un sourire aux lèvres, je lui répondis :

« Bonne idée. Tu sais où tu veux aller ? Un peu de temps en tête à tête nous fera le plus grand bien. »

Bon, d’accord, elle était au sol mais je l’avais de nouveau capturée pour l’embrasser une fois de plus, avant de l’emmener dans la cuisine. Là, je la lâchais pour un bon bout de temps avec un soupir. Je la regardais avec une moue ennuyée d’avance. Je n’aimais pas trop l’exercice suivant.

« Je dois te laisser un peu, histoire de libérer ma journée… Je vais planter mes rendez-vous, donc ça risque de prendre un peu de temps. J’arrive. »

Eh bien oui, j’allais sortir pour ça. J’embrassais une fois de plus Camilla avant d’aller en vitesse enfiler un jogging et un tee-shirt gris avant de m’éclipser une dizaine de minutes, enchaînant entre coups de fils et distribution des rations de nos chevaux, avant de revenir. Le tout en footing, s’il vous plaît ! Et sans petit-déjeuner, oui, je sais, ce n’est pas bien. Je rentrais donc, un peu essoufflé. Direction la cuisine, où je déposais un paquet de croissants. Moi, parfait ? Vous exagérez, allons !

« Sorry. J’ai fait aussi vite que possible et, au moins, nous avons notre journée devant nous..! »



_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Sam 28 Juil - 0:38

Camilla
Les amoureux passaient leur temps à s'embrasser, mais bon, ils avaient perdu du temps durant plusieurs semaines alors ils devaient bien se rattraper ! Cam' eut le droit donc à un nouveau baiser tendre de la part de son amoureux et elle fut enfin libérée des bras de Jake. Bon d'accord, elle adorait être portée par l'acteur, mais c'était moins pratique de faire ce que l'on veut porté par quelqu'un. En tout cas Jacob était d'accord pour passer sa journée avec la jeune femme et elle en fut très heureuse, après tout il avait pas mal de responsabilités et aurait pu refuser... Avant qu'elle n'ait put répondre, le jeune homme l'embrassa de nouveau et elle s'accrocha de nouveau à lui. Oui la demoiselle ne pouvait se passer de son compagnon et la moindre opportunité qu'elle avait de le toucher, de se coller à lui ne lui échappait pas. Et c'est donc en suivant Jake dans la cuisine qu'elle répondit.

"Je ne sais pas trop... Je me suis dit qu'on pourrait pousser jusque Paris... Ça fait un moment que je n'y suis pas allée..."

Camilla ne put s'empêcher de faire la grimace lorsqu'il lui dit qu'il devait la quitter pour pouvoir avoir sa journée. Bah quoi, elle voulait passer sa journée avec lui et la journée était commencée depuis qu'ils étaient réveillés, mais bon, c'était normal qu'il doive s'absenter un moment pour se libérer. Elle le laissa donc partir avec un pincement au coeur. Durant l'absence du jeune homme Cam' ne traîna pas non plus, elle prépara le café, mis la table et alla même choisir ce qu'elle pourrait porter pour cette journée. D'abord le soleil brillait et une douce chaleur entrait par la fenêtre ouverte. D'ailleurs par moment Camilla jetait un coup d'oeil dehors et elle put voir passer Jake qui courrait.

Enfin l'acteur revint, Cam' était dans la cuisine à la fenêtre en fait, elle regardait les pâtures et les quelques chevaux déjà sortis. La journée était magnifique, parfaite pour la passer en amoureux. Lorsque la jeune brune entendit la porte se refermer, elle se retourna et vit Jake avec un paquet de croissant dans les mains. C'est avec un immense sourire qu'elle le rejoignit et se blottit tendrement contre lui. Oui, chaque fois qu'il disparaissait, même pour si peu de temps, elle avait ensuite besoin de se rassurer, de coller son compagnon
.

"J'ai pu préparer le petit déj'... et puis comme tu dis, maintenant on a la journée pour nous."

C'est avec un immense sourire qu'elle s'empara de la main du jeune homme et le tira sur une chaise avant de s'installer sur lui. Elle passa une main dans les cheveux bruns de l'acteur, l'embrassa tendrement. Et puis le café fini de passer et elle se libéra des bras de Jacob afin de verser la boisson dans les tasses. Cam' s'installa ensuite à sa place et commença le petit déj'.

"Sinon t'as une préférence pour le lieu aujourd'hui ?!"

code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Sam 28 Juil - 14:53




Notre vie est déjà faite de petites routines agréables. Est-ce vraiment ce que nous voulons, encore jeunes? Non, sûrement. Autant casser les habitudes tout de suite, pour notre plus grand plaisir.

