Partagez | 
 

 Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité







MessageSujet: Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra   Dim 6 Mai - 20:16

TU VAS ME SORTIR D'ICI ?


Fairy Knight se morfondait dans son box. Depuis qu’il était arrivé ici, il n’avait pas bougé seulement pour des courtes balades en main. Il tournant en rond dans son box, soulevait la paille de son box en faisant les cent pas. On lui avait donné un petit ballon, mais la balle c’était rapidement sortie dehors et remise après la ration, puis sortie encore une fois. Il essayait de tuer l’ennuie en mangeant de la paille ou en regardant les oiseaux s’envoler. Il commençait d’ailleurs à devenir nerveux dans son box, aujourd’hui personne ne l’avait sorti et ça commençait à se sentir. Il grattait la porte de son box.

A vrai dire la situation lui rappelait un peu ses un an. Le grand haras ou il était né ne faisait rien de lui, il lui laissait lui et son sang croisé au fin fond de son box alors qu’il avait de l’énergie à revendre … Il était doué ça il le savait, il avait vu faire les grands et il en était sûr, il allait savoir le faire. Il serait grand comme il en avait toujours rêvé, ce serait un beau cheval qui aurait-il en est sûr, des poulains. En attendant, il était toujours cloitré dans son box…
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra   Dim 6 Mai - 22:57

TUTUTUTUT TUTUTUTUT !
Il était sept heures du matin.
Cassandra entrouvrit les yeux. Qu'est ce qu'elle était fatiguée ! Elle n'était arrivée dans son studio que la veille au soir, vers dix-huit heures, après six heures de route. Elle s'était lavée rapidement et avait enfilé des habits confortables, c'est-à-dire un jogging et un débardeur. Puis elle avait commencé à déballer des cartons. Elle ne s'était arrêtée que deux heures plus tard, lorsqu'il ne restait plus qu'un tiers à ranger. Elle s'était fait une boite de raviolis - prêt en moins de deux et pas mauvais – et avait mangé devant la télé qui était déjà installée. Puis elle s'était couchée, épuisée.
A présent, elle venait d'éteindre son réveil et elle se posait deux questions. Où était-elle et pourquoi son réveil sonnait-il si tôt ? La première interrogation fut réglée dans le calme lorsqu'avec un grand sourire et un pincement au coeur elle se souvint qu'elle était chez elle. Dans son studio. Libre. Puis lorsqu'elle se rappela ce qu'il l'attendait ce matin, elle poussa un cri en bondissant du lit. Elle courut à la salle de bain pour prendre une douche. Elle se fixa un instant dans la glace. Ses cheveux étaient sales, il fallait les laver, mais cela prendrait du temps, elle voulait aller le plus vite possible ... Non, hors de question de sortir comme ça. Elle lava donc ses cheveux bruns en poussant même la chansonnette sous l'eau. Le bonheur donne des ailes ! Si bien que la demoiselle fut prête en un temps record. Sêche-cheveux à la main, elle mangeait en même temps ses deux tartines au beurre accompagnées de son café noir. Elle enfila ensuite un tee-shirt bleu uni, son pantalon d'équitation. Elle mit ses mini-boots et ses chaps, et prit au cas où un gilet – même s'il faisait beau – et sa bombe, bien qu'elle soit certaine de ne pas monter. Une chance que son studio soit tout près du haras ! Cinq minutes à pied. Cassie s'y rendit gaiement.
Elle n'arrêtait pas de se remémorer la conversation de téléphone qu'elle avait eu avec le directeur, monsieur Osvald. Il lui avait appris qu'un étalon lui serait confié, qu'il n'était pas débourré et qu'elle devrait s'en charger. Elle avait un peu peur de ne pas être à la hauteur. Mais après tout, elle serait bien entourée et si le directeur l'avait choisie, c'est qu'elle devait en être capable. Mais surtout, il lui avait dévoilé le nom de l'étalon dont elle s'occuperai, et il ne cessai pas de flotter en ses pensées. Fairy Knight. Fairy Knight. FairyKnightFairyKnightFairyKnight.
Lorsqu'elle arriva sur place, elle hésita un instant. Où aller ? Le domaine semblait tellement grand. Puis elle aperçut des plaques qui figuraient sur le mur des écuries et elle s'en approcha. Lorsqu'elle lut : « Boxes des jeunes chevaux dont l'âge est inférieur à quatre ans. », elle sut que c'était là qu'elle devait entrer. Soufflant un grand coup, elle poussa la porte. Ses pas résonnèrent étrangement dans le couloir. Divers chevaux sortaient leurs têtes comme pour la regarder passer. Avec anxiété, elle lisait chaque plaque sur la porte des boxes. Avec un coup au coeur lorsque le nom ressemblait à celui du cheval confié. Elle ne savait rien de lui. Était-il gris, noir ou pie ? Palomino, isabelle ou blanc ? Était-il grand, petit ? Agressif et farouche, doux et câlin ? Et surtout, le courant allait-il bien passer ? Et puis elle la lut. Fairy Knight. Fjord x Psa. Deux ans. Quel curieux mélange ! pensa t-elle. Doucement elle leva les yeux. Un magnifique étalon typé arabe se trouvait devant elle. Il était bai, avec des nuances plus ou moins clair selon l'endroit de son corps. « Bonjour Fairy Knight. Je suis Cassandra. Je vais m'occuper de toi. Alors il faudra se montrer sage, d'accord ? » Elle lui sourit. On aurait pu la prendre pour une folle à parler ainsi aux animaux. Mais elle était persuadée que, même s'ils ne comprenaient pas chaque mot, ils se doutaient du sens général de la phrase. Et elle trouvait que se présenter était primordial. Elle ouvrit doucement la porte qui glissa sans faire de bruit. Elle s'avança avec précaution et caressa délicatement le chanfrein de sa main gauche. Puis son encolure de sa main droite. Elle saurait tout de suite si il était plutôt demandeur de caresses ou non. Ensuite, elle alla chercher un cure-pied, et, prenant son temps, prit les quatre pieds pour les nettoyer. Se faisant, elle posait ses mains un peu partout sur le corps du mâle afin de vérifier qu'il n'ait pas de blessures et de voir où il aimait être touché et où il était plutôt sensible.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra   Sam 12 Mai - 0:54