Alors comme ça elle voulait aller sur Paris? Bonne idée. Je connaissais un peu la capitale française, pour y avoir fait quelques avants-premières et quelques soirées, et puis il y avait pas mal de boutiques, de quoi faire quelques petits cadeaux à ma compagne. Et puis c'était un peu la ville des amoureux aussi. Et au moins on quitterait Etretat. Je lui souris, taquin, prêt à l'embêter encore un peu.

« Mhhh, ça mérite réflexion... »

Avant de l'embrasser. Je finis par partir, pas très content de devoir la laisser, mais je fis plutôt vite, histoire de rentrer rapidement après avoir finis ce que j'avais à entreprendre avant notre journée en amoureux. C'est ainsi que je revins au pas de course chez moi, pour retrouver ma compagne. C'est bien entendu avec plaisir que je la pris dans mes bras dès mon retour, alors qu'elle était déjà venue se blottir contre moi. C'est à ce moment qu'elle annonça avoir préparé le petit déjeuner.

« Tu es juste parfaite mon cœur..! »

Et puis bon, comme d'habitude, je me laissais emmener dans la cuisine, où nous continuâmes à nous bécoter, elle sur moi. Et c'était avec plaisir. Sans compter sur le café, qui mit fin à notre câlin. Je pris ma tasse, tandis qu'elle s'asseyait à sa place. Je bus une gorgée chaude - sans me brûler, habitude oblige! - avant de répondre à sa question, posément, pour une fois. Il fallait bien que j'ai parfois un peu de calme, plutôt que de rester comme un jeune insouciant.

« Paris, c'est une bonne idée. Il nous faut deux heure trente pour y être, deux heures si je peux rouler un peu... Tu as quelque chose de prévu demain? On pourrait y passer la nuit et rentrer demain soir, par exemple... »

Ben quoi? J'avais réfléchis, pour une fois, et je trouvais que c'était une bonne idée, on aurait du temps rien que pour nous deux. J'avalais plutôt rapidement mon petit déjeuner - léger d'ailleurs, juste un café.


[/quote]

_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Sam 28 Juil - 15:22

Camilla
Le jeune homme rentré, Cam' alla donc se blottir contre lui et elle sentit ses bras autour d'elle. Voila l'endroit qu'elle préférait au monde, les bras de Jacob, elle s'y sentait tellement bien, c'était un lieu rassurant, plein de tendresse et d'amour, de passion parfois. Elle pouvait entendre le doux son du coeur battant dans sa poitrine lorsqu'elle posait l'oreille sur son torse, elle respirait à plein nez son parfum. Bref, ils pouvaient se trouver n'importe ou, elle était chez elle là ou lui était. Bref, elle lui annonça que le p'tit déj' était prêt et elle eut droit à un compliment de la part de Jake. Si elle était parfaite, lui était tout simplement un Dieu... Oui la demoiselle se sentait un peu inférieur à son compagnon, rien de bien méchant, elle était juste folle de ce qu'il était, de ce qu'il faisait et comparé à ce qu'elle pouvait faire ou être, elle n'était pas grand chose.

Arriva le moment de déjeuner et donc de se décoller de l'acteur. Camilla se servit dans les croissants, il faut dire qu'elle avait perdu pas mal de poids durant l'absence de Jake et elle comptait bien reprendre les quelques kilos manquants. En plus de cela elle devait avouer qu'elle avait une faim de loup, sans jeu de mots s'il vous plait. Son petit déjeuner fut donc composé de deux croissants à la confiture, de sa tasse de café et d'un verre de jus d'orange. D'accord, Jake devait l'attendre car il ne mangeait rien, mais ce n'était pas sa faute si elle avait faim... Alors qu'elle venait de commencer de manger, l'acteur lui proposa quelque chose, une idée alléchante qu'elle ne pouvait refuser ! Surtout qu'elle ne bossait plus vraiment ces temps ci et puis son étalon pourrait bien se passer d'elle durant deux jours
...

"J'aime beaucoup cette idée ! Et à part Bye Bye je n'ai rien à faire, enfin rien de bien important..."

Camilla réfléchit un instant tout en mangeant son croissant. C'était bien beau tout ça, mais du coup elle allait devoir préparer un mini sac de voyage et pour cela il fallait qu'elle repasse à son appart' parce que même si elle avait quelques vêtements dans celui de Jake, elle n'avait pas tout ce qu'elle souhaitait...

"Du coup je dois faire un saut à l'appart'... quelques affaires à récupérer."

Elle n'en dit pas plus, de toute façon il verrait bien assez tôt de quoi elle parlait... Elle même ne savait pas trop ce qu'elle pouvait embarquer, surtout que ce n'était que deux jours, alors elle avait intérêt à bien choisir. Et puis pour le moment ils n'étaient pas partis, Camilla souhaitait prendre une douche rapide avant... D'ailleurs s'il voulait l'accompagner, elle ne serait peut être pas si rapide que ça... . C'est sur ces pensées que la brunette finit son verre de jus d'orange et commença à ranger la cuisine. Pas question de tout laisser en plan, même si elle avait des tas d'idées pas très correctes en tête. Et ces idées pas très correctes se lisaient très bien sur son visage, elle avait envie du jeune homme, il n'y avait pas d'autres mots, et cela se ressentait dans le moindre geste, le moindre regard... Ils n'étaient peut être pas encore partis à se rythme...
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Sam 28 Juil - 19:52




Notre vie est déjà faite de petites routines agréables. Est-ce vraiment ce que nous voulons, encore jeunes? Non, sûrement. Autant casser les habitudes tout de suite, pour notre plus grand plaisir.

Il fallait toujours que quelque chose nous sépare, nous poussant à nous décoller. Bon, d’accord, nous avions été séparés pendant plusieurs semaines sans en mourir. Ok, ok, ça avait été tout comme, je suis obligé de l’avouer. Eh bien oui ! C’était un supplice de ne plus la voir, de l’aimer et de la repousser par ma bêtise. Du coup, l’un comme l’autre avions besoin de rattraper ce temps bêtement perdu par ma faute. En tout cas, il fallait bien déjeuner. Surtout Camilla d’ailleurs, parce qu’elle avait sacrément maigri et que j’avais un peu peur qu’elle dépérisse petit à petit comme ça. Mais bon, elle mangeait de bonne faim, sans se faire prier, et ça me faisait plutôt plaisir.

Camilla semblait apprécier l’idée. Après tout, un week-end, c’était toujours mieux qu’une journée ! Nous aurions du temps pour nous. Sans compter que je ne disais pas cela sans mon idée. J’avais un ami – bon ok, on est tous amis dans le métier, ça vaut mieux qu’ennemis – qui possédait une splendide villa avec vue sur le champ de mars et la tour Eiffel. Il me devait un service après un piston pour un bon film. Du coup j’allais lui demander de me le prêter, sinon je trouverai bien un hôtel sympa. Oui, je sais, Paris c'est hors de prix, mais pas pour moi. Une broutille. Ainsi, Camilla m’annonça qu’elle n’avait rien de prévu et je souris, plutôt content. Puis elle me dit devoir faire un saut jusque chez elle.

« Je pense pouvoir t’attendre jusque-là. Et puis j’ai aussi un petit sac à faire. »

Suite à quoi nous débarrassâmes la table et la cuisine dans un concours de baisers, câlins et autres petits gestes pendant que nous rangions tout cela. Oh, je n’étais pas contre son idée, loin de là, mais il fallait que je garde la tête froide pour conduire si je voulais ne pas finir dans le décor. Vous imaginez le titre dans les tabloïds ? C’était un sale truc ça… J’avais finalement attrapé Cam’ au vol, la plaquant contre moi avec tendresse, pour l’embrasser dans le cou. Oh, j’aurai absolument bien voulu répondre à son désir, mais d’un côté, il fallait bien quelqu’un qui garde les pieds sur terre entre nous deux. C’était mon tour.

« Vas prendre ta douche, je règle les détails de notre logement. Champ de mars, ça te plaît ? »

Oh, j’étais taquin et avec les nerfs à fleur de peau, ça, c’était sûr et certain. Il n’aurait pas fallu qu’elle insiste beaucoup pour que je file à la douche avec elle, mais il fallait bien que je garde mon sang froid. Plus facile à dire qu’à faire quoi…



_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Sam 28 Juil - 22:22

Camilla
Camilla devait avouer qu'elle ne se souciait pas du tout du prix que pouvait mettre Jake dans ce week end, surtout qu'elle ne demandait pas grand chose, elle aurait même pu dormir sur un banc tant qu'il était là... Pas très romantique certes, mais ce n'était pas le plus important.. Apparemment il était aussi ravi qu'elle de sortir de l'académie. C'était une excellente idée qu'elle avait eu là ! Et puis bon, il y avait ce laps de temps ou ils seraient séparés, celui ou tout deux devraient préparer son sac afin de partir ensuite. D'accord, ils savaient l'un comme l'autre qu'ils se reverraient et cela très rapidement... Mais c'était toujours trop.