TU VAS ME SORTIR D'ICI ?


Oh ! De la vie ! Beinh oui les copains de box était dehors par contre lui, il non par contre. Allez en savoir la raison. Il était donc seul dans l’allée des moins de quatre ans et patientait un peu impatiemment. Mais des bruits légers l’interrompirent dans ses pensées. Oui quelqu’un marchait ! Ah il allait enfin pouvoir sortir de ce box ! Mais … ce n’était pas un palefrenier ça ‘-‘ ! Il pointa ses oreilles en avant, curieux. La fille lui parla sur un ton plutôt joyeux, malgré qu’il ne comprit rien, il s’engagea plus vers de la confiance que de la méfiance. Elle ouvrit la porte du box mais lui resta poliment en retrait, au cas où on le ferait vraiment sortir ! Il restait sage, on aurait donc aucune raison de le lancer encore au box mais là il avait envie de courir partout et de se défouler comme un fou !

Il reçut des caresses et en gentil cheval il ne broncha laissant la main parcourir agréablement la main de l’humaine. Puis quand la jeune femme lui caressa l’encolure, curieux toujours et encore, il tourna la tête, mais qu’est-ce qu’elle faisait celle-là ? Il eut encore droit à des gratouillis qu’il ne refusa pas bien au contraire. La jeune femme disparue dans le fond du box et revint avec un truc bizarre dans les mains et la surprise, on soulève ses pieds ! Il fut pris d’un léger déséquilibre, elle était un peu folle celle-là de lui demander de lever les pieds ! Les antérieurs pas de problèmes, mais les postérieurs furent plus récalcitrant. Déjà il leva un antérieur en même temps et tenir sur deux pattes c’est un peu dur et ensuite beinh il était tout crispé ! Quand elle lui demanda le postérieur, il leva la papatte bien haut et eut du mal à se détendre, c’est stressant de se faire curer les pieds !

Elle fit ensuite le petit tour que tout le monde est sensé faire, pour vérifier si il n’y a rien d’anormal. En tout cas, chez Knight, rien ne semblait clocher. Mais alors vous auriez dû voir sa tête. Quand Cassandre c’est mises à lui toucher le ventre, le dos, les pattes, ect. Il s’est mis à la suivre du regard en la prenant pour une folle ! Se disant que plus tard ça allait sans doute lui servir, il se laissa faire. Imaginez que cela se reproduise lors d’une prestigieuse compétition ! Il serait paré !