Tout en débarrassant donc, Cam' et Jake se cherchèrent, entre bisous, câlins et caresses en tout genre, sans compter les nombreux regards, la table fut un peu longue à se vider, mais c'était tellement agréable de se chercher ainsi. Surtout que pour le coup Camilla n'était franchement pas raisonnable, elle savait qu'elle aurait le jeune homme pour elle pendant 2 jours, mais non, elle ne pouvait pas attendre. Jake quant à lui réussissait à garder un semblant de sang froid, ce qui amusa beaucoup la brune. Une fois tout rangé, la jeune femme se retrouva plaquée contre l'acteur et elle sentit son coeur s'emballer quand il frôla une première fois son coup de ses lèvres. Elle pencha la tête en arrière en riant. D'accord, il avait aussi envie de plus que ces câlins mais se retenait. Respectant son choix, elle ne le chercha pas plus. Ils auraient bien toute la soirée et même toute la nuit pour faire ce qu'ils souhaitaient. Et puis le jeune homme l'envoya à la douche et elle ne put s'empêcher de sourire à ce semblant d'ordre. Il lui proposa ensuite les champs de mars et comme réponse elle commença par un baiser tendre
.

"Tant que je sais que je vais passer la nuit avec toi tu peux bien m'emmener ou tu veux... Mais l'idée me plait bien."

Après un dernier baiser passionné, elle se libéra de l'étreinte de son compagnon en souriant. Il fallait quand même qu'elle aille prendre sa douche, de un parce que c'était habituel et de deux parce qu'ainsi ses hardeurs seraient certainement retombées, un peu... Camilla hésita entre la douche chez Jake ou dans son propre appart'. Elle opta pour la seconde solution, au moins elle n'aurait qu'à choisir la tenue qu'elle souhaitait vraiment. Elle se rapprocha donc de nouveau du jeune homme.

"Je vais directement à l'appart', je te rejoins dès que j'ai fini..."

Cam' l'embrassa encore, elle en profita pour faire glisser l'un de ses mains dans celle de l'acteur, alors que l'autre caressait sa joue. Pour finir elle se recula et ne lâcha la main de Jacob que lorsque leurs deux bras furent tendus. Elle quitta l'appartement sans regarder en arrière sinon elle aurait fait demi-tour...
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Sam 28 Juil - 23:56




Notre vie est déjà faite de petites routines agréables. Est-ce vraiment ce que nous voulons, encore jeunes? Non, sûrement. Autant casser les habitudes tout de suite, pour notre plus grand plaisir.

L’ambiance était chaud patate. A vrai dire, mieux valait que je garde un soupçon de sang-froid, sinon j’aurai sûrement dévoré Camilla… Enfin voilà, vous me comprenez quoi ! Mais non, rien d’aussi fort ne se passa, puisque que nous faisions cela de manière furtive, sans nous attarder. Un baiser, une caresse, un regard, rien ne s’attardait. Ou alors nous aurions mis la journée à ranger la table du petit déjeuner, ce qui dura quand même un peu plus que de raisons. Mais finalement, Cam’ s’avoua contente de la destination, même si elle s’en fichait un peu, d’après ses dires. Elle serait bien contente, une fois là-bas. Ce serait un plus.

« Alors disons que ce sera encore mieux que sur un simple banc, dans ce cas-là… »

Oh, je n’étais pas en reste niveau désir, mais c’était juste qu’il y avait des moments pour ce genre de choses et que pour le coup ce n’était pas le moment. Il fallait qu’on se prépare et tout le toutim, avant de partir. On avait quoi, deux bonnes heures de route, depuis l’appart’ ? Oui, approximativement. Tout dépendait de comment je roulais. Nouveau baiser passionné. Oh oui, ça nous gérions à la perfection. Mais si elle continuait, j’allais la dévêtir vitesse grand V ! Non pas que ce soit une pensée désagréable, loin de là même mais… Non je devais absolument réfléchir pour ne pas agir comme cela. J’avais dit non, pour le moment, et je me devais de continuer dans mon idée, ne serait-ce que pour la suite. Je devais être calme et reposé pour prendre le volant, au risque de me tuer sine qua non. Allez-y, rigolez, mais je serais en vie demain, moi. Et Camilla aussi, c’est une évidence !

Dernier baiser, avant-goût de séparation. Je posais ma main libre sur sa joue, doucement. Puis elle rompit le contact et s’éloigna lentement. Je sentais que c’était à contrecœur. C’est pourquoi, alors qu’elle passait le seuil, je lui lançais :

« Je serai peut-être plus rapide que toi, j’arrive. »

Puis ce fut le branle-bas de combat. Déjà, j’avais embarqué un jean sombre, ainsi qu’une chemise blanche à longues manches, ainsi qu’un pull à col en V gris. C’était un peu une tenue à la Edward dans Twilight, si vous voyez le genre. Mais c’était aussi mon style pour sortir. Quoi ? Vous m’imaginiez vraiment sortir en costard cravate ? Ou en survêt’ sweat-shirt ? J’allais à Paris avec mon amour, je vous rappelle… En même temps, j’avais appelé et j’avais bien la villa du champ de mars. Puis j’avais filé à la salle de bain pour me laver, m’habiller, me raser et tout le tralala. J’étais bientôt pire qu’une fille. Mais je prenais soin de mon apparence, mon outil de travail. J’avais pas mal souffert ces derniers temps, allant jusqu’à maltraiter mon corps plus ou moins, et cela s’en ressentait encore désormais. J’avais enfilé un jean clair, effet délavé et un peu usé d’une grande marque – non je ne cite pas, ce n’est pas beau de faire de la pub – ainsi qu’un polo noir, le tout assorti d’une paire de chaussure de villes en cuir noir et d’une veste en cuir noire. Waouh, la monochromie par ici… J’embarquais mon nécessaire à toilette – une vanity énorme – avant de fermer ma petite valise et de me rendre jusque chez Camilla.

Elle devait avoir eu le temps de s’être préparée, du moins en partie, et je n’aurai qu’à l’attendre. Pourtant, au moment de pousser la porte, je ressentis comme un malaise, le besoin maladif de me précipiter à toutes jambes à l’intérieur. La main sur la poignée de porte, les yeux fermés une seconde, je vis défiler les images encore fraîches devant mes yeux. A peine quelques jours, deux semaines peut-être. J’entrais, livide. J’étais dans l’incapacité de retrouver mon calme. J’avais peur, oui. A peine passai-je la porte d’entrée que je déposais mes affaires et appelait, cherchant à me rassurer :

« Mon cœur ? »



_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Dim 29 Juil - 0:36

Camilla
La réponse de Jake sur le lieu dans lequel ils allaient passé la nuit la fit sourire, il lisait dans ses pensées ou quoi ?! Justement elle se disait qu'un banc suffirait et hop, il le mentionnait. C'était une drôle de coïncidence qui plaisait beaucoup à Camilla. Un heureux hasard, qui montrait qu'ils étaient sur la même longueur d'onde. Bon ce n'était pas la première fois que ça arrivait, surtout que maintenant ils se connaissaient presque par coeur et pouvaient répondre au moindre geste de l'autre. C'était sa une vraie relation ?! Un partage, un échange constant ! Surement et Cam' appréciait tout ce qu'elle vivait dans son couple, même s'il pouvait y avoir de petits accrochages, chose qui n'était pas encore arrivée depuis qu'ils étaient de nouveau ensemble, cela permettait de pimenter un peu leur vie, de la rendre moins monotone.

Alors que la jeune femme s’apprêtait à passer le seuil de la porte, elle entendit la voix de Jake et se retourna par réflexe. Comme ça il voulait la rejoindre... Pas de problème, même si elle ne comptait mettre des heures à se préparer, c'était surement plus judicieux car même si le jeune homme avait tendance à prendre du temps dans la salle de bain, il n'y avait aucun doute que Cam' en prenait encore plus, surtout qu'elle devait faire son sac et que juste ça c'était pas gagné d'avance. Bien sur elle avait des idées, mais ce ne serait qu'en face de ses affaires qu'elle pourrait faire un choix. Camilla répondit donc un "d'accord" avant de fermer la porte et de rejoindre son appartement. Elle avait embarqué avec elle son sac à main, au moins ils n'auraient pas à repasser par l'appart' de Jacob.

Une fois dans son propre studio, la brune posa son sac, et se dirigea directement dans sa chambre, elle sortit une petite valise qu'elle posa ouverte sur son lit puis se planta devant son armoire. Pour commencer, il lui fallait une tenue pour ce jour... Elle opta pour une robe grise avec pour motif de grosses fleurs joliment dessinées en rouge et magenta. La robe lui arrivait au dessus du genou, en réalité à environ 10 cm au dessus du genou, mais bon... de même elle avait un léger décolleté et avec le soutif approprié, on aurait l'impression qu'elle ait un peu plus de poitrine que normalement. Trouvant donc les sous vêtements qu'il lui fallait, elle déposa ses affaires là sur le lit à coté de la valise. Vint ensuite le choix de la tenue du lendemain. Se fut assez rapide, elle prit une jupe noire qui lui arrivait mi-cuisse et un débardeur blanc à motifs noirs et rouges. Elle fourra donc ces vêtements dans la valise en y ajoutant de nouveaux sous-vêtements, une tenue qu'elle se gardait sous le coude pour la soirée et elle partit enfin à la salle de bain.