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra   Mer 16 Mai - 19:42

Elle se rendit rapidement compte qu'il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on lui cure les sabots. Enfin, c'est ce qu'elle en déduit devant ce manque flagrant d'équilibre. Enfin, son simple regard expressif et étonné voulait tout dire. Ce n'était pas grave. Cassandra l'aida du mieux qu'elle put en se faisant douce et progressive. Rien à dire, Fairy Knight avait l'air très conciliant et attentif. Pour l'instant, le bonheur ! Il n'avait aucune blessure, ne se montra pas agressif tandis qu'elle le tripotait. Elle ne le brossa pas car elle avait prêvu de l'emmener en prairie. Aucune utilité de le rendre propre puisqu'il allait certainement se rouler, ou tout du moins se salir en le parcourant. Elle sortit un instant – elle referma la porte derrière elle – pour aller chercher un licol. Elle en trouva un bleu électrique qui allait certainement faire ressortir la robe du jeune équidé. Elle le lui présenta, puis le lui enfila en murmurant : « J'irai en acheter un rien que pour toi ! Et en cuir, attention ! Enfin toi tu t'en fiches, mais pas moi ! » Elle rit légèrement puis prit en main la longe, la main droite à quelques centimètres de l'anneau, la gauche vers l'extrêmité. Si l'envie lui prenait de se cabrer, elle pourrait ainsi ne pas créer de tension en lâchant la main la plus proche du licol tout en pouvant tenter de le contrôler puisqu'elle gardait la corde en main. Elle avait su qu'il avait parfaitement appris à marcher en main, c'est pourquoi elle le fit sortit du box, confiante. Ses sabots claquèrent sur le sol, la jeune femme était très attentive au cheval et à l'extérieur. Ils arrivèrent devant le pré où il serait seul mais où des chevaux paissaient dans d'autres pâtures proches. Les fils électriques se trouvaient au sol, elle n'eut donc pas besoin de lâcher la longe. Elle entra prudemment au cas où le jeune mâle aurait eu l'envie de partir au galop avant qu'elle ait pu le libérer.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité







MessageSujet: Re: Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra   Dim 17 Juin - 14:26

TU VAS ME SORTIR D'ICI ?


La p’tite dame n’était pas méchante mais faut dire qu’elle était bizarre, qu’elle idée de vouloir le faire tomber, c’était très étrange tout ça ! Beinh ouais quoi lui il n’allait pas lui faire un croche-patte exprès. M’enfin, oublions cela un instant et regardons la suite. Il n’y avait aucun brossage alors que d’habitude c’était ça justement qui durant trois milles ans ! De plus en plus étrange celle-là. L’humaine repartit le laissant seul, il hennit et magie, elle revint avec son licol. Lui il l’aimait bien celui-là, il était neuf et super coloré, on le remarquait de loin, bref il était canon What a Face ! Autant dire que si un jour ce licol disparaissait, il ne serait pas traumatisé mais ca lui ferait tout bizarre ! Cassandra raconta un truc, allez savoir quoi vous et se mit à rire. Encore plus étrange ._. ! Alors qu’elle prenait la longe, il se redressa. Il fallait être beau pour sortir dehors ! Se montrer comme une star, comme le plus beau yearling de tout Horse Beautiful !

Tous deux traversèrent la cours jusqu’au paddock. Lui étant encore un yearling, il était en compagnie d’une jument, Naphtaline, qui ne semblait pas bien méchante. Il s’était tenu droit sur toute la distance, les oreilles un coup en avant un coup en arrière, très attentif. Tout était prétexte à montrer sa nervosité alors quand un oiseau s’envola il fit un écart de trois kilomètres, les naseaux dilatés. Il faisait des pas nerveux mais pas raides. Fairy Knight, malgré qu’il ait du fjord, tenait beaucoup de sa mère, arabe, qui était ici d’ailleurs, Cendrillon. Mais maintenant il y avait ce mâle qui lui avait fait une pouliche : Ce Danger. Un pie désagréable. Si un jour il le croisait, ça allait partir en cacahuète ! En attendant, Cassandra arrivé au paddock et le bai tirait de plus en plus sur la longe, la tête en l’air, toute raide. On voyait bien à son attitude qu’il se retenait énormément ! Une fois dans le pré, il attendit gentiment qu’on le lâche pour se défoulé, voir les copains partir l’avait fait chauffé, bah là fallait que tout pète !

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HeartBeat of Normandy :: Bienvenue à Etretat :: Archives :: « Horse Beautiful » Forum version 1 :: Archives "Appartements & Boxs" :: Archives des boxs :: & Fairy Knight De L'Unicornia Lempicka-