La douche fut rapide, pas la peine de s'éterniser, mais elle lui fit le plus grand bien, elle était de nouveau calme et prête à affronter la route qui les attendait. Bon d'abord elle devait s'habiller, chose qu'elle fit rapidement, elle sécha à moitié ses cheveux, le reste sécherait en voiture et termina par son maquillage. Elle en était au parfum, elle avait donc finit de se préparer quand elle entendit la porte de son appartement s'ouvrir. A peine ce bruit retentit que la voix de Jake résonna dans la pièce et Cam' y lut toute la souffrance du jeune homme. Il n'était que très rarement venu chez elle depuis qu'elle avait essayé de mettre fin à ses jours et c'était toujours en sa compagnie. L'angoisse de Jake fit accélérer les battements du coeur de Cam' et elle n'eut que pour choix de se précipiter dans ses bras. Elle remarqua son teint pale et s'en voulut de le faire souffrir ainsi. Une fois dans ses bras, elle se serra contre lui
.

"Je déteste ce que ça te fait de venir ici... J'suis désolée Jake..."

Elle se décolla légèrement, juste assez pour planter son regard noisette dans celui de l'acteur et de l'embrasser ensuite, ce n'était pas l'un de ses baisers passionnés, enivrants, qui vous font perdre la tête, mais l'un de ceux qui sont doux, tendre et qui peut ressembler à une promesse d'amour. Tous deux souffraient encore de ce que chacun avait fait vivre à l'autre et les choses étaient parfois plus compliquées, comme en cet instant... Attrapant la main de l'acteur, la jeune femme l'emmena dans la salle de bain ou elle avait déposé une trousse de toilette ou siégées déjà quelques affaires. Elle jetait souvent des coups d'oeil à Jacob tout en mettant les derniers produits nécessaires dans la trousse. Quand elle eut terminé, elle se tourna vers le jeune homme.

"Attend moi là une seconde, j'arrive..."

Elle sortit donc de la pièce mais ne put s'empêcher de laisser courir ses doigts sur le torse du jeune homme en le quittant. Camilla passa dans sa chambre afin de mettre la trousse de maquillage dans la valise et de refermer celle ci après y avoir ajouté un gilet rouge. Au passage elle récupéra le pendentif que Jake lui avait offert à la St Valentin et le rejoignit afin qu'il puisse le lui mettre.

"je pourrais le faire toute seule, mais je trouve que ça perd de son charme..."

Cam' lui adressa un magnifique sourire tout en tendant le collier au jeune homme. Elle le laissa ensuite faire. C'était toujours un plaisir de sentir les doigts de son amoureux courir sur sa clavicule, caresser le bas de sa nuque et sentir son souffle sur elle. D'accord, c'était super kitch et alors, elle était devenue hyper romantique là petite Cam', et surtout hyper sensible sur tout ce qui concernait Jacob...
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Dim 29 Juil - 23:51




Notre vie est déjà faite de petites routines agréables. Est-ce vraiment ce que nous voulons, encore jeunes? Non, sûrement. Autant casser les habitudes tout de suite, pour notre plus grand plaisir.

Tant que je ne m’étais pas approché de chez elle, tout allait bien. Mais ce fut une impression de malaise, d’angoisse intense qui me submergeait désormais. Je pris sur moi pour entrer sans pour autant me précipiter. A l’intérieur, les souvenirs violents me submergèrent avec trop de force, mes efforts pour me calmer étaient vains, vraiment. Ma voix était chargée de tout le négatif que je ressentais ici. Je n’y pouvais rien, même avec les plus grands efforts du monde et tout le talent du monde. Je ne pouvais plus y venir, sous peine d’être en proie à de violents cauchemars éveillés.

Lorsque Camilla arriva à toute allure pour se blottir dans mes bras, je sentis un fort soulagement immédiat. Je posais mon menton sur le sommet de sa tête, respirant profondément, instantanément calmé par sa présence contre moi. Je fermais mes bras autour d’elle, posant mes mains sur ses hanches. Lorsqu’elle s’excusa, je posais mes lèvres dans son cou, avant qu’elle ne s’écarte légèrement, nous permettant d’échanger un baiser tendre. J’étais rassuré, serein presque.

« C’est rien. Je n’étais juste pas encore rentré seul. »

Je lui souris, repoussant du bout des doigts une mèche de cheveux qui avait glissé le long de son visage et devait d’ailleurs lui gâcher un peu la vue. Suite à cela, je la suivis sans me faire prier jusque la salle de bain, entrelaçant mes doigts avec les siens. Bien entendu, elle fit sa trousse de toilette une fois à la salle de bain, mais je sentais qu’elle faisait gaffe à moi, un peu comme si c’était moi qui pouvait avoir une réaction instable lorsque je me retrouvais face au mur. J’avais donc toujours – ou aussi souvent que possible – une main sur les hanches de Cam’. Lorsqu’elle sortit, ma main effleura son bras tandis qu’elle filait entre mes doigts.

« Avec impatience mon cœur. »

Et c’est ce que je fis. Bien entendu, elle revint vite, et elle eut le droit à mon sourire en coin qui la faisait toujours fondre, histoire de lui montrer que j’allais mieux. Et puis elle me demanda de lui mettre le pendentif que je lui avais offert à la St Valentin et c’est avec un sourire espiègle que je le fis, laissant par la suite mes doigts courir le long de ses épaules. Suite à cela, je l’embrassais à la base du cou, avant de lui demander, calmement :

« Mademoiselle est-elle prête pour faire route jusque Paris ? »

Parce qu’il était peut-être bien temps d’y aller !



_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Clarissa Charmant
Admin Morue; La graphiste de la bande (a)

Messages : 4157
Date d'inscription : 16/09/2008
▌AGE : 24


Carte d'identités
Pseudo:
Autres comptes:
Personnages sur le compte:





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Lun 30 Juil - 0:28

Camilla
Même si leur couple était de nouveau formé, il y avait quelques brèches, des trous qu'ils n'avaient pas encore réussit à remplir, en fait ce n'était pas des espaces vides qu'il y avait, mais plutôt des choses en trop, comme des bagages trop lourdes à porter mais qu'on ne peut pas abandonner pour autant. Avec le temps ces valises s'amoindriraient, c'était certain, mais il n'y avait que le temps qui pouvait leur faire oublier en partie ce qu'ils avaient vécu récemment. De plus, il était également certain qu'ils vivraient avec ses bagages durant toute leur vie, peu importait ce qu'il pouvait se passer, ses terribles moments faisaient partis de leur passé, et donc aussi un peu de leur présent. Bien sur, éviter les lieux ou les pires choses étaient arrivées serait une bonne solution et en y réfléchissant bien, il s'agissait presque uniquement de l'appartement de Camilla. En effet, leur rupture avait eu lieu dans le salon de l'appartement et la tentative de suicide s'était terminée dans la chambre. D'ailleurs même Cam' préférait nettement passer du temps dans l'antre de son compagnon, c'était un lieu qui portait uniquement la marque de leur amour, pas de drame, pas de cris, pas de larmes...

Jacob sembla se calmer bien vite une fois qu'il eut Cam' dans les bras et cela la rassura. Elle n'aimait vraiment pas faire souffrir cet homme, elle ne voulait que son bonheur. Mais voila, dans ce lieu c'était assez difficile elle devait l'avouer. La jeune femme eut droit à un baiser dans le cou, une des spécialités de Jake elle devait avouer. Mais cela ne la rassura pas plus, elle savait le mal être qui l'habitait et savait aussi qu'il lui faudrait un peu de temps avant de retrouver tous ses esprits et de se sentir mieux. sa réponse en tout cas confirma que c'était bien parce qu'il venait ici seul depuis qu'il l'avait trouvé allongée sur son lit à attendre la mort. Et même s'il lui disait que ce n'était rien, elle n'en crut pas un mot, en tout cas pour elle ce n'était pas rien, elle ne pouvait dire à quoi ça correspondait, mais pas à rien c'était sur ! Le jeune homme repoussa une mèche de cheveux qui était venu se mettre devant ses yeux, Cam' frôla cette main et entrelaça ses doigts avec les siens afin de l'amener dans la salle de bain.

Dans la salle de bain Camilla s'affaira donc à préparer ses affaires. Elle avait droit à une main sur la hanche de la part de Jacob, ce qui montrait bien qu'il n'était pas totalement remis de ses émotions. Une nouvelle fois elle s'en voulut. Pourquoi avait elle fait une telle bêtise ?! Bien sur qu'elle avait souffert le martyr quand elle avait vu Jake et son amie, bien sur qu'elle n'avait pas réfléchi un instant en essayant de se tuer. Mais maintenant c'était lui qui souffrait, lui qui revivait cette bêtise à chaque fois qu'il franchissait le seuil de l'appartement. Pour Camilla ce n'étaient que de vagues souvenirs, comme un mauvais rêve. Elle ne se souvenait que vaguement ce qu'elle avait fait, l'esprit bien trop torturé par ce qu'elle avait vu.

Alors qu'elle quittait la pièce, elle sentit les doigts du jeune homme sur son bras et comprit à quel point il lui ne coûtait de la laisser ainsi s'échapper, même s'il ne s'agissait que de quelques secondes. Pourtant quand elle revint, Cam' eut droit à ce sourire en coin qui la faisait fondre, elle y répondit avec joie. C'était en quelque sorte le moyen qu'avait Jake pour lui dire qu'il allait mieux... Elle le laissa donc lui mettre le pendentif et quand il fit glisser ses doigts sur ses épaules un frisson la parcourut, c'était quand même très très agréable comme caresse... Jake termina pas un baiser dans le cou et Camilla se dit une nouvelle fois qu'elle adorait quand il faisait ça ! Il s'adressa ensuite à elle et pour lui répondre elle lui fit face en souriant
.

"La route n'est pas ce que je préfère, mais comme je suis assurée de t'avoir pour moi pendant deux jours je peux bien endurer ça..."

La jeune brune alla récupérer une paire de sandales noires et grises ayant un court talon qu'elle enfila avant de prendre sa valise et son sac à main. Elle était prête à passer deux bonnes heures en voiture !

"Allons y !"

Et ils prirent la direction de la cours afin de mettre leurs bagages dans la voiture et d'y monter ensuite.
code by stitch

_________________


and the others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Alexandre L. Leroy
Admin Bloody; La plus méchante (a)

Messages : 5083
Date d'inscription : 04/05/2010
▌AGE : 21
▌LOCALISATION : Tu voudrais savoir hein?
▌EMPLOI : Flemmarde à plein temps!
▌HUMEUR : Un plus un ça fait trois :3


Carte d'identités
Pseudo: Bloody
Autres comptes: Grégoire E.-G. Carpentier ; Ruby C.-M. Delcourt
Personnages sur le compte: Alexandre L. Leroy ; Gwen Lemerle ; Gaël C.-J. Fournier ; Jérémy Y.-M. Ambroziewicz





MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   Mar 31 Juil - 12:08




Notre vie est déjà faite de petites routines agréables. Est-ce vraiment ce que nous voulons, encore jeunes? Non, sûrement. Autant casser les habitudes tout de suite, pour notre plus grand plaisir.

Tout allait désormais pour le mieux. Cam' était là, elle était prête, d'ailleurs. Tout allait merveilleusement bien. Bon, d'accord, il allait y avoir la route et tout, et là ce serait rudement moins cool mais bon... Je n'y pouvais rien! Et puis en roulant un peu vite je pourrais facilement gagner du temps de route. Et Dieu seul sait à quel point j'aimais rouler vite! Je lui souris, juste pour la faire fondre.

« La route peut passer assez vite, normalement. »

Je l'embrassais tout de suite après, doucement, tendrement. Suite à quoi, quelques secondes plus tard - le temps d'enfiler une paire de chaussures - la jeune femme fut prête et nous embarquâmes nos bagages avec nous. Ce week-end allait passer beaucoup trop vite. Il serait à peine suffisant pour rattraper ne serait-ce qu'une journée perdue. Mais j'allais en profiter, et pas qu'un peu. J'avais plein de choses à voir avec ma campagne. Premier point à aborder? Une installation dans un appartement commun. De toute manière, depuis une semaine que nous étions de nouveau ensemble, nous vivions dans le même appartement. Tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre, mais toujours à deux. Donc l'achat d'un nouvel appart' n'était qu'une formalité, mais je devais d'abord savoir si elle était prête à sauter le pas, à s'installer avec moi. C'est en pensant à cela que je dévalais les escaliers, au propre comme au figuré.



_________________
Mon royaume assiégé, elle a annexé mon canapé.
Embrasé, désarmé, je me suis constitué prisonnier.
Elle veut de la vie en grosses coupures,
Enfant de luxure tout ce qu'elle touche brûle.
Possédée, possédée. Bien accroché à son cœur de gitane.
Dans les veines du sang d'apache, comme si
Bonnie fumait Clyde pour partir avec le cash.
C'est l'escalade, le road trip puis le crash comme
Une marquise de Sade qui fait dans le White Trash.
White Trash


© KYO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour pas comme les autres [Jake & Cam']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "Appartements & Boxs" :: Archives des appartements :: Studio de Jacob Fletcher-